Prix du roman d'aventures

Elle tente d'étrangler l'irrationnel qui gagne du terrain. Imaginer qu'il existe une entité capable de lui délivrer la vérité l'angoisse soudain. Fantômes. Démons. Esprits. Cela lui rappelle les reportages outranciers sur le surnaturel qui passent à la télévision. Si le Yi King lui permet d'avoir accès à la vérité, d'où vient cette connaissance ?
Samantha Bailly - À pile ou face
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sous ses yeux
C'est l'histoire d'une femme, Lily Gullick, qui regarde les oiseaux avec des jumelles et qui ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 24 septembre

Contenu

Prix du roman d'aventures

MAJ 12 juin 2014

Actualité du prix


Historique du prix

Initialement Grand Prix du roman d'aventures, ce prix, sûrement le plus ancien du genre en France, a été créé en 1930 par Albert Pigasse, fondateur de la collection "Le Masque" et était à l'origine censé récompenser un manuscrit d'un auteur francophone. Ce qui fut fait jusqu'en 1982 à une exception finlandaise près. L'on cite parmi les membres des différents jurys de prestigieux auteurs : Francis Carco, Joseph Kessel et Pierre McOrlan. Les ont rejoints ou remplacés à un moment Stanislas André Steeman et Pierre Véry, auteurs eux-mêmes couronnés du prix.
Prix interne à une maison d'édition, plutôt novateur - aujourd'hui d'autres en font de même (Le Livre de poche, Points...) -, mais dès le départ décrié par un fougueux Régis Messac, qui s'exprimait ainsi à propos du lauréat de 1931, Stanislas André Steeman pour Six hommes morts : "Prix du roman d'aventures - Nous avons déjà dit l'an dernier combien l'organisation de ce prix nous paraissait peu heureuse. Il était fait soi-disant pour nous révéler de jeunes maîtres du roman d'aventures. Or les ouvrages primés furent presque tous confus et médiocres. Le choix de cette année n'est pas fait pour modifier notre opinion. S'il faut en croire certains échos, M. Steeman n'aurait que vingt-trois ans. Pourtant Six hommes morts révèle une imagination déjà fatiguée. De l'habileté certes, et du métier, mais aucun rajeunissement des thèmes et des ficelles habituelles du roman policier. Des personnages de chromo, aux aventures desquels il est difficile de s'intéresser, tant ils sont peu vivants. Le Doigt volé, publié l'an dernier par la même collection sous la signature Steeman, sans être un chef-d'œuvre, était meilleur que l'ouvrage de cette année. Il ne fut pas couronné. Tout cela fait soupçonner autour du fameux prix des combines commerciales où se manifeste l'ordinaire à propos de nos intelligents éditeurs : on n'accorde qu'une troisième mention à un auteur lorsqu'il produit un ouvrage honorable, mais on s'empresse, pour se rattraper, de lui donner le prix dès qu'il fait mine d'être vidé. Mais de pareilles combinaisons portent en elles-mêmes leur perte. La qualité de la collection Le Masque baisse de jour en jour, et cela au moment même où le public semblerait disposé à accueilli dans le genre policier des créations vraiment littéraires." in Roman policier, fragment d'histoire : critique littéraire. Le ton était donné, c'était il y a plus de quatre-vingts ans...
Ce que l'on peut dire aujourd'hui c'est que Le Masque sélectionne parmi les manuscrits reçus des textes qui mêlent suspense et aventure, que ces textes sont ensuite lus par un jury, renouvelé chaque année (les noms des membres du jury tournant sont toujours gardés secrets pour assurer la plus grande objectivité et impartialité, assure-t-on), et composé de professionnels du genre – critiques, scénaristes, auteurs – qui se réunissent au cours d'un repas pour choisir leur lauréat.

Palmarès :
2014 : Les Fauves d'Odessa, de Charles Haquet
2013 : Meurtres à la romaine, de Colette Veaute & Monique Veaute
2012 : Sur un lit de fleurs blanches, de Patricia Parry
2011 : L'Aiglon ne manque pas d'air, de Patrick Weber
2010 : Deux mille kilomètres avec une balle dans le cœur, de David Agrech
2009 : Tremblement de terre, de Larif Marsik
2008 : L'Inconnue du musée de l'Homme, de Jacques Milliez
2007 : Bistouri blues, de Philippe Kleinmans & Sigolène Vinson
2006 : Traquée par son passé, de Greg Rucka 2005 : Délits d'initiés, de Stephen Frey
2004 : Le Mort à la dent de lion, de Rebecca Rothenberg
2003 : La Petite fille, le coyote et la mort, de Bertrand Puard
2002 : La Mort en prime-time, de Jean-Luc Bizien
2001 : L'Œil derrière l'épaule, de Jean-Pierre Andrevon
2000 : Un chemin solitaire, de Penny Mickelbury
1999 : Portrait de l'artiste en assassin, de Florence Bouhier
1998 : Mauvais signes, de Val McDermid
1997 : Le Feu du ciel, de Nevada Barr
1996 : Escapade, de Walter Satterthwait
1995 : Suspect numéro un, de Lynda La Plante
1994 : Le Chien de minuit, de Serge Brussolo
1993 : L'Été de cristal, de Philip Kerr
1992 : Postmortem, de Patricia Cornwell
1991 : Un amour d'enfant, de Regina Hill
1990 : Le Flic qui venait du froid, de Stuart Kaminski
1989 : La Promesse de l'ombre, de Shizuko Natsuki
1988 : Le Brouillard rouge, de Paul Halter
1987 : Le Médium a perdu ses appétits, de Peter Lovesey
1986 : Les Sœurs du Nord, de Michel Grisolia
1985 : L'Île aux muettes, de Bachellerie
1984 : Le Témoin est à la noce, d'Alexandre Terrel
1983 : Claire... et ses ombres, de June Thompson
1982 : Le Maître de la lande, de Ruth Rendell
1981 : À cloche-cœur, de Catherine Arley
1980 : Le Vieux monsieur aux chiens, de Michel Guibert
1979 : Des clients pour l'enfer, de Pierre Salva
1978 : Voir Beaubourg et mourir, de Paul Kinnet
1977 : Les Vendredis de la Part-Dieu, de Gilbert Picard
1976 : Un amour d'araignée, de Loup Durand
1975 : La Mauvaise part, de Hélène de Monaghan
1974 : Trois cœurs contrés, de Claude Marais
1973 : Requiem pour une rose, de Max Nicet
1972 : Marchand de fumée, de Jean Bonnefond
1971 : Secrets de famille, d'André Saint-Briac
1970 : La Morte du Causse noir, de Denis Lacombe
1969 : Un printemps finlandais, de Mauri Sariola
1968 : Un pauvre type, de Raymond Blanc 1967 : Le Provocateur, de Maurice Ellabert
1966 : Tapis vert et tentures noires, de Jean Marcillac
1965 : Il faut mourir à point, d'André Picot
1964 : Le Mort du lac, de Henri Lapierre
1963 : Agnès et les vilains messieurs, de Pierre Jardin
1962 : Cette mort tant désirée, de Pierre Caillet
1961 : Le Couloir de la mort, d'Abdré Benzimra
1960 : Crimes sur ondes courtes, de Robert Bruyez
1959 : L'Assassin est dans le couvent, de Charles Ouvard
1958 : Vous souvenez-vous de Paco ?, de Charles Exbrayat
1957 : L'Assassin est en retard, de Jacques Chabannes
1956 : Voir Londres et mourir, de Paul Alexandre & Maurice Roland
1955 : Ricochets, d'Émile Pagès
1954 : Réactions en chaîne, de Maurice Bastide
1953 : Le Boîteux du Pont Guillian, de Ray Lasuye
1952 : Qui est à l'appareil ?, de Jean Kéry
1951 : Vous qui n'avez jamais été tués, d'Olivier Séchan & Igor Maslowski
1950 : Souvenance pleurait, de Yves Dermez
1949 : Jeux de plomb, de Henri David
1948 : La Mort est du voyage, de Thomas Narcejac
1947 : La Meute de minuit, d'Armand Ziwès & Érik J. E. Certon
1946 : Les Équipages, de Peter Hill
1940-1945 : Non attribué
1939 : Le Roi des sables, de Pierre Apesteguy
1938 : Le Repos de Bacchus, de Pierre Boileau
1937 : Terre d'angoisse, de Pierre Nord
1936 : Week-end au touquet, de Yves Dartois
1935 : La Bête aux sept manteaux, de P. A. Fernic
1934 : Le Poisson chinois, de Jean Bommart
1933 : L'Étrange volonté du Professeur Lorrain, de Simone d'Érigny
1932 : L'Horrible mort de miss Gildchrist, de Jean-Toussaint Samat
1931 : Six hommes morts, de Stanislas-André Steeman
1930 : Le Testament de Basil Crookes, de Pierre Véry

Liens Prix du roman d'aventures



Par Julien Védrenne








Pied de page