k-libre - auteur - Régis Messac

5. Notre solitude. Je la porte tout seul sur mes épaules, maintenant.
Erik L'Homme - A comme Association. 5., Là où les mots n'existent pas
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Corps et l'âme
Frank Elder a fait partie des forces de police. Il y a sept ans, il a sauvé in extremis sa fille qui avai...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 03 mars

Contenu

Régis Messac

MAJ samedi 15 mai 2010
© D. R.

Biographie Régis Messac


Naissance à Champagnac le 02 août 1893.
Mort le 15 mai 1945.
Régis Messac est le fils d'une institutrice et d'un inspecteur primaire. Après des études au lycée Hoche de Paris et à Condorcet, il est mobilisé en 1914. Blessé en décembre de la même année, il est versé dans les services auxiliaires. La guerre et son horreur le marquent à jamais. Démobilisé en juin 1919 après avoir été docker à Dunkerque où il apprend l'anglais en compagnie des Tommies, il écrit deux romans autobiographiques, Le Voyage de Néania et Ordre de transport.
Reçu à l'agrégation dans l'ordre de la grammaire, il est nommé professeur au lycée d'Auch en 1922 avant de partir à l'université de Glasgow en 1923, puis à l'université McGill de Montréal en 1924. En 1929, il soutient sa thèse à Paris Le "Detective novel" et l'influence de la pensée scientifique. Après une thèse complémentaire (Influences françaises dans l'œuvre d'Edgar Poe), il est nommé professeur à Montpellier.
En 1940, il assure des cours de mathématiques spéciales. Parallèlement, il continue d'écrire, de rédiger des articles et intègre un mouvement de résistance d'obédience communiste. Arrêté en 1943, Régis Messac est déporté en Allemagne où il est porté disparu. Par rendu de jugement du tribunal de Coutances, la date de sa mort est fixée au 15 mai 1945. Il laisse derrière lui des études sur le roman policier, sur la science fiction, un recueil de poésie, un pamphlet, des romans et des nouvelles de science-fiction ainsi qu'une correspondance à découvrir (Lettres de prison).


On en parle : Quinzinzinzili3 (Article)

Bibliographie*

Essayiste :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page