k-libre - festival

Pour la justice du roi, l'exécution capitale visait à convaincre la foule de la présence, de la puissance et de la légitimité de son pouvoir. L'exemplarité cherchait bien sûr à prescrire l'obéissance par la peur des supplices, mais la peine capitale devait surtout se motiver elle-même : ce fut là toute l'importance du rituel...
Pascal Bastien - Une histoire de la peine de mort
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 18 novembre

Contenu

Festival des littératures policières, noires et sociales 2012

MAJ mercredi 16 mai 2012
Affiche Festival des littératures policières, noires et sociales 2012
Pays : France

Festival des littératures policières, noires et sociales 2012



Adresse : Kuursal Besançon, 1, place du Théâtre, 25000 Besançon
E-mail :
Téléphone : 03.81.81.31.17 ou 06.08.03.43.43
Site :

Le festival

C'est pour lui donner corps que l'association Pas serial s'abstenir a été créée en 1998. Et l'année même de la naissance associative avait lieu, en effet, la première édition d'un festival dont le profil avait commencé à germer dans l'esprit des organisateurs après qu'ils eurent assisté au salon Sang d'encre à Vienne, qui en était, à l'époque, dans sa prime enfance. Leur principale intention était d'instaurer, chez eux à Besançon, un événement qui permît aux lecteurs de rencontrer des auteurs de polar "pour de vrai" et dans un contexte chaleureux, presque amical, comme eux le pouvaient. Pour aller plus loin en ce sens, et dépasser l'ambiance trop banale de l'auteur-derrière-sa-table conversant avec son vis-à-vis de passage, les "pas serial" - mais sérieux malgré tout - ont imaginé assez vite d'organiser, le dimanche matin... une partie de pétanque réunissant auteurs et lecteurs ! Entre tirer et pointer, il est clair que les débats doivent largement excéder le cadre livresque. Depuis, ce rendez-vous d'un week-end est honoré chaque année, généralement en mai, et le festival a ainsi gagné au fil des ans ses galons de manifestation noire reconnue et appréciée.
On notera que le nom du festival est différent de celui de l'association fondatrice et organisatrice, ce qui n'est pas toujours le cas : sans doute s'agit-il de bien souligner ici que l'événement annuel n'est qu'une petite partie des activités associatives - qui sont diverses et vivantes tout au long de l'année - et que le festival concernent toutes les nuances tonales d'un genre qui ne couvre pas seulement des intrigues où des enquêteurs sont confrontés à des affaires criminelles et qui, de plus, a toujours de fortes résonances sociales.
Ce rendez-vous annuel est proposé au Kursaal, au cœur du centre ancien de Besançon. Construit à la fin du XIXe siècle pour accueillir des spectacles afin de divertir les curistes, cet ambitieux édifice, d'abord propriété privée, revint très vite à la ville qui en fit LE lieu de toutes les fêtes bisontines. Fermé en 1970 pour cause de vétusté, le Kursaal commence à être rénové en 1979 et, dès 1982, il redevenait le centre culturel rayonnant qu'il était à ses débuts. Un bel endroit pour un festival noir, qui à l'évidence le vaut bien...

Cette édition

Le mois de mai est propice aux festivités bisontines. En effet, le quinzième Festival des littératures policières, noires et sociales, proposé par l'association Pas Serial s'Abstenir chevauche le Festival des Caves, une manifestation qui suscite un engouement certain au point de toucher maintenant vingt-neuf villes de Franche-Comté pour vingt-deux spectacles hébergés en des caves. Si Dostoïevski et Somoza sont à l'honneur, c'est une pièce de Didier Daeninckx, Corvée de bois, qui est mise en avant par le festival qui nous importe. Cette pièce proposée quatre fois à Besançon (mais qui sera aussi à l'affiche à Bavans et à Nans-sous-Sainte-Anne) se propose de nous faire comprendre comment un homme ordinaire aimant profiter de la vie devient un monstre prêt à commettre les pires atrocités. Un sujet qui aurait pu aussi être traité par Frédéric H. Fajardie, mais qui passe au spectre humaniste de Didier Daeninckx avec la double interprétation de son metteur en scène, Didier Kerckaert, et de son comédien, Nicolas Dufour.
Vous l'aurez compris, il s'agit d'une mise en bouche avant d'attaquer les auteurs de résistances. Ceux-ci, qui ont sans doute hâte d'en découdre le dimanche matin lors de la traditionnelle pétanque (espérons que le temps sera bon, que les bobs fleuriront), ne seront pas absents de débats initiés la veille du salon par Jean-Hugues Oppel et Marie Vindy. Il y aura en outre un peu de cinéma, de la musique, et les traditionnelles rencontres et non moins traditionnelles dédicaces avec une quinzaine d'auteurs présents.

Liste des auteurs invités :
Mouloud Akkouche, Olivier Bordaçarre, Gilles Bornais, Lætitia Bourgeois, Bernard Chatton, Serguei Dounovetz, Caryl Férey, Didier Fohr, Philippe Georget, Joseph Incardona, Jean-Paul Jody, Karim Madani, José Muñoz, Jean-Hugues Oppel, Michelle Tatu & Marie Vindy.

Programme :
Hormis quand cela est spécifié, tout se déroule au Kuursal.

Autour du salon.
Du 23 avril au 19 mai : exposition polar (Médiathèque Pierre Bayle*)
16, 17, 18 et 19 mai à 20 heures : Corvée de bois de Didier Daeninckx mis en scène par Didier Kerckaert avec Nicolas Dufour (Festival des caves).
Samedi 19 mai : concert de Doctor Fox (Bar le K2**)

Vendredi 18 mai :
18 heures : rencontre avec Jean-Hugues Oppel et Marie Vindy (Médiathèque Pierre Bayle*)

Samedi 19 mai :
14 heures : ouverture du salon. Rencontres, dédicaces.
15 h 30 : projection de L'Argentine de Muñoz suivi d'un débat en présence de José Muñoz, Caryl Férey et P.-1. Sauvageot (réalisateur) animé par June & Thierry Loew.
19 heures : apéro musical avec Manolo Tango.
20 heures : clôture.

Dimanche 20 mai :
10 heures : dixième tournoi de pétanque.
14 heures : ouverture du salon. Rencontres, dédicaces.
18 heures : clôture.

*Médiathèque Pierre Bayle
27, rue de la République
25000 Besançon
Tél. : 03.81.87.81.40
Mél : bibliotheques@besancon.fr

**Bar Le K2 - Kouleur Kafé
58, rue des Granges
25000 Besançon
Tél. : 03.81.81.19.73

Parmi les invités : Mouloud Akkouche | Olivier Bordaçarre | Gilles Bornais | Laetitia Bourgeois | Serguei Dounovetz | Caryl Férey | Didier Fohr | Philippe Georget | Joseph Incardona | Jean-Paul Jody | Karim Madani | Jean-Hugues Oppel | Marie Vindy

Pied de page