k-libre - association

Je m'appelle Alice Salmon. Cela fait cinq mots sur mon total de mille. J'espère que je vaux plus que deux cents fois ces mots. Même si ce n'est pas le cas pour l'instant, j'espère que ce le sera un jour.
T. R. Richmond - Ce qu'il reste d'Alice
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 06 décembre

Contenu

logo de l'association Pas serial s'abstenir Association pour la diffusion du polar

Pas serial s'abstenir Association pour la diffusion du polar

MAJ mercredi 18 mai 2011

Historique

Pays de l'association: France

À l'origine de cette association créée en 1998 - dont le nom qui détourne une locution courante en faisant un crochet par une allusion cinématographique dénote un... sérieux sens de l'humour - deux amis, Manu Cèbe et Thierry Loew. Ils aiment le polar et le roman noir, et se rendent un jour à Vienne à l'occasion d'un des premiers salons Sang d'encre. Ils en ramènent, entre autres souvenirs inoubliables, celui d'une longue soirée de conversation avec Cesare Battisti, où il fut question "de polar, d'Amérique du Sud, de Paco Taibo II, de la vie, et de plein d'autres choses..." (T. Loew)
Ce fut le déclic qui leur donna envie d'organiser chez eux, à Besançon, quelque chose qui ressemble à Sang d'encre. Ils fondèrent donc une association "Loi de 1901" et, peu après, mettaient en place le premier Festival des littératures noires, policières et sociales.
Quel que soit son retentissement, un festival annuel est loin de suffire aux amoureux de polar qui consacrent le plus clair de leur temps à la défense et à la promotion de leur genre préféré. Aussi l'association, à l'instar de la quasi totalité de ses pareilles, œuvre-t-elle tout au long des mois qui séparent les récurrences festivalières pour animer des cafés-polar, des rencontres-dédicaces... Toutes sortes d'événements qui ont toujours leur note sociale et engagée : beaucoup ont lieu en milieu scolaire, certains en maison d'arrêt.
À considérer le vaste éventail des activités "pas seriales", on voit combien elles sont en prise avec les problèmes sociétaux - mais elles tâchent de les atténuer par la promotion culturelle quand le roman noir y puise sa substance même...
Isabelle Roche

Informations

adhésion : 15 euros
adresse : 65, rue Battant, 25000 Besançon, France
courriel : passerial@orange.fr
tél. : 06 08 03 43 43
site :




publicité

Pied de page