k-libre - festival

La misère, c'est comme la vérole : ça ne se guérit jamais complètement
Léo Malet - La Vie est dégueulasse
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 16 septembre

Contenu

Paris Polar 2014

MAJ lundi 17 novembre 2014

Le festival

Cet événement annuel doit son existence à des circonstances si coutumières que l’on ne s’y attarde guère d’ordinaire – en l’occurrence les conversations quotidiennes papillonnantes de deux pères, Hervé Delouche et Serge Blisko, en faction devant les grilles de l’école que fréquentent leurs enfants pour guetter leur sortie. Cela remonte à 2002 ; Hervé Delouche était alors membre du bureau de l'association 813 (il en est actuellement le président) et Serge Blisko maire du XIIIe arrondissement. Revint souvent, dans les échanges, le désir d'Hervé Delouche d'organiser une manifestation consacrée au polar et qui vivifierait la vie culturelle de l'arrondissement. Serge Blisko lui prête une oreille attentive et, très vite, avec l'aide de l'équipe municipale en charge de la culture, se monte le premier Paris Polar.
Un "salon du polar" qui s'est d'emblée distingué de ses pairs en cela qu’Hervé Delouche a voulu éviter le traditionnel rassemblement de stands provisoires accueillant, le temps d'un week-end, une quarantaine d’auteurs assis à table derrière leurs bouquins, offerts aux questions et interpellations des visiteurs… Le festival prit donc la forme d'une série d'événements - expositions, projections cinématographiques, tables rondes, rencontres - ancrés dans plusieurs lieux de l'arrondissement et programmés sur une dizaine de jours. Paris Polar a rapidement trouvé son public et s'est tout naturellement installé de manière durable dans le calendrier culturel du XIIIe arrondissement parisien.
C'est aujourd'hui aux côtés de Jérôme Coumet, l'actuel maire du XIIIe, que se prépare le festival, avec un enthousiasme inchangé et une volonté toujours aussi forte chez tous les partenaires de continuer à mettre chaque année un peu de noir aux feux de l'automne…

Tous les événements sont gratuits et libres d'accès - "dans la limite des places disponibles" est-il précisé.
Paris polar bénéficie du soutien de la Semapa (Société d'économie mixte d'aménagement de Paris fondée en 1985 dont le rôle est de concevoir et de planifier des projets urbains) et du site Noir comme polar.

Cette édition

Avec pour cette nouvelle édition comme parrain le romancier et nouvelliste Marc Villard, Paris Polar ne pouvait pas ne pas être teinté du musique jazz et blues. Et ce aussi bien parmi les auteurs invités qu'avec le programme proposé. C'est ainsi que vous aurez le droit d'assister - entre autres rencontres - à des lectures policières et musicales avec le concours des élèves du Conservatoire Maurice Ravel, à une performance dessinée de Jean-Christophe Chauzy sur une musique de Ray Charles, et à un ciné-concert noir de courts métrages avec accompagnement au piano et à l'ancienne. Le salon continue d'essaimer le 13e arrondissement avec un programme fourni, détaillé et de haute facture. Les tables rondes (sur la littérature espagnole, cubaine mais aussi sur la Première Guerre mondiale et... sur la musique !) sont nombreuses (vivement celle sur le renouveau de la littérature western à laquelle participe Bertrand Tavernier, directeur de la collection "L'Ouest, le vrai" chez Actes Sud), il y a des balades, des scènes de crimes, des jeux, la remise de prix sur un concours de nouvelles, l'éditeur Jean-François Merle qui parle littérature policière et des expositions. Le tout étalé sur deux soirées et deux journées avec hors les murs des participations d'écrivains à des rencontres scolaires. Que demander d'autre ?

Liste des auteurs invités :
Parrain du festival : Marc Villard.
Invité d'honneur : Bertrand Tavernier.
Romanciers et bédéistes : Charles Berberian, Maïté Bernard, Charlotte Bousquet, Éléonore Cannone, Jean-Christophe Chauzy, Didier Daeninckx, Christian De Metter, Dominique Delahaye, Marie Devois, Pascale Dietrich, Michel Embareck, Cristina Fallaras, Stephan Ghreener, Emmanuel Grand, Claire Gratias, François Guérif, Lorenzo Lunar, John Harvey, Miles Hyman, Marcus Malte, Maël, Karim Miské, Anthony Pastor, Patrick Pécherot, Jean-Bernard Pouy, Rafael Reig, Dominique Sylvain & Cathi Unsworth.

Programme :

Sauf mention particulière, la manifestation se déroule à la Mairie du 13e arrondissement.

Du 3 novembre au 15 décembre :
Exposition. Scènes de crime. D'abord l'arme du crime, ensuite le théâtre des événements. En deux images, vous êtes invité à fantasmer le crime commis. Hermance Triay a élaboré ce dispositif, Marc Villard s'en est inspiré pour écrire vingt textes courts qui racontent des crimes possibles dans ces lieux. Cité de la Mode et du Design (34 quai d'Austerlitz - 75013 Paris).

Du 17 au 28 novembre :
Expositions. Gérard Guyomard. Peintre historique de la Figuration Narrative, il présente des toiles issues de Cinoche, un travail de cinéphile consacré aux films de sa vie (Antichambre). Miles Hyman. Illustrateur américain basé en France, il vient d'adapter en BD Le Dahlia noir de James Ellroy. Il montre aujourd'hui des illustrations dédiées au genre noir (Galerie Athéna). Cyrille Derouineau intramuros. Photographe, Cyrille Derouineau cerne la ville depuis vingt ans. Il montre à la mairie son travail sur les égarés des couloirs de correspondance du métro (Galerie Bièvre). Mairie du 13e.

Lundi 17 novembre :
- 19 h 30 : hors les murs "La Voix des polars". Lectures policières et musicales proposées par la bibliothèque Italie et le Conservatoire Maurice Ravel. Accompagnés en musique, les apprentis comédiens du Conservatoire Maurice Ravel prêtent leurs voix aux auteurs invités au festival 2014. Ils vous lisent des extraits de textes de Cathi Unsworth, Marcus Malte, Didier Daeninckx et Jean-Bernard Pouy, choisis par l'équipe de la bibliothèque Italie. En quelques mots et en quelques notes, plongez dans toutes les nuances du noir, du frisson, du mystère : un moment palpitant vous attend, suspendus à leurs lèvres... Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Conservatoire Municipal Maurice Ravel (67 avenue Edison, 75013 Paris).

Vendredi 21 novembre :
- 10 heures : hors les murs. Dominique Sylvain rencontre les élèves du Lycée Galilée.
- 15 heures : hors les murs. John Harvey rencontre les élèves du Lycée Claude Monet.
- 18 h 30 : ouverture du festival Paris Polar.
- 19 heures : remise du Prix Paris Polar par le président du jury, Marc Villard. Pour la 5e année, le festival Paris Polar a proposé un concours d'écriture de nouvelles. La consigne littéraire avait été fixée par le parrain du festival et président du jury Marc Villard. Nous vous invitons à découvrir le lauréat 2014 choisi par un jury composé de professionnels et d'amateurs.
- 19 h 30 : performance dessinée. Charles Berberian et Jean-Christophe Chauzy sur une musique de Ray Charles. Berberian et Chauzy, dessinateurs de BD, se lancent dans une joute graphique projetée sur écran et rythmée par la musique de Ray Charles (décédé voici dix ans) des années What'd I Say.
- 21 heures : ciné concert noir. Projection de courts métrages du patrimoine Pathé, accompagnés au piano. Durée : 40 min. L'Homme aux gants blancs, d'Albert Capellani (1907) : vol de bijoux, meurtre de sa propriétaire et coupable tout désigné. L'Homme aux gants blancs est sans doute le premier film polar muet. Le Détective, réalisateur inconnu (1906) : une enfant est enlevée par des brigands. Le père s'adresse à un détective pour résoudre l'affaire. Nick Winter et le vol de la Joconde, de Paul Gabagni (1911) : M. le Conservateur est réveillé en fanfare par une estafette qui vient lui remettre un pli l'informant du vol de la Joconde au Musée du Louvre... Les Faux monnayeurs, réalisateur inconnu (1907) : le chef de la police secrète avise le public qu'une prime de dix mille francs sera remise à qui livrera mort ou vif le meneur d'une bande de malfaiteurs. La Vendetta, réalisateur inconnu (1905) : un jeune bandit a voué une haine mortelle à l'un de ses compatriotes et n'attend qu'une occasion de lui chercher querelle. Entrée libre dans la limite des places disponibles et sur réservation : cabma13-cultur13@paris.fr. Fondation Jérôme Seydoux-Pathé (73 avenue des Gobelins - 75013 Paris).

Samedi 22 novembre :
- 10 heures-16 heures : animation "À vous de mener l'enquête". Une célèbre nageuse ukrainienne a été retrouvée morte, à la piscine de la Butte aux Cailles. L'assassin a utilisé la lanière des lunettes de natation de sa victime pour l'étrangler... À vous de démasquer le coupable ! Ce jeu s'apparente à un "Cluedo géant", et consiste à mener une enquête criminelle insolite tout en découvrant les charmes du 13e. Un "dossier criminel" vous sera remis dans lequel vous trouverez un procès-verbal, un rapport de police sur le profil de la victime, l'identité des suspects et des témoins... Pour élucider l'enquête, vous devrez vous rendre dans différents lieux du 13e, procéder à des interrogatoires, trouver des indices et ainsi tenter de résoudre l'affaire. Conçu pour toute la famille. Participation individuelle ou par équipe jusqu'à six personnes. Réservation obligatoire à l'adresse : rallyerevolutionnaireparisien@gmail.com. Dans la limite des places disponibles.
- 11 heures-19 heures : salon Paris Polar.
- 11 heures-19 heures : animation "L'Assassin de Paris Polar". Une photo autour du cou, une zone de jeu, une équipe d'assassins. Arrivé dans la zone de jeu vous prenez vos concurrents en chasse avec un seul objectif, récupérer leurs photos. Si on vous arrache votre photo vous êtes éliminé et devez donner les photos que vous avez en main à votre assassin. L'assassin gagnant est celui qui a récupéré toutes les photos de ses adversaires. Jeu sur inscription à l'adresse assassin@parispolar.fr. L'heure et le lieu de départ vous seront adressés par mail à la suite de votre inscription. Les vainqueurs des différents groupes s'engagent à participer à la finale le dimanche 23 novembre et tenter de devenir l'Assassin du Paris Polar 2014. À gagner : chèque cadeau, livres...
- 11 heures : "Une courte histoire du polar." Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le polar sans jamais oser le demander. Par Jean-François Merle, auteur, traducteur et éditeur chez Omnibus.
- 12 heures : rencontre avec Lorenzo Lunar. Lorenzo Lunar a été sélectionné pour le prix Dashiell Hammett pour son premier roman publié en France, Boléro noir à Santa Clara (L'Atinoir, 2009). L'auteur a reçu le prix Plume de Cristal en janvier 2013 à Cuba, qui récompense l'écrivain le plus lu de l'année écoulée.
- 14 heures : "Le Roman noir espagnol." Rencontre avec Rafael Reig et Cristina Fallaras. Rafael Reig est né à Cangas de Onís (Asturias) en 1963. Il a vécu son enfance en Colombie avant de revenir étudier à Madrid. Il a enseigné la littérature aux États-Unis et s'est récemment installé comme libraire. Cristina Fallaras est née à Saragosse en 1968. Journaliste et écrivain, elle a été rédactrice en chef, chroniqueuse ou scénariste pour divers organes de presse nationaux, comme El Mundo, Cadena Ser, Radio Nacional de España ou El Periódico de Catalunya.
- 14 h 30 : animation "Reconstitution d'une scène de crime". Un technicien de la Police scientifique présentera la méthodologie employée pour traiter une scène de crime. Une façon de travailler bien loin des clichés véhiculés par les séries télévisées.
- 15 h 30 : table ronde "Le Retour du roman western." L'Ouest, le vrai, revient en force dans le paysage littéraire. Rivages édite James Carlos Blake et Elmore Leonard depuis longtemps quant à Bertrand Tavernier, il vient de créer une collection dédiée au genre chez Actes Sud. Les éditions Gallmeister et Passage du Nord-Ouest participent également de cet élan vers les plaines américaines. Bertrand Tavernier, metteur en scène, réalisateur notamment de L'Horloger de Saint-Paul, Coup de torchon et Dans la brume électrique. John Harvey, écrivain, créateur de la série Charlie Resnick, a publié de nombreux "western" avant d'obliquer vers le roman policier. François Guérif, éditeur et créateur des collections "Rivages-Noir" et "Rivages-Thriller".
- 14 h 30 : animation "Reconstitution d'une scène de crime". Un technicien de la Police scientifique présentera la méthodologie employée pour traiter une scène de crime. Une façon de travailler bien loin des clichés véhiculés par les séries télévisées.
- 17 heures : table ronde "La Musique dans le polar." Longtemps on a pu croire que le jazz était la musique du roman policier. Jusqu'au jour où la génération des années 1980 commence à citer des rockers dans ses livres. Il faudra attendre les années 2000 pour voir apparaître le rap et le hip hop dans le polar. Aujourd'hui, le melting pot musical mondial autorise les écrivains à sortir des modes et des musiques dominantes. Cathi Unsworth est critique rock, journaliste et auteur de Au risque de se perdre et Le Chanteur, polars situés dans les milieux du cinéma et du rock à Londres au début des années 1990. Marcus Malte est auteur, passionné de Jazz il propose régulièrement des lectures musicales de ses romans. Karim Miské a publié Arab jazz, roman récompensé par le Grand prix de la littérature policière 2012.
- 20 heures : projection film noir Dans la brume électrique, de Bertrand Tavernier (2009). D'après le roman de James Lee Burke. Grand Prix du Festival International du Film Policier de Beaune en 2009. Avec Tommy Lee Jones, John Goodman et Peter Sarsgaard. New Iberia, Louisiane. Le détective Dave Robicheaux est sur les traces d'un tueur en série qui s'attaque à de très jeunes femmes. De retour chez lui après une investigation sur la scène d'un nouveau crime infâme, Dave fait la rencontre d'Elrod Sykes. La grande star hollywoodienne est venue en Louisiane tourner un film, produit avec le soutien de la fine fleur du crime local, Baby Feet Balboni. Elrod raconte à Dave qu'il a vu, gisant dans un marais, le corps décomposé d'un homme noir enchaîné. Cette découverte fait rapidement resurgir des souvenirs du passé de Dave. Mais à mesure que Dave se rapproche du meurtrier, le meurtrier se rapproche de la famille de Dave... Le film sera présenté par Bertrand Tavernier et François Guérif. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Cinéma L'Escurial (11 boulevard de Port-Royal - 75013 Paris).

Dimanche 23 novembre :
- 11 heures : animation "Promenades Polar : le 13e arrondissement et ses incroyables histoires". L'association le Rallye Révolutionnaire Parisien, vous propose de découvrir des épisodes étonnants qui ont marqué l'histoire du 13e arrondissement comme l'atterrissage d'un vol en montgolfière dès 1783 sur la Butte aux Cailles ou le puits artésien de la place Verlaine d'où l'eau jaillit spontanément depuis plus d'un siècle... Mais nous évoquerons aussi des histoires troubles, voire sanglantes : les affrontements de la Commune de Paris dont la place du même nom entretient la mémoire, l'explosion mortelle d'une fabrique de grenades rue de Tolbiac en 1915 ou l'assassinat, en 1979, du militant d'extrême gauche et frère de Jean-Jacques, Pierre Goldman, place de l'Abbé Georges Hénocque... Durée : 1 h 30 – 2 heures. Réservation obligatoire avant le 21 novembre à l'adresse : rallyerevolutionnaireparisien@gmail.com. Dans la limite des places disponibles.
- 11 heures : "Faire du neuf avec du vieux." La littérature policière aux éditions Omnibus. Par Jean-François Merle, auteur, traducteur et éditeur chez Omnibus.
- 13 heures-19 heures : salon Paris Polar.
- 14 heures : animation "Promenades Polar : le 13e arrondissement et ses incroyables histoires". L'association le Rallye Révolutionnaire Parisien, vous propose de découvrir des épisodes étonnants qui ont marqué l'histoire du 13e arrondissement comme l'atterrissage d'un vol en montgolfière dès 1783 sur la Butte aux Cailles ou le puits artésien de la place Verlaine d'où l'eau jaillit spontanément depuis plus d'un siècle... Mais nous évoquerons aussi des histoires troubles, voire sanglantes : les affrontements de la Commune de Paris dont la place du même nom entretient la mémoire, l'explosion mortelle d'une fabrique de grenades rue de Tolbiac en 1915 ou l'assassinat, en 1979, du militant d'extrême gauche et frère de Jean-Jacques, Pierre Goldman, place de l'Abbé Georges Hénocque... Durée : 1 h 30 – 2 heures. Réservation obligatoire avant le 21 novembre à l'adresse : rallyerevolutionnaireparisien@gmail.com. Dans la limite des places disponibles.
- 14 heures : projection-lecture "Scènes de crime" (30 min.). Hermance Triay projette sur écran des scènes de crime pendant que Marc Villard raconte ces meurtres imaginaires. Scènes de crime, le livre, est le fruit d'un travail développé sur plusieurs années.
- 14 h 30 : animation "Reconstitution d'une scène de crime". Un technicien de la Police scientifique présentera la méthodologie employée pour traiter une scène de crime. Une façon de travailler bien loin des clichés véhiculés par les séries télévisées.
- 15 heures : table ronde "La Guerre 1914-1918 dans le polar". 1914-1918. La Grande Guerre, la boucherie. Au moment où la France et le monde se souviennent de la détresse des jeunes appelés, on note que le roman policier n'a pas attendu l'année de commémoration pour s'intéresser à cette période de souffrance. Jean Amila fut l'un des premiers à inscrire ce conflit dans un polar. Puis vinrent des auteurs plus proches de nous dont le récent Prix Goncourt, Pierre Lemaître. Didier Daeninckx, Patrick Pécherot et le dessinateur Maël tenteront de dire en quoi cette guerre influa sur le cours de leurs œuvres. Didier Daeninckx écrivain engagé est l'auteur de plus d'une trentaine de romans et recueils de nouvelles. Son roman La Der des ders a pour toile de fond la guerre de 1914-1918. Patrick Pécherot est journaliste, écrivain et scénariste de bande dessinée. Il écrit Tranchecaille, un polar qui débute en 1917 lors de l'offensive du général Nivelle au Chemin des Dames. Maël s'est imposé comme dessinateur de grand talent, en peu d'albums. Notre Mère la guerre (Futuropolis) est une enquête poignante durant la Première Guerre mondiale sur un scénario de Kris.
- 16 h 30 : animation "Reconstitution d'une scène de crime". Un technicien de la Police scientifique présentera la méthodologie employée pour traiter une scène de crime. Une façon de travailler bien loin des clichés véhiculés par les séries télévisées.
- 16 h 30 : table ronde "Le Polar à quatre mains". Avec Jean-Bernard Pouy et Marc Villard. De A comme Amphétamines à Z comme Zone, les deux écrivains présentent un abécédaire noir et farceur. C'est l'occasion également d'évoquer leurs livres écrits en duo.

Les rencontres, tête à tête et tables rondes sont animés par Sébastien Rutés, Clémentine Thiebault, Mikaël Demets, Julien Védrenne et Yann Le Tumelin.

Parmi les invités : Maïté Bernard | Charlotte Bousquet | Jean-Christophe Chauzy | Didier Daeninckx | Dominique Delahaye | Christian De Metter | Marie-Claude Devois | Michel Embareck | Stephan Ghreener | Emmanuel Grand | Claire Gratias | François Guérif | John Harvey | Miles Hyman | Lorenzo Lunar | Marcus Malte | Jean-François Merle | Karim Miské | Anthony Pastor | Patrick Pécherot | Jean-Bernard Pouy | Sébastien Rutés | Dominique Sylvain | Cathi Unsworth | Marc Villard

Pied de page