k-libre - auteur - James Ellroy

Une flaque de sang s'étend doucement sur le pavé. Un corps est coincé sous la calandre, Marianne sert contre elle le buste de la victime, lui parle, la rassure. Le capitaine cherche autour de lui un visage familier. Il aperçoit la silhouette de Vitrac qui disparaît dans la vieille DS garée à côté de sa voiture. Mais il s'en fout, il vient de comprendre ce qu'il ne peut voir. Il manque Oriane.
Fabrice Pichon - Retours amers
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 28 juillet

Contenu

James Ellroy

MAJ mercredi 28 octobre 2009
© D. R.

Biographie James Ellroy


Naissance à Los Angeles le 04 mars 1948.
De son vrai nom Lee Earle Ellroy. Geneva Hilliker Ellroy, la mère de James Ellroy, est assassinée le 22 juin 1958, quand il n'a que dix ans. Son meurtrier ne sera jamais retrouvé. Son père ne s'occupe que très peu de lui. Quelques années après, il sombre dans la drogue et l'alcool, commet d'abord de menus larcins puis des cambriolages. Fait des séjours en prison avant de se ressaisir. De trouver des petits boulots. Et de commencer à écrire (Brown's Requiem, 1981 ; le roman est dédié à Randy un de ses compagnons de mésaventures). C'est avec Le Dahlia noir, une fiction qui se base sur un des faits divers les plus sordides de Los Angeles dans les années 1940, que James Ellroy atteint peut-être être le summum de sa gloire. Cet auteur à stylee, toujours en recherche de nouveauté est actuellement l'un des écrivains américains les plus populaire de son pays et de France.


On en parle : 813107 (Article) | Alibi2 (Interview) | Alibis35 (Portrait) | L'Indic9 (Article) | La Vache qui lit97 (Article)


Présence à un festival :

2014 : Quais du Polar

Bibliographie*

Romancier :

Préfacier :

Portrait :

Entretien :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site
le 06 novembre 2008

James Ellroy et sa lune sanglante

James Ellroy et son atmosphère ambivalente, enveloppe sombre, floue, crue et désespérément noire.

Pied de page