k-libre - auteur - Jean-François Merle

Il n'y avait que les oiseaux de mauvais augure qui pussent faire des voyages aussi longs que les lettres de deuil.
Jean-Bernard Pouy - Fratelli
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 17 septembre

Contenu

Jean-François Merle

MAJ mercredi 17 novembre 2010
© D. R.

Biographie Jean-François Merle


Naissance à Mont-de-Marsan le 15 septembre 1958.
Jean-François Merle est sorti de L'Edhec, à Lille, en 1981, et il est entré dans l'édition dans ce qui était le Groupe des Presses de la Cité (qui sera absorbé par ce qui deviendra Éditis). Après une dizaine d'année à la diffusion, représentant puis chef des ventes, il rejoint en 1992 les éditions Solar, pour lesquelles il est directeur commercial, jusqu'en 2002. En 2003, il arrive aux éditions Omnibus pour y être éditeur et développer les littératures de genre (policier, science-fiction, fantastique, romans populaires...), mais pas seulement.
En 1987, Jean-François Merle publie aux édition Arléa Cale sèche, qui obtient le Prix du premier roman. Après quelques nouvelles publiées par le Fleuve Noir et Gallimard, il écrit un petit livre-quiz, Culture livres chez Hors Collection en 1995, et traduit plusieurs romans, dont Rafael, derniers jours (Fleuve noir, 1995 ; rééd. 10-18, 2001) pour lequel il obtient le trophée 813 du meilleur traducteur en 1996 (mais également, pour 10-18, deux romans de Magnus Mills, Tous les petits animaux, de Walker Hamilton et pour le Fleuve Noir, Le Début de la fin, de Jasper Fforde et Le Cherche-Bonheur, de Michael Zadoorian, qui parait en 2010).


On en parle : 813109 (Interview)


Présence à un festival :

2014 : Paris Polar

2013 : Le Chien jaune

Bibliographie*

Traducteur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page