k-libre - texte

Le pavillon était vide, livré aux quatre vents. Il sortit la photo d'identité de Rémi Fournier, tenta d'imaginer ce qu'avait été sa vie dans cette maison. Une existence banale qui s'était terminée dans des circonstances guère moins banales. Se lever, se doucher, s'habiller, prendre son petit déjeuner, partir au travail. Rentrer du travail, lire le courrier, dîner. Lire, regarder la télévision peut-être. La pelouse et l'église pour le week-end. Ce qu'on appelait une vie.
Éric Todenne - Terres brûlées
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 10 août

Contenu

texte

1 | << | 3 | 4 | 5 | >> | 15

Pied de page