Riley tente l'impossible

De quoi le rendre malade, plus encore que les mystérieux nanorobots qui gesticulent dans ses veines et lui rappellent qu'il n'est peut-être qu'un mort en sursis.
Thomas Geha - Cent Visages
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 07 décembre

Contenu

Roman - Policier

Riley tente l'impossible

Social - Braquage/Cambriolage - Artistique MAJ mardi 17 mai 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Jeff Lindsay
Just Watch Me - 2019
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Julie Sibony
Paris : Gallimard, mai 2022
472 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-07-290068-6
Coll. "Série noire"

Arsène Lupin des temps modernes

Riley Wolfe est une sorte d'Arsène Lupin de la nouvelle génération. Capable de se transformer physiquement, de s'introduire dans tous les milieux dont il comprend, connait les codes, son jeu est de s'enrichir en volant des biens, que ce soit des bijoux, des tableaux (pour cela, il utilise l'aide d'une jeune femme, dont il est amoureux et qui est capable de reproduire n'importe quelle œuvre d'art), voire des monuments. D'ailleurs, le récit s'ouvre sur la cérémonie de présentation d'une statue immense, une statue qui sera volée par hélicoptère. Mais Riley Wolfe est déçu car il s'agit-là, malgré les gains financiers, de petits travaux qu'il trouve un peu pénibles et routiniers. Mais un jour, en rentrant chez lui se reposer, il découvre l'annonce d'une exposition qui va faire fureur. La République iranienne islamique va prêter aux Américains des joyaux de l'ancien empire perse. Tous ces joyaux, et notamment le Daryayeh-E-Noor, plus gros diamant du monde, vont être exposés dans un musée de New York, un musée privé géré par une famille richissime. Voilà enfin un exploit à sa mesure. Il faut arriver à entrer dans un musée hyper protégé, doté des dernières alarmes électroniques possibles et imaginables et avec, pour protéger la collection, à la fois des gardes privés, venus des Marines et plus aptes à tuer en quelques secondes qu'à discuter, et un groupe de gardiens de la Révolution islamique, dont la capacité à tuer n'importe qui est reconnue. Pour cela, Riley Wolfe doit construire un plan impeccable et prévoir tous les plans alternatifs à savoir les B, C, D, etc. Pendant ce temps, obnubilé par ce personnage de voleur, il y a bien entendu, un agent du FBI qui cherche à le coincer. Qui pense que pour comprendre qui est ce voleur et comment l'arrêter, il lui faut savoir pourquoi il a choisi ce surnom et quelles sont ses origines. Voilà donc l'agent spécial Delgado sur les traces de la jeunesse et genèse du cambrioleur, ce qui permet à Jeff Lindsay par une suite de chapitres de restituer les débuts du personnage.

Jeff Lindsay est surtout connu pour avoir créé le personnage de Dexter Morgan qui a fait les beaux jours de nombreux téléspectateurs adeptes du tueur en série aux motivations inhabituelles. Le voilà qui se lance dans une nouvelle série autour d'un personnage de cambrioleur. Ce dernier n'est pas aussi romantique qu'Arsène Lupin, n'hésite pas à se venger de ses ennemis, à liquider des gens qui pourraient mettre à jour sa fausse identité, mais c'est un grand esprit, qui construit des plans machiavéliques. Le romancier rend compte avec soin - comme dans l'ancienne série "Mission: impossible" -, les plans bien huilés, les couacs de dernière minute et les ruses pour arriver à contrecarrer un problème, et ainsi de suite. Jeff Lindsay a du métier et sait construire une histoire forte et prenante, bien calibrée, agréable à lire, ponctuée de rebondissements réguliers pour répondre à de nouveaux défis. Par les temps qui courent, c'est déjà ça !

Citation

Je sortis mon propre téléphone pour consulter mon compte en banque. Le paiement avait été bien effectué. Pour la totalité de la somme, ce qui n'est jamais acquis d'avance. Parce que, quand on est aussi riche que ce type l'était, c'est qu'on a de gros trous dans sa morale.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 17 mai 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page