Les Orpailleurs

Une fois le macchabée emporté vers la morgue et les policiers et ambulanciers partis, Margot Farges avait offert à Stan Delorme un jus de furits, puis ils avaient un peu discuté de tout et de rien.
Gilles Vidal - Le Sang des morts
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Cemetary Road
Bienville est une ville du Mississippi en perte de vitesse qui croit qu'elle va réussir à rester dyna...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 13 juin

Contenu

Roman - Policier

Les Orpailleurs

Historique - Vengeance MAJ vendredi 21 août 2009

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 7,6 €

Thierry Jonquet
Paris : Folio, octobre 1998
400 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-07-040638-5
Coll. "Policier", 2

Actualités

  • 02/04 Édition: Parutions de la semaine - 2 avril
    Cette semaine est celle du juge Ti. Il revient en effet chez 10-18 mais avec une nouvelle plume - sino-américaine -, alors que Frédéric Lenormand continue de le faire enquêter aux éditions Fayard. Parmi les curiosités, les pastiches proposés par La Musardine ont de quoi émoustiller notre intérêt. E-dite continue ses rééditions de longue haleine de l'œuvre d'André Héléna, Fayard toujours fait le forcing éditorial autour de Ken Bruen et Sonatine réédite un roman de Tom Willocks auparavant paru sous le titres L'Odeur de la haine. Le reste est à découvrir :

    Grand format
    Hécatombe de lunatiques, de Jean Alessandrini (Phébus)
    La Traque du Vampire, de Michael M. Baden & Linda Kenney (Robert Laffont, "Best-sellers")
    L'Évangile du billet vert, de Larry Beinhart (Gallimard, "Série noire")
    Drôle de guerre à Ré la Blanche, de Robert Béné (De Borée)
    Pêche de nuit à Ré la Blanche, de Robert Béné (De Borée)
    Orages ordinaires, de William Boyd (Le Seuil, "Cadre vert")
    Discount, de Denis Bretin & Laurent Bonzon (Le Masque)
    Brooklyn requiem, de Ken Bruen (Fayard)
    Une pinte de Bruen. 1, de Ken Bruen (Fayard)
    Surhumain, de Thierry Brun (Plon, "Nuit blanche")
    La Douleur du fantôme, de Michel Canési & Jamil Rahmani (Phébus)
    Pourriture noble et vengeance tardive, de Jean-Marc Carité (Utovie)
    Je ne vous aime pas, de Éric Cherrière (Le Cherche Midi)
    Tableaux d'honneur, de Philippe Colin-Olivier (Le Passage, "Polar")
    Code Phénix, de John Connor (Jean-Claude Lattès)
    F comme flic, P comme privé : vernissage au bistrot Le Coin, de Joseph Farnel (Alphée-Jean-Paul Bertrand)
    Cristal défense, de Catherine Fradier (Au diable vauvert)
    Le Cercle du mal, de Tess Gerritsen (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Les Compagnons du destin. 1, d'André Héléna (E-dite, "Noir")
    Le Poisson mouillé, de Volker Kutscher (Le Seuil, "Policiers")
    Thé vert et arsenic, de Frédéric Lenormand (Fayard, "Les Nouvelles enquêtes du juge Ti")
    Le Parfum de la chatte en noir : et autres pastiches érotiques de romans policiers, d'Étienne Liebig (La Musardine)
    La Vallée des cobayes, de Pascal Martin (Presses de la Cité, "Polars en France")
    Personne n'aime les flics, de Guillermo Orsi (Denoël)
    Les Collines de la chance, de Nora Roberts (Michel Lafon)
    Le Caïman noir, de Jean-Pierre Simoni (Durand-Peyroles)
    Green River, de Tim Willocks (Sonatine)
    Les Nouvelles affaires du juge Ti, de Xiao Di Zhu (10-18)

    Poche
    Seul contre tous, de Jeffrey Archer (LGF, "Thrillers")
    Et on dévora leur cœur, de Sylvain Blanchot (Le Masque)
    Le Diable du Crystal palace, de Fabrice Bourland (10-18, "Grands détectives")
    Les Ombres de Chicago, de Linnet Burden (LGF, "Policier")
    Vent mortel, de Clive Cussler & Dirk Cussler (LGF, "Thrillers")
    Hosto, de Jeanne Desaubry (Krakoen)
    D'or et de sang ! : que justice soit faite !, de Luc Fuentes (Les Presses littéraires, "Crimes et châtiments")
    Le Vol des cigognes, de Jean-Christophe Grangé (LGF, "Thrillers") Snuff movie, de Jean-Michel Jarvis (Tabou, "Tendance rouge")
    Omnibus, de Thierry Jonquet (Folio, "Policier")
    Blaze, de Stephen King (LGF, "Fantastique")
    Le Feu sacré, de Katherine Neville (Pocket, "Best")
    Embuscade en Arizona, de Don Pendleton (Vauvenargues, "L'Exécuteur")
    Morsaline, de Hervé Sard (Krakoen)
    Liens : Mygale |Les Nouvelles affaires du juge Ti |Code Phénix |Jeanne Desaubry |Thierry Jonquet |Stephen King |Frédéric Lenormand |Zhu Xiao Di |John Connor

L'autre définition du Canadien

Il y a d'abord cette fille, Aïcha, Lolita en puissance, qui s'offre au plus offrant avant de repartir vers son destin funeste. Il y a ensuite cette femme peintre. Elle, elle se plait à faire le portrait d'Aïcha. Et puis il y a cette autre femme de l'ambassade de Pologne. Nouvelle pierre au microcosme d'Aïcha. Aïcha, retrouvée morte pourrissante, des cafards pullulant telle une sarabande sur un corps rien qu'à l'odeur on devine qu'il lui est arrivé forcément quelque chose de moche dans cet ancien squat du dernier étage d'un immeuble. Immeuble aux marches sciées par le propriétaire. Et puis les autres femmes aussi elles rencontrent une mort foudroyante, brutale. Ces meurtres tomberaient dans le domaine de l'anecdotique si toutes les victimes n'avaient pas la main droite tranchée net.
Là-dessus débarque une juge qui fuit et son mari et son père. Qui se fait reluquer par un vieux sénile et lubrique. Qui connaît tout de l'extermination des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Qui connait son Auschwitz et son Birkenau par cœur. Qui passe son temps avec un ancien malfrat rescapé des Camps de la Mort.
Il y a aussi une équipe de flics tous plus détruits les uns que les autres. Qui sacrifient tout et tous à leur boulot. Qui se saoulent comme les ivrognes qu'ils jettent au trou se rafraichir la mémoire. Mais qui préfèrent se faire embrocher telle une carcasse de bœuf polonais.
Les Orpailleurs détonne dans l'œuvre d'un Thierry Jonquet habituellement tourné vers le roman noir. Ici, on est plongés dans un roman policier procédural, un 87e District à la française. Du Ed McBain tout craché avec en trame de fond le plus vieux thème du monde : la vengeance. Les Orpailleurs ne restera pas sans suite. Moloch reprendra les principaux personnages. Ces mêmes personnages prendront d'ailleurs vie à la télévision dans la série Boulevard du Palais.
Un roman surprenant, qui nous apprend qui sont vraiment ces autres Canadiens, qui ne viennent non pas du Klondike mais de l'Europe de l'Est, et qui nous parle de ces outcasts polonais au métier d'orpailleur bien particulier.

Récompenses :
Prix du polar lycéen d'Aubusson 2010

Citation

De ses deux poings, il lui martelait le visage avec une rage méthodique. Dansel se traîna à quatre pattes vers le talkie qui avait glissé sous une roue du camion et appela Choukroun. Ensuite, il s'accorda le droit de vomir.

Rédacteur: Julien Védrenne lundi 12 avril 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page