Fétiches

Commerce, finance et manufacture sont l'avenir du monde.
Joachim Sebastiano Valdez - Les Larmes des Innocentes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange déchu
Max Temple, célèbre psychologue spécialisé dans le démontage des théories complotistes, vient de mourir. ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 24 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Fétiches

Médical - Disparition MAJ mercredi 23 octobre 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Mo Hayder
Poppet - 2013
Traduit de l'anglais par Jacques Martinache
Paris : Presses de la Cité, octobre 2013
424 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-258-09238-9
Coll. "Sang d'encre"

Actualités

  • 16/01 Édition: Parutions de la semaine - 16 janvier
  • 23/05 Édition: Parutions de la semaine - 23 mai
    Après Francis Huster, voilà que Guy Marchand se (re)met à écrire du polar (après Le Guignol des Buttes-Chaumont en 2007 et Le Soleil des enfants perdus en 2011). Au moins, pourrait-on dire, l'homme est légitime de par sa filmographie policière et son incarnation de Nestor Burma, le personnage créé par Léo Malet, sur les petits écrans. Dans ces conditions, l'ouvrage a déjà le mérite d'être curieux. L'acteur et musicien ajoutera-t-il une autre bonne corde à son arc ? Dans une semaine aux parutions poche bien plus intéressantes que celles en grand format, la question mérite que l'on se penche sur le sujet (cette phrase est bancale). Pour le reste, il n'y a pas grand-chose à dire si ce n'est que le docteur Petiot refait son apparition, que les flics de 22 aussi, et qu'il y a des super-héros et de la guerre à outrance.
    Mais comme d'habitude : faites votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    L'Énigme du carré de Sator : alba alchemica, de Michel Anglade (Le Mont, "Ombra")
    Le Mystère du labyrinthe : opera nocte, de Michel Anglade (Le Mont, "Ombra")
    Un mort de trop, de Alexandra Appers (Ring)
    La Marionnette, de Alex Berg (Actes Sud, "Actes noirs")
    L'Assassinat d'Hicabi Bey : Alper Kamu, 5 ans, détective, de Alper Canigüz (Mirobole, "Horizons noirs")
    La Bibliothèque oubliée, de A. M. Dean (City)
    Les Origines de l'amour, de Kishwar Desai (L'Aube, "L'Aube noire")
    Shot list, de Jean-Pascal Dumans (Les 2 Encres, "Sang d'encre")
    Le Tableau de la honte : chronique d'une ville méditerranéenne, de Laurent Gény (TDO, "Grand sud")
    L'Oubli, de Emma Healey (Sonatine)
    Le Verrou, de Laetitia Kermel (Fragrances)
    Le Règne de Saturne, de René Le Gal (Presses du Midi)
    Trois, de Sarah Lotz (Fleuve, "Fleuve noir. Thriller")
    Celui dont le nom n'est plus, de René Manzor (Kero)
    Calme-toi, Werther !, de Guy Marchand (Ginkgo)
    Meurtre chez les Magdaléniens, de Sophie Marvaud (Nouveau-Monde-Le Patrimoine, "Crimes & monuments")
    Catharsis, d'Erik Axl Sund (Actes Sud, "Actes noirs")
    La Mort sur un cheval pâle : une enquête de Victor Grumel à la Sainte-Chapelle, de Daniel Vasseur (Nouveau-Monde-Le Patrimoine, "Crimes & monuments")
    Life guard, de Chris Zois (Capricci)

    Fictions adulte poche :
    Bons baisers de l'île de Houat, de Simone Ansquer (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Jamais vue, de Alafair Burke (Points, "Thriller")
    Quiberon : à flots et à sang, de Olivier Cartier (Ouest et compagnie, "Roman policier")
    Les Loups de Berlin, de Philippe Cavalier (Le Livre de poche, "Thriller")
    Les Ogres du Gange, de Philippe Cavalier (Le Livre de poche, "Thriller")
    Au galop !, d'Agatha Christie (Le Livre de poche, "Policier")
    Un long moment de silence, de Paul Colize (Folio, "Policier")
    Voile épais au Conquet, de Gérard Croguennec (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Organes vitaux, de Elsebeth Egholm (10-18, "Domaine policier")
    13 morts à l'horizon : Saint-Malo : une enquête à la Belle Époque, de Alain Émery (Ouest et compagnie, "Roman policier")
    La Croix des veuves, de Jean Failler (Le Palémon, "Une enquête de Mary ester")
    L'Étoffe du juste, de Hervé Gagnon (Pocket, "Best")
    La Curiosité est un péché mortel, de Ann Granger (10-18, "Grands détectives")
    La Firme, de John Grisham (Pocket, "Thriller")
    L'Affaire tequila, de F. G. Haghenbeck (Folio, "Policier")
    Presse-people, de Carl Hiaasen (10-18, "Domaine policier")
    Sans visage, de Pekka Hiltunen (Folio, "Policier")
    Une si jolie mort, de Graham Hurley (Folio, "Policier")
    L'Inspecteur est mort, de Bill James (Rivages, "Noir")
    Homeland, la traque, de Andrew Kaplan (Points, "Thriller")
    Les Tricheurs, de Jonathan Kellerman (Points, "Policiers")
    Embuscade à Saint-Malo, de Thomas Lyner (Ouest et compagnie, "Roman policier")
    La Grande embrouille, d'Eduardo Mendoza (Points)
    Dernier refrain à Ispahan, de Naïri Nahapétian (Points, "Policiers")

    Fictions adulte grands caractères :
    Le Duel, de Arnaldur Indridason (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Mauvais garçons, de Linwood Barclay (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Casanova et la femme sans visage, de Olivier Barde-Cabuçon (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Bleu tatouage, de Marie Causse (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    À quelques secondes près, de Harlan Coben (À vue d'œil, "Collection 18-19")
    Le Printemps des enfants perdus, de Béatrice Égémar (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Fétiches, de Mo Hayder (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Le Sang de la trahison, de Hervé Jourdain (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")

    Bandes dessinées :
    À l'ouest de l'enfer, de Ed Brubaker & Sean Phillips (Delcourt, "Contrebande")
    Panthers in the hole, de Bruno Cenou & David Cenou (La Boîte à bulles, "Contre-cœur")
    La Fin du monde, de Christopher Claremont, Alan Davis & Tom Raney (Panini comics, "Marvel Best comics")
    Nous sommes les X-Men, de Christopher Claremont (Panini comics")
    Choc, de Stéphane Colman & Éric Maltaite (Dupuis)
    Les Lucioles : résistances en Drôme des collines : 15 juin 1944, de Derry & Pago (Yvelinédition, "Au fil du Rhône")
    Bloody Mary, de Kevin Eastman & Simon Bisley (Nickel productions)
    22 : une enquête explosive. 2, de Olivier Le Bellec, David Chauvel & Thierry Chavant (Delcourt, "Machination")
    Kolia, de Valérie Lemaire & Olivier Neuray (Casterman)
    La Bataille : Arras, 1917, de Frédéric Logez (Degeorge)
    Le Mystère de la femme araignée, de Lupano & Paul Salomone (Delcourt, "Conquistador")
    Civil war, de Mark Millar & John Romita (Panini comics, 100 % Fusion comics")
    Versus, de Josep Maria Polls & José-Maria Beroy (Diabolo)
    X-Men legacy. 1, de Simon Spurrier, Tan Eng Spurrier & Jorge Molina (Panini comics, "100 % Marvel")
    Le Front d'Alsace, de Anne Teuf (Delcourt, "Encrages")
    Mission fantôme, de Joshua Williamson & Goran Sudzuka (Delcourt, "Contrebande")
    X-Men : les origines (Panini comics, "Marvel Select")

    Mangas :
    Reborn ! : mon prof le tueur. 41, Voilà le combat contre les Vendicare !, de Akira Amano (Glénat, "Shonen manga")
    Alice in Borderland. 6, de Haro Asô (Delcourt, "Také. Akata")
    Lady detective. 1, de Hey-Jin & Gi-Ha Lee (Clair de lune, "Encre de Chine")
    Lady detective. 2, de Hey-Jin & Gi-Ha Lee (Clair de lune, "Encre de Chine")
    Lady detective. 3, de Hey-Jin & Gi-Ha Lee (Clair de lune, "Encre de Chine")
    Dolls. 10, de Naked Ape (Kaze Manga, "Seinen")

    Littérature de jeunesse (documentaire) :
    Parle-moi de la Première Guerre mondiale, d'Isabelle Bournier (Ouest-France, "Parle-moi")
    À Paris sous l'Occupation, de Yaël Hassan & Ginette Hoffman (Casterman, "Des enfants dans l'Histoire")
    Au temps de la Grande Guerre, de René Ponthus & Ginette Hoffmann (Casterman, "Des enfants dans l'Histoire")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Le Mystérieux voleur de radis, (Hachette Jeunesse, "Pierre Lapin")

    Fictions jeunesse :
    Les Yeux du brouillard, de Gilles Devindilis (Anaké, "Bob Morane")
    Robin des Bois, de Stéphanie Frattini & Sébastien Pelon (Milan jeunesse, "Albums classiques")
    La Parure : et autres contes cruels, de Guy de Maupassant (Gallimard-Jeunesse, "Folio junior. Classique")
    Mystère chez les arbitres (Hachette, "Aventure")
    Oliver : d'après Oliver Twist de Charles Dickens, d'Alain Paraillous (Amaterra, "Les Grands textes à hauteur d'enfants")
    Timmy Lalouse, de Stephan Pastis (Hachette, "Aventure")
    Mystère et boule de loto, de Andreas Steinhöfel (Gallimard-Jeunesse, "Folio junior")
    Le Mystérieux cercle Benedict et le dilemme du prisonnier, de Trenton Lee Stewart (Bayard Jeunesse)

    Littérature (recueil & anthologies) :
    La Grande Guerre des écrivains : d'Apollinaire à Zweig, textes choisis et présentés par Antoine Compagnon (Gallimard, "Folio. Classique")

    Mémoires littéraires & correspondance :
    Sous l'Occupation, de Jean Grenier (C. Paulhan, "Pour mémoire")

    Biographies & généalogie :
    Ulysse dans la boue : journal des camps français : 1939-1944, de Jaume Grau I Casas (Mare nostrum)
    Un matin à Ouistreham, 6 juin 1944, de Guy Hattu (Tallandier)
    Nous n'étions pas des héros : les compagnons de la Libération racontent leur épopée, de Benoît Hopquin (Feryane Livres en gros caractères, "Histoire")
    C'était la nuit : Pedro Martin, résistant-déporté : entretiens avec Jean-Pascal Auvray et Anne Guellec, de Perdo Martin, Jean-Pascal Auvray & Anne Guellec (Cahiers du temps)

    Criminologie & prisons :
    Au voleur ! : imaginaires et représentations du vol dans la France contemporaine : XIXe-XXe siècles, sous la direction de Frédéric Chauvaud & Arnaud-Dominique Houte (Publications de la Sorbonne, "Histoire de la France au XIXe et XXe siècles")
    Les Personnalités criminelles : évaluation et prévention, de Catherine Blatier (Dunod, "Psycho sup")
    131 nuits des talibans : Kabul rock radio, de Pierre Borghi (First, "Document")
    Dans les prisons de Lyon, de Bruno Paccard, Ernest Pignon-Ernest & Michel Onfray (Delpire)
    L'Effrayant docteur Petiot : fou ou coupable ?, de Claude Quétel (Perrin, "Biographies")

    Problèmes sociaux & sécurité publique :
    Formation des sapeurs-pompiers professionnels. Sapeur-pompier gestion opérationnelle & commandement : module 1, sous la direction de Bruno Vanehuin (Icone graphic)
    Formation des sapeurs-pompiers professionnels. Sapeur-pompier professionnel, chef d'équipe incendie : module 2, sous la direction de Bruno Vanehuin (Icone graphic)
    Formation des sapeurs-pompiers volontaires. Chef d'équipe incendie : module 2, sous la direction de Bruno Vanehuin (Icone graphic)
    Formation des sapeurs-pompiers volontaires. Gestion opérationnelle & commandement : module 1, sous la direction de Bruno Vanehuin (Icone graphic)
    Le Jihad en France, de Samuel Laurent (Le Seuil, "Essais")
    Vrai flic : mémoires d'un flic du nord, présenté par Jacques Pradel (Télémaque)
    Liens : Un long moment de silence |L'Affaire tequila |Sans visage |Une si jolie mort |Les Tricheurs |Dernier refrain à Ispahan |Le Duel |À quelques secondes près |Le Sang de la trahison |La Marionnette |Catharsis |Kishwar Desai |René Manzor |Agatha Christie |Paul Colize |John Grisham |Francisco Gerardo Haghenbeck |Carl Hiaasen |Pekka Hiltunen |Graham Hurley |Bill James |Jonathan Kellerman |Naïri Nahapetian |Arnaldur Indridason |Linwood Barclay |Mo Hayder |Hervé Jourdain |Charles Dickens |Claude Quétel |Léo Malet

  • 11/10 Édition: Parutions de la semaine - 11 octobre

Surveillante fantôme et poupées de chiffons

Mo Hayder excelle dans l'art de savoir faire grimper la tension, jusqu'au moment où elle fait tout basculer pour nous entraîner dans une autre réalité, celle dans laquelle elle laisse ses monstres s'échapper pour prendre le dessus. Au fil des pages, elle nous détourne de la réalité pour nous plonger dans cet univers tendu où le bizarre prend le dessus. L'irréel prend le pouvoir sur le monde concret, et l'absurde devient petit à petit comme une évidence qui serait la seule vérité possible.

Beechway est un établissement psychiatrique classé haute sécurité. Le bâtiment, malgré une récente mais relative modernisation du site, reste des plus austères comme si les murs avaient fini par s'imprégner des problèmes mentaux des patients. L'atmosphère, déjà très particulière du lieu, est en train de virer au cauchemar depuis quelques temps. Plusieurs patients semblent sujets à la même hallucination. Il est cependant difficile d'arriver à démêler le vrai du faux dans les discours désordonnés de ces patients. Leur paranoïa galopante pousse plusieurs d'entre eux à s'automutiler. Les sévices violents affligés à leurs propres corps ne font pas qu'augmenter la tension. La rumeur se répand, la Maude serait de retour. Elle apparaitrait dans certaines chambres, venant hanter ces esprits déjà perturbés, leur murmurant à l'oreille des discours les poussant à bout. La Maude, c'est un peu comme le monstre du placard pour certains enfants. Elle surgit dans les chambres isolées quand les patients se retrouvent seuls entre leurs quatre murs. Ses visites sèment l'effroi auprès des malades, les rumeurs vont bon train, s'amplifiant même à chaque détour de couloir. C'est la version pour adulte du croque-mitaine mais avec option spéciale "désaxés".
La légende de la Maude remonte à l'époque où Beechway n'était pas encore un hôpital psychiatrique mais une maison de redressement. On ne s'amusait pas avec la discipline pour faire régner l'ordre. Les surveillants n'avaient pas grand-chose d'humain, la discipline n'était pas un vain mot. Leur domination était empreinte d'un sadisme exacerbé exercé à longueur de temps sur les pensionnaires. C'est à cette période que la légende de la Maude est née. La terrible réputation de la gardienne n'était plus à faire. Depuis, celle qu'on craignait comme surveillante serait devenue un fantôme continuant encore de nos jours à terroriser les résidents de Beechway.
AJ vient d'être récemment promu coordinateur du service. Il sent que, même au sein de l'équipe médicale, l'ambiance se dégrade très vite. La tension est également plus que palpable et le signe avant-coureur de futurs gros problèmes est la montée de l'absentéisme. Les arrêts maladie se multiplient parmi les membres. Ils ne veulent plus travailler dans cette partie du bâtiment et surtout assurer le service de nuit, le moment où le monde des ombres prend le dessus pour recouvrir chambres et couloirs d'une chape d'obscurité terrifiante. La directrice semble un peu réticente à regarder en face l'ampleur du problème et surtout à vouloir le régler. C'est pourquoi AJ va se décider à contacter Le commissaire Jack Caffery. Il souhaite lui faire part de ses soupçons concernant un de leurs patients, Isaac Handel. AJ pense que cet homme a l'esprit suffisamment tordu mais surtout manipulateur pour être à l'origine de la psychose qui s'est répandue comme une trainée de poudre parmi les malades. Mais Si Caffery estime qu'AJ a vu juste, il va devoir être sur ses gardes et agir rapidement car Handel vient de quitter l'établissement et se retrouve dans la nature. L'inquiétude va se renforcer quand une collection de poupées est découverte volontairement dissimulée dans un recoin d'un placard de l'ancienne chambre de Handel. Réalisées par ses mains, elles n'ont rien de jouets pour gentilles petites filles. Ce sont comme des représentations de personnes réelles confectionnées avec des bouts de rien et de tout, mais avec son regard de détraqué. Le résultat pourrait paraître simplement grotesque s'il n'était pas terrifiant. Ce sont peut-être toutes les personnes que Handel avait dans sa ligne de mire qu'il a représentés pour mieux matérialiser sa colère.
Caffery enquête en même temps sur un autre cas, la disparition d'une jeune fille. L'affaire s'éternise semblant montrer étrangement l'incompétence du policier. La mère de la disparue en est persuadée, elle qui décharge régulièrement sa colère sur lui. Pour réussir à faire face à la situation, elle a trouvé refuge dans l'alcool mais ça ne fait pas particulièrement bon ménage avec des nerfs à vif. Mais Caffery ne semble pas à l'aise sur ce dossier, comme si il attendait un moment opportun pour faire quelque chose.

En tout cas la campagne anglaise ne va pas rester le havre de quiétude et de douceur de vivre tant idéalisées. La tension va quitter les hauts murs de Beechway pour se terrer derrière les vieux arbres des bosquets de la région. Un monstre pourrait bien avoir dupé tout le monde et se planquer avant de s'attaquer à une prochaine victime. Sauf si quelqu'un comprend ce que peuvent vraiment renfermer ces caricatures de chiffons, et que l'esprit tordu se cache peut-être ailleurs.

Mo Hayder sait faire monter la tension et nous entraîne là où elle sait que les frissons seront au rendez-vous. Et avec Fétiches c'est mission accomplie pour l'Anglaise. Elle semble prendre plaisir à jouer avec les peurs les plus profondes et infantiles. Elle trouve toujours un affreux cauchemar à rendre réel pour mieux se jouer de la réalité. Elle aime construire une ambiance particulière dans laquelle elle mélange un savoureux cocktail de peur et de violence. Et encore une fois le mélange est bien dosé, Fétiches captive et fait frémir à chaque pas mais avec l'envie d'être encore plus effrayé au suivant.

Citation

Elle est trop malheureuse elle-même pour se soucier de nous. On voit les souffrances des autres seulement quand on souffre pas soi-même. Se soucier des autres ? C'est un luxe, si tu veux la vérité.

Rédacteur: Fabien Maurice jeudi 30 juin 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page