The Hunt

C'est dégueulasse de tuer quelqu'un de sang-froid, uniquement pour le voler.
Didier Jung - Le Chant des baleines
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 29 novembre

Contenu

DVD - Thriller

The Hunt

Tueur en série - Assassinat - Urbain - Horreur-gore MAJ lundi 07 janvier 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Public averti

Prix: 9,99 €

Thomas Szczepanski
Paris : Le Chat qui fume, novembre 2011
1 DVD VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm

Les proies et l'effroi

L'argent ne fait peut-être pas le bonheur, mais ça aide quand même. Exemple avec ce film français, The Hunt, réalisé en vingt jours, sans budget et... ça se voit. En particulier dans le jeu des acteurs principaux, pas toujours très convaincant. Mais il faut dire que la post synchro les dessert beaucoup... Une fois qu'on a dit ça, reste le film. Un journaliste en manque de scoop se retrouve plongé dans une chasse à l'homme qu'il n'imaginait même pas dans ses pires cauchemars. Le voilà propulsé dans un univers qui fait penser aux Proies et aux Chasses du comte Zaroff. Chasseur confronté à la violence des hommes, à la gratuité de la cruauté, et chasseur bientôt chassé. L'idée est bonne (mais pas vraiment nouvelle), le scénario tient la route, les décors sont sauvages à souhait, quelques personnages sont très inquiétants (en particulier le châtelain et ses hommes de main masqués) et la séquence inaugurale est à couper... le souffle. Alors, évidemment, le manque de moyens est criant mais l'équipe de The Hunt, Thomas Szczepanski en tête, a le mérite d'oser mettre les deux pieds dans le genre déviant, de faire un long métrage en pur système D, de revendiquer un cinéma parfois foutraque mais plein d'énergie. Et rien que pour ça, on veut bien fermer les yeux sur le reste.

The Hunt : 90 min. réalisé par Thomas Szczepanski sur un scénario de François Gaillard. Avec Jellali Mouina, Sarah Lucide, Michel Coste...
Bonus. Making of. Interview du réalisateur. Interview du scénariste. Interview des acteurs principaux. Bandes annonces.
Interdit aux moins de douze ans.

Citation

Je vous demanderai de miser haut. C'est tellement plus intéressant quand il y a des risques.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur vendredi 04 janvier 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page