L'Île au trésor

Si Pellegrin n'avait pas été ce riche capitaine d'industrie dont l'une des sociétés risquait de figurer prochainement au second marché, le policier toulousain se serait peut-être intéressé de plus près à sa vie privée.
Noël Balen & Jean-Pierre Alaux - On achève bien les tonneaux
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Nuit tombée sur nos âmes
Wag est un militant de gauche qui participe aux manifs. Mais il a commis un acte délictueux, ce qui le re...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 21 septembre

Contenu

Roman - Aventure

L'Île au trésor

Fantastique - Enquête littéraire MAJ vendredi 23 mars 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 3,45 €

Robert Louis Stevenson
Treasure Island - 1883
Évelyne Amon (présentation, notes, questions et après-texte)
Paris : Larousse, novembre 2011
176 p. ; 18 x 12 cm
ISBN 978-2-03-585911-2
Coll. "Petits classiques", 171

Actualités

  • 15/03 Édition: Parutions de la semaine - 15 mars
  • 15/02 Édition: Parutions de la semaine - 15 février
    "Actes noirs" et la "Série noire" sont à l'honneur cette semaine. Si Elsa Marpeau et Carlos Salem font maintenant figure d'habitués des lieux, après tout, ces deux romanciers nous proposent un nouvel ouvrage par an, et qu'on les redécouvre avec plaisir, que dire de Nick Stone ? Tonton Clarinette l'avait révélé, Voodoo Land avait été le roman de la confirmation. Alors, oui, Cuba libre est attendu avec impatience. Mais il serait malhonnête de limiter les parutions de la semaine à ces deux collections. En effet, Gaïa avec Indrek Hargla et Gallmeister avec Craig Johnson, offrent des éclaircies noir exotique. Au rayon des poches, Le Masque avec sa nouvelle gamme de "Masque" remet à l'honneur Boileau-Narcejac, redonne vie à Voltaire sous la plume de Frédéric Lenormand. Craig Johnson, Nick Stone et Carlos Salem sont aussi présents, accompagnés de James Bradley et de son Résurrectionniste. À noter que l'excellent roman d'Emily St. John Mandel, Dernière nuit à Montreal, côtoie La Sirène de Camilla Läckberg en grands caractères. En bande dessinée, les éditions Futuropolis font paraitre le second volet de Motherfucker, un récit qui plonge au sein du mouvement des Black Panthers, et Casterman réédite en un volume l'intégrale Du plomb dans la tête, de Matz et Colin Wilson. Peu de nouveautés à strictement parler en littérature jeunesse puisque Cherub fait ses onzième et quatorzième apparitions. Il y a bien sûr ce livre-enquête de Shen Shan, Mission au centre de la terre paru chez Sarbacane, de Didier Lévy et Fabien Laurent et ce Mystérieux voleur de goûter, de Lætitia Étienne et Manola pour les vraiment tous petits. Enfin, dans les nombreux documents et essais de la semaine, il y a du bagnard, du SDF, de la police napoléonienne et aussi (et surtout) une étude sur Simenon et un essai de Jean-Yves Tadié sur le roman d'aventures. Tout un programme...

    Fictions adulte grand format :
    E 16, de Christine Brunet (Chloé des Lys)
    L'Énigme de Saint-Oleg, de Indrek Hargla (Gaïa, "Polar")
    Passé à vif, de Lisa Jackson (Mosaïc)
    Emergency 911, de Ryan David Jahn (Actes sud, "Actes noirs")
    Dark Horse, de Craig Johnson (Gallmeister, "Noire")
    L'Expatriée, d'Elsa Marpeau (Gallimard, "Série noire")
    Betibou, de Claudia Piñeiro (Actes sud, "Actes noirs")
    L'Ange pleureur fait son cirque : enquête à Amiens et sa région, de Laurent Pocry (Coëtquen, "Policier")
    Un jambon calibre 45, de Carlos Salem (Actes sud, "Actes noirs")
    Un dollar le baril, de Christopher Selac (Les 2 Encres)
    Cuba libre, de Nick Stone (Gallimard, "Série noire")
    Rosa mortalis, d'Élisa Vix (Le Rouergue, "Noir")

    Fictions adulte poche :
    Crains le pire, de Linwood Barclay (J'ai lu, "Thriller")
    La Poudrière : Arsène Lupin, de Pierre Boileau & Thomas Narcejac (Le Masque, "Masque jaune")
    Le Résurrectionniste, de James Bradley (Rivages, "Noir")
    Infiltrée, de John Connor (Le Masque, "Masque poche : contemporain")
    Libertinage fatal, de Charlaine Harris (J'ai lu, "Darklight")
    L'Indien blanc, de Craig Johnson (Gallmeister, "Totem")
    Meurtre dans le boudoir, de Frédéric Lenormand (Le Masque, "Masque poche : suspense historique")
    Meurtres au manoir, de Willa Marsh (J'ai lu, "Littérature générale")
    Un démon sous mes yeux, de Ruth Rendell (Le Masque, "Masque poche : jaune")
    Je reste roi d'Espagne, de Carlos Salem (Babel, "Noir")
    Voodoo Land, de Nick Stone (Folio, "Policier")
    Carmen (Nevada), de Alan Watt (Le Masque, "Masque poche : contemporain")
    Les Mystères d'East Lynne, de Mrs Henry Wood (Le Masque, "Masque poche : suspense historique")

    Fictions adulte grands caractères :
    Lundi mélancolie : le jour où les enfants disparaissent, de Nicci French (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    La Sirène, de Camilla Läckberg (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Le Braconnier du lac perdu, de Peter May (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Mon plus vieil ennemi, de Ruth Rendell (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Dernière nuit à Montreal, d'Emily St. John Mandel (À vue d'œil, "Collection 16-17")

    Bandes dessinées :
    Pacifique, de Romain Baudy & Martin Trystam (KSTR)
    Urban. 2, Ceux qui vont mourir, de Luc Brunschwig & Roberto Ricci (Futuropolis)
    X-Men, la fin. 1, de Christopher Claremont & Sean Chen (Panini comics, "Marvel Select")
    Tueur en scierie, de Delan & Francis Cold (Moule-à-gaufres)
    RN 66, de Frankyravi (Les Requins marteaux)
    Mexico'n carne, d'Emmanuel Herzet, Orville & Giuseppe Liotti (Le Lombard, "Troisième vague")
    X-Men : Pixie contre-attaque !, de Kathryn Immonen & Sara Pichelli (Panini comics, "100 % Marvel")
    Geoff Johns présente Superman. 1, Le Dernier fils, de Geoff Johns & Doug Mahnke (Urban comics, "DC classiques")
    Blackest night. 1, Debout les morts, de Geoff Johns & Doug Mahnke (Urban comics, "DE classiques")
    X-Force : sex + violence, de Craig Kyle, Chris Yost & Gabriele Dell'Otto (Panini comics, "Marvel graphic novels")
    Motherfucker. 2, de Sylvain Ricard & Guillaume Martinez (Futuropolis)
    Le Concierge, de Tarek & Seb Cazes (Le Moule-à-gaufres)
    Cent millions de pesos, de Jean Van Hamme & Christian Denayer (Dargaud)
    Du plomb dans la tête, de Colin Wilson & Matz (Casterman, "Ligne rouge")
    X-Men : l'intégrale. 1, 1975-1976, de Christopher Claremont, Len Wein & Bill Mantlo (Panini comics, "Marvel Classic")

    Mangas :
    Psychic detective Yakumo. 3, de Suzuka Oda (Panini maga, "Shonen")
    MPD psycho : le détective schizophrène. 16, de Sho-U Tajima & Eiji Otsuka (Pika, "Pika senpai")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Le Mystérieux voleur de goûter, de Lætitia Étienne & Manola (Alpha Book)

    Fiction jeunesse :
    Dans le camp des assassins, de Marie-Claude Bérot (Flammarion, "Tribal")
    Mission au centre de la terre, de Didier Lévy & Fabien Laurent (Sarbacane)
    L'Ange gardien, de Robert Muchamore (Casterman)
    Vandales, de Robert Muchamore (Casterman)
    L'Île au trésor, de Robert Louis Stevenson (L'École des loisirs, "Classiques abrégés")

    Criminologie & prisons :
    Confession authentique d'un bagnard, de Jean Bonnardot (Ibis rouge, "Espace outre-mer")
    Violences sexuelles, régime juridique et limites à la répression de ces crimes en République démocratique du Congo, de Joël Mapatano Karune (L'Harmattan Italia, "Africultura")
    Dans l'enfer du bagne, de Alexis Trinquet (Les Arènes, "Document")

    Problèmes et services sociaux :
    D'ailleurs et de nulle part : mendiants, vagabonds, clochards, SDF en France depuis le Moyen Âge, d'André Gueslin (Fayard, "Histoire")

    Problèmes sociaux et sécurité :
    Maintien de l'ordre : enquête, de David Dufresne (Pluriel, "Pluriel")
    Police et gendarmerie dans l'Empire napoléonien : actes du colloque, le 10 octobre 2010, organisé par l'Institut Napoléon et le Centre d'histoire du XIXe siècle (SPM, "Collection de l'Institut Napoléon")

    Essais littéraires :
    Scènes de la vie carcérale, de Aïssa Lacheb-Boukachache (Au diable vauvert, "Document")

    Littérature (théorie & études) :
    Georges Simenon, dirigé par Laurent Demoulin (Herne, "Cahiers de l'Herne")
    Le Roman d'aventures, de Jean-Yves Tadié (Gallimard, "Tel")


    Liens : Crains le pire |Le Résurrectionniste |L'Indien blanc |Je reste roi d'Espagne |Voodoo Land |La Sirène |La Sirène |Le Braconnier du lac perdu |Dernière nuit à Montréal |Mène l'enquête avec Shen Shan - 4 : Mission au centre de la Terre |Un jambon calibre 45 |L'Énigme de Saint-Olav |Du plomb dans la tête |Christine Brunet |Craig Johnson |Elsa Marpeau |Carlos Salem |Nick Stone |Élisa Vix |Linwood Barclay |Pierre Boileau |Thomas Narcejac |John Connor |Frédéric Lenormand |Ruth Rendell |Nicci French |Camilla Läckberg |Peter May |Emily St. John Mandel |Colin Wilson | Matz |Robert Muchamore |Robert Louis Stevenson |Indrek Hargla

Le tranchant du silex...

Jim Hawkins, un gamin désobéissant de douze ans savoure, fasciné, les aventures qu'un vieux loup de mer débarqué dans son auberge ne cesse de conter. Elles sont d'autant plus savoureuses que l'homme est anxieux, toujours sur ses gardes, à l'écoute de la mort qui rôde désormais parmi eux. Si immédiate du reste, que nombre de proches meurent, dont le père de Jim et le vieux marin bavard. Dans la malle de ce dernier, Jim découvre une carte indiquant l'emplacement d'un trésor. Jim s'embarque sur l'Hispanïola, court les mers, déjoue une mutinerie, apprend les vertus de l'ordre et finit par rallier l'Angleterre, où le trésor sera enfin remis entre de bonnes mains...
Quand il écrit L'Île au trésor, Robert Louis Stevenson a trente et un ans. Il est connu comme critique littéraire, essayiste. C'est pour désennuyer son beau fils, nous dit-on, qu'il inventera cette histoire, allant chercher ici le perroquet du John Silver de Crusoe, le squelette du scarabée d'or d'Edgar Allan Poe, pour en pimenter la lecture. Un concert de louanges accompagne la sortie du roman. Le roman de piraterie est né, à l'univers mythique, aux personnages pittoresques à souhait, le vieux loup de mer, l'Amiral Benbow, le portant littéralement sur son dos.
L'appareil critique qui nous est offert par Évelyne Amon cadre parfaitement le contexte du roman d'aventure anglais, de Defoe à Conrad. Une prévention tout de même : on oublie tout d'abord largement que Stevenson fut un grand théoricien de la littérature, forgeant une conception puissante du réalisme littéraire, moins au service de l'enfance que de la seule aventure possible, celle de l'imagination, le lieu même de l'odyssée humaine aux yeux de Stevenson. Et à mésestimer cet apport théorique, on en vient à enraciner le besoin d'aventures dans l'expérience avec laquelle nous avons rompue, des hommes du passé, ceux des Grandes Découvertes pour un peu, quand en réalité, la seule aventure à laquelle Stevenson tienne est intérieure, purement imaginaire. Bien que, certes, d'un imaginaire qui n'a cessé de se redéployer autour de la métaphore du vaisseau (y compris quand il est spatial). Or c'est là qu'il faut creuser, la liberté du ton comme l'adhésion du lecteur.

Citation

L'essentiel est de bouger, de quitter le nid douillet de la civilisation, de sentir sous ses pas le granit terrestre et, par endroits, le tranchant du silex.

Rédacteur: Joël Jégouzo dimanche 10 mars 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page