Le Prix de l'Hérésie

Si on fait trente kilomètres dans les marais juste parce qu'on n'est pas capable de se tenir éloigné de la femme d'un autre homme, pourquoi s'inquiéter d'une petite chose comme d'inventer un mensonge pour son employeur ?
Charles Williams - La Fille des marais
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 13 mai

Contenu

Roman - Policier

Le Prix de l'Hérésie

Historique - Religieux - Vengeance MAJ jeudi 14 avril 2011

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

S. J. Parris
Heresy - 2010
Traduit de l'anglais par Maxime Berrée
Paris : 10-18, février 2011
456 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-264-05176-9
Coll. "Grand format"

Actualités

  • 13/01 Édition: Parutions de la semaine - 13 janvier
    Dire que les semaines se suivent et se ressemblent tient aujourd'hui du non sens. Les nouveautés de la semaine débarquent en force. Gaïa y va de son triptyque polar. Ces publications sont toujours source d'heureuse surprise, et ce qui sont en recherche d'émotions fortes et bien léchées devraient aller voir par là. Enfin, ce n'est qu'un avis. Sinon, vous avez toujours la possibilité de vous retrancher derrière des valeurs sûres. Rivages publie deux romans de Donald E. Westlake dans deux formats. S'y ajoutent Le Zéro, de Jesse Walter et un étrange MachiAdam, de Jilali Hamham. Deux ouvrages à suivre !
    Mais s'il vous faut vous plonger dans un ouvrage à la qualité certaine, alors c'est sans contestation possible Le Onzième pion, de Heinrich Steinfest.
    S'il vous est possible de faire votre choix alors c'est par là :

    Grand format :
    La Tristesse du samouraï, de Victore del Arbol (Actes sud, "Actes noirs")
    La Peau de l'autre, de David Carkeet (Le Seuil, "Policiers")
    Étranges vérités, de Vera Caspary (Omnibus, "Omnibus")
    Elle savait, de Lee Child (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    Kama Jann, de Dominique Eddé (Albin Michel)
    Le Garçon dans le chêne, de Fredrik Ekellund (Gaïa, "Polar")
    Le Corbeau de Saint-Triex, de Gérard Estragon (Terriciaë, "Sangria")
    Baby leg, de Brian Evenson (Le Cherche midi, "Lot 49")
    Le Baiser de Judas, de Anna Grue (Gaïa, "Polar")
    De bons voisins, de Ryan David Jahn (Actes sud, "Actes noirs")
    Hotël Adlon, de Philip Kerr (Le Masque, "Grands formats")
    Le Sixième homme, de Monica Kristensen (Gaïa, "Polar")
    Nouvelle lune, de Hélène Ladier (La Lampe de Chevet)
    Salve regina, de Cécile Laggiard (Terriciaë)
    L'Assassin éthique, de David Liss (Jean-Claude Lattès)
    Meurtres au manoir, de Willa Marsh (Autrement, "Littératures")
    Remous en eaux troubles, de Muriel Mérat & Alain Dedieu (Ex aequo, "Rouge")
    Piège boréal, de David Moitet (Les Nouveaux auteurs, "Thriller")
    Le Rituel des minotaures, de Arnaud Papin (Ex aequo, "Rouge")
    Six pieds sous la poterne, de Sophie Redouly (Le Petit pavé)
    Tu es moi, de Sara Shepard (Fleuve noir, "Territoires")
    Le Onzième pion, de Heinrich Steinfest (Carnets Nord, "Roman noir")
    Environnement mortel, de Pascal Vatinel (Le Rouergue)
    Depuis le temps de vos pères, de Dan Waddell (Le Rouergue, "Rouergue noir")
    Le Zéro, de Jess Walter (Rivages, "Thriller")
    Les Enquêtes de Crispin, le chevalier décu. Le voile des mensonges, de Jeri Westerton (Pygmalion, "Policiers")
    Mémoire morte, de Donald E. Westlake (Rivages, "Thriller")

    Poche :
    Saint-Tin en amères loques, de Pauline Bonnefoi (Le Léopard démasqué, "Les Aventures de Saint-Tin et son ami Lou")
    L'Apparence de la chair, de Gilles Caillot (Le Toucan)
    Au-delà du périph, de Pascal Candia (Sirius Paris, "Régipolice")
    Les Yeux fermés, de Gianrico Carofiglio (Rivages, "Noir")
    L'Espoir fait vivre, de Lee Child (Points, "Thriller")
    La Mort en guêpière, de Lucienne Cluytens (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    La Lune était noire, de Michael Connelly (LGF, "Policier")
    Les Leçons du mal, de Thomas H. Cook (Points, "Policiers")
    Côté Maroc  nouvelle noire. 4, collectif (Marsam)
    Bow-window ou Les Marroniers de la rue Clisson, de Marthe Dutertre (En marge, "Idées noires")
    Hold-up à Saint-Quentin, de Francis Essique (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Opération Champagne, de Jean-Paul Fosset (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Les Lieux infidèles, de Tana French (Points, "Thriller")
    American subversive, de David Goodwillie (J'ai lu, "Policier")
    Les Eaux troubles, de Laurent Guillaume (LGF, "Policier")
    MachiAdam, de Jilali Hamham (Rivages, "Noir")
    La Nuit sauvage, de Terri Jentz (Points, "Policiers")
    Vampires, de Thierry Jonquet (Points, "Roman noir")
    Une douce flamme, de Philip Kerr (LGF, "Policier")
    Captifs de Terroma ? Coolter et Quincampoix sur la trace des Géants ! de Jonas Lenn (Clef d'argent, "Ténèbres et Cie")
    La Petite fille de ses rêves, de Donna Leon (Points, "Policiers")
    La Nuit de San Marco, de Loredan (LGF, "Policier")
    Mon frère est parti ce matin..., de Marcus Malte (Folio, "2 euros")
    L'Homme inquiet, de Henning Mankell (Points, "Policiers")
    La 7e victime, de Aleksandra Marinina (Points, "Policiers")
    Tu ne m'attraperas pas, de Jennifer McMahon (LGF, "Thriller")
    La Femme congelée, de Jon Michelet (Points, "Policiers")
    Eva Moreno, de Hakan Nesser (Points, "Policiers")
    Aztèques freaks, de Stéphane Pajotv(Baleine, "Le Poulpe")
    Le Prix de l'hérésie, de S. J. Parris (10-18, "Grands détectives")
    Une ombre sur la ville, de James Patterson (LGF, "Thriller")
    Mauvais fils, de George P. Pelecanos (Points, "Policiers")
    Dorchester Terrace (Pitt), de Anne Perry (10-18, "Grands détectives")
    True Grit, de Charles Portis (J'ai lu, "Littérature générale")
    Impact, de Douglas Preston (J'ai lu, "Policier")
    Mortelles voyelles, de Gilles Schlesser (Points, "Roman noir")
    Le Code Napoléon, de James Twining (City, "Thrillers")
    Jeu de massacre au château, de Claude Vasseur (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Les Fous de Benghazi, de Gérard de Villiers (Gérard de Villiers, "SAS")
    Vengeance tchétchène, de Gérard de Villiers (Gérard de Villiers, "SAS")
    Le Sang des innocents, de Donald E. Westlake (Rivages, "Noir")
    Level 26. 2, Dark prophecy, de Anthony E. Zuiker (J'ai lu, "Thriller")
    Liens : Les Yeux fermés |L'Espoir fait vivre |Les Lieux infidèles |American subversive |Une douce flamme |Hôtel Adlon |L'Homme inquiet |La 7e victime |Eva Moreno |Mauvais fils |Mortelles rencontres |Le Onzième pion |La Petite fille de ses rêves |Le Sixième homme |Pauline Bonnefoi |Gilles Caillot |Pascal Candia |Gianrico Carofiglio |Lee Child |Lucienne Cluytens |Michael Connelly |Thomas H. Cook |Jean-Paul Fosset |Tana French |David Goodwillie |Laurent Guillaume |Thierry Jonquet |Philip Kerr |Donna Leon |Marcus Malte |Henning Mankell |David Moitet |Håkan Nesser |Stéphane Pajot |S. J. Parris |James Patterson |George P. Pelecanos |Anne Perry |Charles Portis |Gilles Schlesser |Heinrich Steinfest |Donald Westlake |Monica Kristensen |Vera Caspary

Hérésie, quand tu nous tiens !

Giordano Bruno de Nola, un esprit visionnaire du 16e siècle, est poursuivi comme hérétique. Fuyant l'Italie, il arrive en Angleterre, après un séjour en France. À Oxford, il est confronté à une série de meurtres, alors que papistes et anglicans se déchirent.

Officiellement, Giordano Bruno se rend à Oxford pour une disputation avec John Underhill, le recteur du Lincoln Collège. Il espère trouver le quinzième livre, le livre perdu, du sage égyptien Hermès Trimégiste. Son contenu conforterait ses thèses sur l'univers infini. Il est également en mission pour sir Francis Walsingham, le maître espion d'Élisabeth Ière.
Un diner de réception lui donne l'occasion de rencontrer, outre les responsables de l'établissement, Sophia, la fille du recteur, une jeune femme singulière. À l'aube, il est réveillé par des aboiements furieux et des cris. Un homme est égorgé dans le jardin réservé aux professeurs. Le temps d'ouvrir les portes, d'abattre le fauve, Roger Mercer, le sous-recteur, est mort. Sur place, des éléments intriguent Bruno : le chien avait été affamé, la victime portait sur elle une forte somme... Il visite sa chambre où il découvre nombre d'anomalies. Il cherche les raisons qui ont poussé Mercer à se trouver à l'aube, dans ce jardin. L'affaire est complexe car, dans le climat de suspicion religieuse qui règne dans l'enceinte des universités, chacun cache ses sentiments, ses opinions et sa personnalité. Sa disputation se passe mal et Bruno est ridiculisé. Avec le meurtre de James Coverdale, le surveillant général, selon les conditions du martyre de saint Sébastien, Bruno fait le lien avec Le Livre des Martyrs, de John Foxe, dont le recteur possède toutes les éditions.

La vie et le parcours de Giordano Bruno se partagent entre l'étude, la défense d'une intuition géniale et une série d'aventures épiques qui se termineront tragiquement entre les mains de l'Inquisition. À vingt-huit ans, il fuit le monastère napolitain pour hérésie. Il erre en Italie, se réfugie en France où il enseigne à la Sorbonne et devient un familier d'Henri III, à qui il inculque l'art de mémoriser. Cette technique, utilisant des symboles, est suspectée de sorcellerie. Il part, alors, se faire oublier en Angleterre.

C'est ce personnage hors-normes que S. J. Parris retient pour en faire le héros de son livre. Avec son esprit pratique, sa capacité de raisonnement et de déduction, il était tout désigné pour devenir un enquêteur dans la meilleure tradition des romans d'énigme de l'âge d'or du polar anglais. Elle le place dans un contexte riche en possibilités d'intrigue. Avec Élisabeth sur le trône, la lutte fratricide entre les deux factions religieuses s'envenime. Oxford est réputé pour compter nombre de catholiques qui pratiquent en secret. La crainte d'un complot ourdi depuis Rome, contre la reine, est très forte. À cela s'ajoutent les ambitions humaines, la recherche d'avantages matériels et une histoire sentimentale. Avec ces éléments, l'auteur développe une histoire captivante, où les fausses-pistes, les révélations, les embûches et les chausse-trappes ne manquent pas. Cette intrigue est servie par des personnages aux personnalités complexes, tourmentées, aux profils psychologiques affinés. L'auteur, qui a séjourné quelque temps à Oxford, retranscrit le climat qui pouvait planer sur cette cité vouée à l'étude.

Elle donne à Giordano Bruno, une véritable dimension d'enquêteur. Elle joue habilement des qualités que son parcours laisse deviner, de son statut d'observateur impartial quant à une doctrine religieuse. Elle mêle à l'enquête proprement dite, une foule de renseignements historiques authentiques qui sont passionnants à découvrir et révèlent l'érudition remarquable de S.J. Parris. Elle fait montre d'une connaissance approfondie des ouvrages qui faisaient référence à l'époque, du système de la librairie, des grands collectionneurs de livres et de leur manière de fonctionner.

Le Prix de l'Hérésie est un superbe roman, dont on n'abandonne pas facilement la lecture tant le contenu est prenant, le héros attachant, l'intrigue menée avec habileté, l'atmosphère et le cadre historique brillamment restitués.
On attend avec impatience la traduction de Prophecy, la seconde enquête de Giordano Bruno.


On en parle : Alibi n°2

Citation

"L'Église catholique menace votre vie depuis longtemps. Votre haine ne vous incite-t-elle pas à prendre votre revanche ? N'avez-vous pas vendu vos services à la cause protestante afin de travailler contre l'Église qui vous a rejeté ?
Non... Je ne hais personne. Je veux seulement qu'on me laisse percer en paix et à ma façon les mystères de l'univers."

Rédacteur: Serge Perraud jeudi 15 mai 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page