k-libre - auteur - Olivier Kourilsky

Les gitans ont le droit de voler, de chiner, de dire la bonne aventure, de tuer, de mentir, tout ça devant Dieu, mais julot, ça c'est infamant.
Michel Ardouin - Dernières nouvelles du Milieu
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

G.A.V.
Nous sommes dans un commissariat français. La nuit arrive. Il y a eu dans la cité voisine deux coups de f...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 25 octobre

Contenu

Olivier Kourilsky

MAJ mardi 23 novembre 2010
© D. R.

Biographie Olivier Kourilsky


Naissance le 01 avril 1945.
Olivier Kourilsky est né un premier avril, et c'est peut-être la raison pour laquelle il n'a jamais su se prendre vraiment au sérieux, cultivant volontiers l'humour et l'autodérision, ce qui ne l'empêche pas de défendre ses convictions avec une grande ténacité lorsque le besoin s'en fait sentir ! Dernier né d'une fratrie de six enfants, il est médecin néphrologue et a été chef du service de néphrologie-dialyse dans un hôpital francilien de 1982 à 2009.
Passionné de musique classique et de cinéma, le "docteur K" ne s'est lancé dans l'écriture qu'après la cinquantaine.
Le roman policier l'a depuis très longtemps intéressé. La médecine ne présente-t-elle pas de nombreux points communs avec une enquête policière ? L'écriture est aussi pour lui l'occasion de témoigner de certaines choses vécues ou d'exprimer des opinions qui lui tiennent à cœur. Il a en effet commencé sa médecine avant la loi sur l'interruption de grossesse en 1975 et l'abolition de la peine de mort en 1981, période maintenant oubliée de beaucoup qui considèrent ces avancées comme des acquis naturels.
Ses romans se déroulent donc essentiellement dans le milieu médical hospitalier, à des périodes diverses. Le premier, Meurtre à la morgue, met en scène le Paris des années 1960, à l'époque où les étudiants en médecine hantaient le Quartier latin. Le deuxième, Meurtre avec prémédication, se déplace en Bretagne dans les années 1970, près de Dinard (Saint-Briac-sur-Mer), région qu'il connaît très bien pour y avoir passé des vacances depuis l'âge de cinq ans. Le troisième, Meurtre pour de bonnes raisons, renoue avec la tradition hospitalière, et met en scène un héros féminin, en 1996, avec la guerre d'Algérie en toile de fond. Il a été récompensé par le prix Littré 2010.
Ses romans mettent en scène des personnages imaginaires, mais sont parsemés de souvenirs médicaux réels, ce qui leur donne une épaisseur humaine et une authenticité palpables, dont l'humour n'est jamais exclu.
On retrouve plusieurs personnages communs à ces trois ouvrages qui confèrent à cette "trilogie" une unité plaisante. L'intrigue diabolique de son dernier polar, Homicide par précaution, a pour cadre le milieu de l'industrie de la dialyse, à l'époque contemporaine.



Présence à un festival :

2015 : Salon du livre policier de Lens | Salon du polar de Franqueville-Saint-Pierre "Sang pour sang polar" | Salon métropolitain du polar de Templemars

2014 : Coup de polar(s) | Le Salon du Livre de Vacances

2013 : Salon du livre policier de Lens | Salon métropolitain du polar de Templemars

2012 : La Ferté sous polar

2010 : Salon du polar de Montigny-lès-Cormeilles

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 25/03 Édition: Parutions de la semaine - 25 mars
  • 23/09 Café littéraire: Septième péché pour Olivier Kourilsky au Twickenham (75)
  • 09/04 Librairie: Homicide post mortem à Twickenham
  • 20/01 Édition: Parutions de la semaine - 20 janvier
    C'est la semaine des retrouvailles. Les héros sont en effet de retour. D'un côté, il y a Emma Graham, la jeune détective récurrente de Martha Grimes dont on apprécie l'impétuosité, d'un autre il y a le commissaire aux sicilianismes savoureux Montalbano d'Andrea Camilleri, d'un autre encore il y a le boyard Artem de l'empire de Kiev imaginé par Elena Arseneva, d'un autre enfin le gentleman cambrioleur Arsène Lupin de Maurice Leblanc.
    Mais c'est aussi la semaine des nouveautés. Parmi les plus originales, cette collection "Petit noir" à la dénomination hautement caféiné, œuvre des éditions Krakoen, et qui propose des nouvelles noires, forcément, à déguster une tasse à la main, encore plus forcément. Gageons d'ailleurs que la lecture ne dure guère plus longtemps que le dit breuvage le matin au réveil.
    Enfin, c'est surtout la semaine de la confirmation avec les deux nouveaux romans de Thomas H. Cook, Au lieu-dit Noir-Étang, et Steve Mosby, Les Fleurs de l'ombre
    Comme d'habitude : faites votre choix !

    Grand format :
    Freaky Fridays, de Brigitte Aubert (La Branche, "Vendredi 13")
    Below zero, de C. J. Box (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    Lucifer code, de Charles Brokaw (Calmann-Lévy)
    Un avion sans elle, de Michel Bussi (Presses de la Cité, "Romans terres de France")
    Le Champ du potier, d'Andrea Camilleri (Fleuve noir, "Thriller")
    La Prophétie d'Osiris, de Laly Chame (Thot)
    Au lieu-dit Noir-Étang..., de Thomas H. Cook (Le Seuil, "Policiers")
    La Sentinelle de l'ombre, de Robert Crais (Belfond, "Noir")
    L'Or de Sparte, de Clive Cussler & Grant Blackwood (Grasset, "Grand format")
    Un vrai jeu d'enfant, de François-Xavier Dillard (Fleuve noir, "Thriller")
    La Mort est mon amie, de Michael Genelin (Marabout)
    Le Mystère de la chambre 51, de Martha Grimes (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    La Maison des tocards, de Mick Herron (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Dernier homicide connu, de Olivier Kourilsky (Glyphe, "Roman")
    Quand les vautours approchent, de Miguel Miranda (L'Aube, "L'Aube noire")
    221B Baker Street, de Graham Moore (Le Cherche Midi, "Thriller")
    Les Fleurs de l'ombre, de Steve Mosby (Sonatine)
    Rouge abattoir, de Gilda Piersanti (Le Passage, "Polar")
    Une femme dans la tourmente, de Nora Roberts (Harlequin, "Mira")

    Poche :
    Le sang d'Aphrodite, d'Elena Arseneva (10-18, "Grands détectives")
    Punis-moi par des baisers, de William Bayer (Rivages, "Noir")
    Le Chat qui connaissait un cardinal, de Lilian Jackson Braun (10-18, "Grands détectives")
    La Patience de l'araignée, d'Andrea Camilleri (Pocket, "Policier")
    Règle n° 1, de Robert Crais (Pocket, "Thriller")
    Super haine, de Jeanne Desaubry (Krakoen, "Petit noir")
    United victims : parents proches, de Elsebeth Egholm (10-18, "Domaine policier")
    Ce que savait le chat, de Martha Grimes (Pocket, "Thriller")
    Traqués, de Brian Haig (Pocket, "Thriller")
    Dans l'œil du gabian, de Françoise Laurent (Krakoen, "Forcément noir")
    Les Aventures extraordinaires d'Arsène Lupin, de Maurice Leblanc (Pointdeux, "Pointdeux")
    L'Homme aux papillons, de David Moitet (Pocket, "Thriller")
    Un sur deux, de Steve Mosby (Pointdeux, "Pointdeux")
    Sniper bleu, de José Noce (Krakoen, "Petit noir")
    Gun, de Max Obione (Krakoen, "Petit noir")
    L'Année de la moule, de San-Antonio (Pocket)
    Pigeon d'hiver, de Claude Soloy (Krakoen, "Petit noir")
    Rouge sur blanc, de Gérard Streiff (Krakoen, "Petit noir")
    Identité volée, de Charles den Tex (10-18, "Domaine policier")
    Nuoc Mâm baby, deJan Thirion (Krakoen, "Forcément noir")
    Amères thunes, de Zolma (Krakoen, "Forcément noir")
    Liens : Le Sang d'Aphrodite |Un avion sans elle |Au lieu-dit Noir-Étang... |United victims |L'Homme aux papillons |Les Fleurs de l'ombre |Lucifer code |Elena Arseneva |Brigitte Aubert |C.J. Box |Michel Bussi |Andrea Camilleri |Thomas H. Cook |Clive Cussler |Jeanne Desaubry |Elsebeth Egholm |Martha Grimes |Françoise Laurent |Maurice Leblanc |David Moitet |Steve Mosby |Max Obione |Gilda Piersanti | San-Antonio |Gérard Streiff |Jan Thirion | Zolma |Charles Brokaw |Robert Crais

  • 05/06 Édition: Riche mois de juin aux éditions Glyphe
  • 21/05 Édition: Parutions de la semaine - 21 mai
  • 17/02 Prix littéraire: Prix Littré 2010
* Bibliographie actuellement recensée sur le site

On peut être un éminent néphrologue, unanimement reconnu par la profession, et être amateur de romans policiers. Les deux ne sont pas incompatibles comme le démontre avec talent le Dr Olivier Kou...

Pied de page