k-libre - photo

Dis-moi, Princesse, serait-ce faire outrage à votre sagacité, à toi et à Chassevent, que de prôner la prudence sur une éventuelle accointance entre mon Roumanophone, à moi, et le vôtre ? Car, soi-dit en passant, le mien est mort par absorption, plus ou moins volontaire je te l'accorde, de monoxyde de carbone, or le vôtre a d'avantage froidement morflé du plomb dans la gueule. D'où mon interrogation.
Pascal Jahouel - Un temps de chien !
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 15 juillet

Contenu

Árni Thórarinsson

La rencontre : deuxième mission pour k-libre. Nous retrouvons Árni Thórarinsson dans le jardin d'un hôtel où il enchaine les interviews. Très réservé et certainement lassé par ces entretiens répétitifs, il n'a que très, très peu de temps à accorder à cette séance photo. J'essaie de composer avec cette urgence et de capter la classe naturelle de cet écrivain qui vient du nord.
La technique : je décide de continuer dans ma recherche de grain et de texturation, mais je me rendrai compte par la suite que j'ai peut-être usé excessivement des textures et de l'habillage pour certaines images. Là aussi, le choix d'une colorimétrie marquée me séduit et je choisis la froideur.

Arni Thorarisson # 1, © Mallory Grolleau pour k-libre

1 de 7 - suivant

Liens : Árni Thórarinsson

Dernières photos de Mallory Grolleau
Pierre-Alain Mesplède
Patricia McDonald
Robert Muchamore

Pied de page