k-libre - texte

Pour la énième fois je déambulais dans les rues du vieux Lyon. La pluie s'était invitée. Je relevai le col de mon manteau mais n'accélérai pas le pas pour autant. À quoi bon, j'étais aussi bien à m'étourdir ainsi plutôt que ruminer entre quatre murs.
Georges Lebourg - Machination uruguayenne
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Vestibule des lâches
Dans le final du Vestibule des lâches, on apprend que l'un des personnages a découvert une fresque pr...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 21 mai

Contenu

texte

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | >> | 15

Pied de page