Sur les traces d'Agatha Christie : un siècle de mystères

Le problème qu'on lui avait donné à résoudre était plus invraisemblable que tout ce qu'il aurait pu imaginer.
Fredrik T. Olsson - Séquence
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 septembre

Contenu

Beau livre - Policier

Sur les traces d'Agatha Christie : un siècle de mystères

MAJ mercredi 03 février 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 32 €

Armelle Leroy & Laurent Chollet
Paris : Hors commerce, novembre 2009
166 p. ; - cartonné avec jaquette - avec notices bibliographiques illustrations en couleur ; 29 x 24 cm
ISBN 978-2-258-07888-8

Agatha Christie en couleurs

Richement illustré, cet ouvrage sur Agatha Christie est réservé aux aficionados pour éviter toute mauvaise surprise : des pans d'énigmes des romans de la Reine du crime y sont révélés ! L'ouvrage débute sur sa biographie, pour ensuite s'attarder sur ses personnages principaux – sans omettre quelques secondaires –, puis migrer vers des grands thèmes (trains, comptines…) avant d'affronter les nombreuses adaptations : théâtre (un peu), cinéma (beaucoup trop), radio (trop peu) et télé (ce qu'il faut), et enfin d'esquisser les jeux qui découlent de ses romans et personnages.

Avant toute chose, le livre est un vrai plaisir des yeux. Le contenu n'apprendra évidemment pas grand-chose au lecteur qui a déjà lu des ouvrages sur Agatha Christie, ne faisant que survoler en quelques pages une vie riche. À ce propos, recommandons Une autobiographie (Agatha Christie, Le Masque, 2006) dont se sont souvent inspirés les auteurs. Ce qui plait est donc cette maquette tout en couleurs avec de nombreuses reproductions des couvertures des romans toutes époques confondues, des photos de films, des photos d'archive, le tout dans une maquette qui vire kitsch mais qui en met plein les yeux. Il y a également d'autres attraits. Ainsi, ces pages consacrées aux comptines et ces arrêts sur les adaptations d'Agatha Christie qui sont aujourd'hui malheureusement introuvables en DVD (des films russes, indiens ou japonais), qui sont autrement plus intéressants que ce magma biblique de noms d'acteurs qui pullulent dans une rubrique cinéma sur-dimensionnée par rapport aux autres. On regrettera qu'Armelle Leroy et Laurent Chollet soient fâchés avec la troisième personne du pluriel et le petit village cher à Miss Marple de St. Mary Mead (trop souvent renommé St. Mary Made va savoir pourquoi), mais on leur pardonner car ce livre fait rejaillir toute une foule de souvenirs de lecture et donne envie d'aller à la chasse aux films inconnus et de se replonger dans les romans. Et c'est bien là sa plus grande qualité !


On en parle : La Vache qui lit n°109

Citation

Je crains fort, Madame, dit-elle sur un ton penaud à ma mère le lendemain, que la petite Agatha ne sache lire.

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 31 janvier 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page