k-libre - en marge

Vu l'actualité, les raisons même d'enquêter paraissaient dérisoires. Le cas de Marwan ou l'assassinat de Loretta avaient-ils encore un intérêt pour quelqu'un alors que la situation se dégradait de jour en jour ? Pas une journée sans que Juifs et Arabes ne s'entretuent. Le sang, toujours le sang : coups de poignard, voiture-bélier, attentats suicides, lynchage... Cela ne s'arrêtait plus. Crétinisme macabre... Même des Juifs en arrivaient à s'entretuer parce qu'ils prenaient l'un des leurs pour un Arabe.
Pierre Pouchairet - À l'ombre des patriarches
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 26 avril

Contenu

en marge

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | >> | 56

Pied de page