k-libre - documents

Son admiration pour Jack Kerouac n'allait pas jusqu'à l'imiter en s'aventurant à faire de l'auto-stop sur les routes. Il voyageait en avion, se nourrissait dans les meilleurs restaurants, dormait dans les hôtels quatre étoiles et n'ambitionnait pas d'écrire des romans à partir d'expériences dangereuses et inconfortables. L'œuvre des autres suffisait à contenter sa soif de révolte et l'immense fortune de ses parents lui assurait une existence sans le moindre souci jusqu'à la fin de ses jours.
Noël Simsolo - Bob Dylan et le p'tit quinquin
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 24 février

Contenu

Documents

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | >> | 41

Pied de page