Occupe-toi d'Arletty !

Il avait compris que son pays, très ancré dans une culture arabo-musulmane, avait une certaine inertie. Au lieu de forcer l'allure du développement de son royaume, il réforma celui-ci en douceur.
Marc Zellweger - L'Envol des Faucons
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 15 novembre

Contenu

Roman - Policier

Occupe-toi d'Arletty !

Historique - Hard boiled MAJ lundi 26 août 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,5 €

Jean-Pierre de Lucovich
Paris : Plon, avril 2011
254 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-259-21422-3
Coll. "Suspense thriller"

Les visiteuses du soir

Lorsqu'on lit ou relit les aventures de Nestor Burma écrites par Léo Malet, on se demande comment ce tendre cynique, empreint de gouaille parisienne, n'a pas croisé la belle Arletty. C'est chose réparée avec ce roman. Certes, le personnage central n'est pas le vrai Nestor Burma, mais Jérome Dracéna, un détective privé qui lui est proche par l'esprit et les remarques acidulés sans pour autant être un clone sans âme. S'il n'a pas de secrétaire accorte, il n'en a pas moins une concierge bien sympathique.
Son rôle est simple : Arletty lui demande d'enquêter pour savoir qui lui envoie des cercueils. D'accord nous sommes en 1942, et après tout certains qui collaborent en reçoivent, mais Arletty est juste amoureuse d'un officier allemand. Est-ce lui qui est visé ? À propos de gouaille, à la fin de la guerre, lorsqu'on lui a reproché cet amoureux, Arletty ne se gêna pas pour répondre : "Mon cœur est français, mais mon cul international", mais aussi : "Si vous vouliez pas que je couche avec un Allemand fallait pas les laisser entrer en 1940".
En tout cas, voilà notre détective en pleine enquête ce qui permet de dresser un portrait de la capitale sous l'occupation allemande, avec ses truands qui mènent la danse, déguisés en agents allemands, ces comtesses russes blanches qui ourdissent des complots (cela aussi pourrait se retrouver dans un Léo Malet), et les milieux de la culture qui se compromettent plutôt plus que moins. Servi par une documentation hors pair (on a vraiment l'impression que l'auteur a connu l'époque qu'il décrit), des anecdotes puisées aux meilleures sources et glissées dans l'intrigue pour lui donner du jus et de la saveur, Occupe-toi d'Arletty ! est un roman foisonnant, rapide, nerveux, multipliant les remarques acides, porté par son sujet et la description de l'époque - plus que par l'intrigue de facture classique.
Les propos du personnages, les rencontres avec les milieux interlopes, le passage par les rois du pavé (les sinistres Bony et Lafont), une longue soirée avec Arletty à la rencontre du Paris mondain, auraient pu faire de ce roman l'un des meilleurs épisodes de Nestor Burma. Il n'en demeure pas mois que c'est une très bonne aventure de Jérome Dracéna, dont on ne sait si on le reverra à l'œuvre sous la plume de Jean-Pierre de Lucovich.

Récompenses :
Prix Arsène Lupin 2012

Citation

Pétain avait annoncé qu'il faisait don de sa personne à la France ? Moi aussi, je m'étais sacrifié, j'avais donné mon corps à la comtesse Tchernycheff !

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 16 août 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page