k-libre - festival

Un meurtrier qui prend le risque d'attirer sa victime dans un haut lieu touristique pour lui réclamer son compte et qui s'amuse à laisser derrière lui une devinette en alexandrins, ça sent mauvais.
Éric Fouassier - Morts thématiques
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 22 août

Contenu

Toulouse, polars du Sud 2010

MAJ vendredi 16 août 2013

Le festival

Quand l'association Toulouse polars du Sud a vu le jour en 2008 son président Claude Mesplède lui assignait pour but principal de "promouvoir les littératures policières en Midi Pyrénées" - il s'agissait surtout d'empêcher que des polars et romans noirs peu médiatisés ou noyés dans une production pléthorique soient injustement ignorés des amateurs en multipliant les rencontres, débats, conférences de présentation desdits ouvrages... Mais le plus sûr - et le plus éclatant - moyen de "promouvoir les littératures policières" étant l'organisation d'un festival, ce projet était dans les cartons de l'association dès sa création. Il en émerge à l'automne 2009 parfaitement développé, à l'état d'insecte quasi parfait, et vient ainsi combler une lacune d'importance puisque aucun événement de ce type n'avait encore animé Toulouse, tout de même "quatrième ville de France".

Cette édition

Tout juste un an d'âge et déjà de l'ampleur se prend par rapport au premier festival toulousain des littératures policières - il est vrai qu'en si bas âge on est d'ordinaire en période de croissance quand nulle déconvenue ne vient altérer le développement. Trois invités d'honneur - Loriano Macchiavelli, Jacques Tardi et Jean Vautrin - soixante-dix auteurs venus d'horizons plus ou moins lointains - de la Belgique à la Turquie en passant par l'Écosse -, une programmation qui, plus encore que l'an passé, déborde hors des trois journées officielles et, enfin, la remise du premier "prix Thierry Jonquet de la nouvelle" : les organisateurs se montrent on ne peut plus déterminés à accomplir la mission qu'ils se sont assignée - servir la cause des littératures noires et plus particulièrement celles que les grosses machines médiatiques ignorent ostensiblement...

PROGRAMME
En léger amont du festival proprement dit, l'association Toulouse, polars du Sud propose aux libraires, bibliothécaires et documentalistes deux demi-journées professionnelles animées par Frédéric Prilleux (chroniqueur k-libriste et directeur de la médiathèque de Pordic dans les Côtes-d'Armor) :
- Jeudi 7 octobre de 9 heures à 12 heures, "Bandes dessinées et adaptations de polars".
- Vendredi 8 octobre de 9 heures à 12 heures, "Les Crime Comics anglo-saxons et américains". Renseignements et modalités d'inscriptions figurent sur cette page du blog de Toulouse, polars du Sud.
Comme l'an passé, les animations occuperont le Forum de la Renaissance. Mais certains auteurs s'écartent un peu des cadres spatio-temporels pour aller vers leurs lecteurs (voir ici les dates et lieux à retenir).
Vendredi 8 octobre
- À 17 heures au Forum de la Renaissance, table ronde animée par Alain Bévérini : "Fiction policière et réalité sociale". Avec Jose Carlos Somoza, Min  G. Kirikkanat, Nairi Nahapétian, Tito Topin, Massimo Carlotto, Carlos Salem.
- À 20 heures au cinéma Utopia Tournefeuille, projection de Arrivederci amore, ciao de Michele Soavi, suivie d'un débat avec Massimo Carlotto, auteur du roman.
Samedi 9 octobre
- De 10 heures à 11 heures, sous le chapiteau : la comédienne Danièle Catala propose ses Croissants chauds - des lectures de textes des auteurs présents.
- Au Forum de la Renaissance, inauguration officielle du salon à 11 heures.
- À 14 heures, hommage à Jean Vautrin. Projection d'un documentaire sur le romancier réalisé par Laurent Perrin, suivie d'une table ronde animée par Christine Ferniot et réunissant Laurent Perrin, Jean Vautrin, Jacques Tardi et Claude Mesplède.
- À 17 h 30, table ronde animée par Laurent Lombard et Giovanni Zucca : "Histoire du roman policier italien" avec Loriano Macchiavelli, Gianrico Carofiglio, Diana Lama et Alessandro Perissinotto.
Dimanche 10 octobre
- À 10 heures au cinéma Utopia Tournefeuille, projection d'Une affaire d'État, d’Éric Valette, suivie d'un débat avec Dominique Manotti, auteur du roman.
- De 10 heures à 11 heures, sous le chapiteau, de nouveaux Croissants chauds servis par la comédienne Danièle Catala
- Au Forum de la Renaissance à 11 heures, "Coup de projecteur sur la 'Série noire'" avec Ingrid Astier, Dominique Manotti, Marin Ledun, D.O.A. Débat animé par Claude Mesplède.
- À 14 h 30, hommage à Thierry Jonquet, avec Hervé Delouche, Patrick Mosconi et Claude Mesplède. Les comédiens du Théâtre de la Cabane liront, en alternance, Voilà comment ça s'est passé, un texte de Thierry Jonquet où il évoque ses souvenirs d'écrivain. Le dessinateur Chauzy présentera une exposition de planches illustrant quelques textes de Thierry Jonquet, notamment son roman La Vie de ma mère et des nouvelles comme "La Vigie" et "D.R.H".
- À 16 heures, annonce du nom du lauréat du prix Thierry Jonquet de la nouvelle, remis par Solange Jonquet. Frédéric Prilleux assurera la présentation.

Pendant toute la durée du festival, une grande librairie noire, fruit d'un partenariat entre la librairie toulousaine de la Renaissance et la Librería Negra y Criminal de Barcelone, proposera les ouvrages de tous les invités.
Le programme reste incomplet tant que l'on n'a pas donné la liste des auteurs présents... La voici donc, pays par pays, avec d'un côté les romanciers, d'un autre les "auteurs jeunesse" et d'un autre encore les "dessinateurs de BD".
Argentine : Carlos Salem
Belgique : Pascale Fonteneau.
Écosse :Peter May.
Espagne : Jose Manuel Fajardo, Jeronimo Tristante, José Carlos Somoza.
Iran : Nairi Nahapetian.
Italie : Massimo Carlotto, Gianrico Carofiglio, Piergiorgio Di Cara, Diana Lama, Loriano Macchiavelli, Alessandro Perissinotto, Gilda Piersanti, Giampaolo Simi.
Turquie : Mine G. Kirikkanat.
France : Christine Adamo, Mouloud Akkouche, Ingrid Astier, Michel Baglin, Jérôme Camut & Nathalie Hug, Jules Celma, Thierry Colombié, Dominique Delpiroux, Pascal Dessaint, DOA, Hélène Duffau, Fabienne Ferrère, André Fortin, Christophe Guillaumot, Marin Ledun, Gilles Legardinier, Hervé Le Corre, Dominique Manotti, Claude Mesplède, Aurélien Molas, Viviane Moore, Patrick Mosconi, Jean-Hugues Oppel, Jean-Pierre Orsi, Patricia Parry, Francis Pornon, Christian Roux, Romain Slocombe, Franck Thilliez, Jan Thirion, Tito Topin, Emmanuelle Urien, Jean Vautrin, Marc Villard, Alain Wagneur, Lalie Walker, Maurice Zytnicki.
Auteurs jeunesse : Claudine Aubrun, Malika Ferdjoukh, Claire Gratias, Christian Grenier, Marin Ledun, Jean-Hugues Oppel, Christian Roux.
Dessinateurs BD :Jean-Christophe Chauzy, Patrick Deubelbeiss, Miles Hyman (États-Unis), Hugues Labiano, Marc N’Guessan, Jeanne Puchol, Jacques Tardi, Laurence Tramaux.

Parmi les invités : Christine Adamo | Mouloud Akkouche | Ingrid Astier | Claudine Aubrun | Massimo Carlotto | Gianrico Carofiglio | Dominique Delpiroux | Pascal Dessaint | Piergiorgio Di Cara | D.O.A. | José Manuel Fajardo | Malika Ferdjoukh | Fabienne Ferrère | Pascale Fonteneau | André Fortin | Claire Gratias | Christian Grenier | Christophe Guillaumot | Miles Hyman | Mine G. Kirikkanat | Hervé Le Corre | Marin Ledun | Loriano Macchiavelli | Dominique Manotti | Peter May | Claude Mesplède | Aurélien Molas | Viviane Moore | Patrick Mosconi | Naïri Nahapetian | Jean-Hugues Oppel | Patricia Parry | Alessandro Perissinotto | Gilda Piersanti | Christian Roux | Carlos Salem | Giampaolo Simi | Romain Slocombe | Jacques Tardi | Franck Thilliez | Jan Thirion | Tito Topin | Jeronimo Tristante | Marc Villard | Alain Wagneur | Lalie Walker

Pied de page