k-libre - festival

En temps ordinaire, on dénombre 38000 cas de suicide annuellement. Pour l'an dernier, cela représente 4500 décès supplémentaires. De ce que je sais, le taux a grimpé à 15,5 sur le premier trimestre de cette année. En projection annuelle, on comptera 8400 suicides de plus au 31 décembre prochain.
Dean Koontz - Dark Web
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 25 août

Contenu

Polar à la Plage 2011

MAJ mardi 17 septembre 2013

Le festival

… a été le but même de la constitution en association "loi 1901" de quelques fondus de littérature noire basés au Havre et dans ses environs. C’est dit dans l’article 2 des statuts des Ancre noires : Cette association a pour but d'organiser, au Havre, selon une périodicité annuelle, un festival du polar et du roman noir. Outre ce festival annuel, l’association s’efforce de mettre sur pied, tout au long de l’année, diverses manifestations culturelles autour du polar – conférences, tables rondes, lectures, rencontres, projections – parmi lesquelles on mentionnera un concours de nouvelles, libre de thème mais imposant que les récits, noirs évidemment, n’excèdent pas 15 000 signes et se déroulent au Havre ou dans ses environs.

Née en 2001, l’association organise le premier festival Polar à la plage en 2003. Depuis, chaque été pendant trois jours – désormais au mois de juin – la digue-promenade de la cité havraise se couvre de chapiteaux blancs sous lesquels s’abritent les participants, attendant que les visiteurs viennent recueillir les signatures de leurs auteurs préférés, discuter avec eux le bout de noir, participer aux animations créatives qui leur sont proposées… La littérature partage la scène avec la bande dessinée, le cinéma, le théâtre, la photographie… et le rock’n roll : depuis 2004 le collectif Polaroïds rock édite des CD où sont enregistrés des textes d’auteurs invités au festival mis en musique par des rockers de tous horizons.
Le dernier jour du festival est décerné le prix des lecteurs, dont le lauréat se voit remettre, en guise de récompense, une œuvre originale d’un sculpteur, d’un peintre ou d’un dessinateur. L’association proclame, en même temps, le nom du gagnant du concours de nouvelles.

Cette édition

Les années passent extrêmement vite, et les Ancres noires en sont déjà à leur neuvième organisation du festival havrais Polar à la plage, d'abord synonyme de culture au grand air en parfaite harmonie et compagnie. L'on devine que les auteurs invités ont hâte d'être réceptionnés en gare SNCF avant de déposer leurs bagages, d'arpenter la plage aux galets, de humer le bon air... portuaire, de déblatérer sur leurs amiches et, surtout, de participer à ce trop court week-end festif pour peu que le climat normand se mette au diapason.
Avec le bus comme vecteur principal de communication - l'on rappelle que c'est un bus prêté par la compagnie bus Océane, conduit par un chauffeur bénévole, qui s'occupe de la logistique, mais qui tient également lieu de salle de conférence -, différents endroits sont à l'honneur, de la plage au port de plaisance en passant par l'Espace culturel Oscar Niemeyer, théâtres et autres rades.
Comme à son habitude, Polar à la plage met le rock à l'honneur. Les auteurs de polars ont écrit des chansons interprétées par des groupes normands. Pour l'occasion, un CD a été pressé, et il vous faudra vous... presser pour l'acheter. Au milieu de ces groupes éparses et talentueux, vous aurez l'occasion de (re)découvrir le chanteur Bastien Lallemant, d'aller à la rencontre de vos Noirs desseins, noir destin et/ou de vous confronter à Jack l'Éventreur. Sans oublier les nombreux concours et les désormais obligatoires et célèbres séances de dédicaces.

PROGRAMME :

Jeudi 16 juin

Au cinéma Le Studio :
Ouverture du festival avec le film L'Ennemi public, de William A. Wellman (1931). Présentation et débat animés par Pierre Charrel (prix spécial ce soir-là : 3 €).

Vendredi 17 juin

Espace Oscar Niemeyer :
- 18 h 30 : Au Cabaret Electric, remise des prix du concours écriture des jeunes auteurs en présence de Peter May et d'Insa Sane.
- 19 heures : Accueil Ancres Noires (boutique, vente billets théâtre, écoute CD "Polaroïds rock").
- 20 heures : Concert gratuit de Bastien Lallemant.
Théâtre :
La compagnie Dodeka présente Jack L'Éventreur. Départs en bus : 19 h 30 et 21 h 30.

Samedi 18 juin

Au bout de la digue-promenade :
De 14 heures à 19 heures :
- Dédicaces et rencontres avec les auteurs.
- Ateliers pour les jeunes Ancres.
- Espace bibliothèques.
- Pôle-Art : dessin/peinture.
- Mime le Grévinos.
- Jeux.
- Boutique des Ancres Noires.
- Contes noirs

15 h 30 : Compagnie Autrement dire présente Noirs desseins, noir destin.

Conférences :
15 heures : "Autour du Poulpe".
17 heures : "Polar et psychiatrie".

Expositions.
Concours photos et vote du public.
Photos et textes des jeunes auteurs.

Espace Oscar Niemeyer (au Cabaret Electric) :

20 h 30 : concert gratuit à l'occasion de la sortie du 8e CD "Polaroïds rock" en présence des auteurs et des groupes.
Bastien Lallemant a choisi lui aussi la référence explicite à la littérature noire pour son dernier album. C'est tout naturellement qu'il est l'invité d'honneur de cette édition.

Première partie Polaroïds rock.
Seconde partie duos mots/musique :
"Accélération" (Sylvie Granotier/Miva Boïka) ;
"Brûler la vie" (Dominique Delahaye/Zigomatik) ;
"C'est le rock" (Jean-Bernard Pouy/Fairy Dust) ;
"Hôtel Vénus" (Patrick Bard/Ash to Mouth) ;
"J'irai cracher sur le soleil" (Ingrid Astier/Ruby shoes) ;
"L'Automne" (Michel Leydier/Damiano) ;
"Le Tueur aux post-it" (Sébastien Gendron/Bastien Lallemant) ;
"Pas d'soucis" (Pierre Hanot/Raspoutine) ;
"Peut-être-toi" (Michel Leydier/Crack) ;
"Si je meurs" (Jean-Pau Jody/L'Amicale Dijonnaise pour un monde meilleur) ; "Soule musique" (Philippe Huet/Polaroïds rock) ;
"Tu le dis" (Pascal Dessaint/Forehead) ;
Le soir du concert uniquement le CD est en offre promotionnelle à 5 €.

Théâtre : La compagnie Dodeka présente Jack L'Éventreur. Billetterie ouverte dès 19 heures avec départs en bus à 19 h 30 et 21 h 30.

Dimanche 19 juin

11 h 30 : Au restaurant Les Régates, sur le port de plaisance, remise des prix du concours de nouvelles, et du prix Ancres Noires 2011. À cette occasion, une œuvre originale de Dominique Lafosse sera remise à l'auteur lauréat.

Déjeuner "Tajine de poissons" avec les auteurs. Inscription indispensable (22 €).

Au bout de la digue-promenade :
De 10 heures à 11 h 30 : Certains se lèvent tôt... Dédicaces et café.
De 14 heures à 19 heures :
Dédicaces et rencontres avec les auteurs.
Pôle-Art : dessin/peinture.
Mime le Grévinos.
Espace bibliothèques.
Jeux pour enfants.
Boutique des Ancres Noires.
Contes noirs.

16 h 30 : La compagnie Autrement dire présente Noirs desseins, noir destin.

Conférences dans le bus :
15 heures : "La documentation dans les polars historiques".
17 heures : "Écriture noire et slam".

Expositions.
Concours photos et vote du public.
Photos et textes des jeunes auteurs.

Musique sur la plage :
14 heures : Fairy Dust.
15 heures : Miva Boika.
16 heures : Ruby Shoes.
17 heures : Raspoutine.
18 heures : Forehead.

Parmi les invités : Ingrid Astier | Patrick Bard | Pierre Cherruau | Dominique Delahaye | Régis Descott | Pascal Dessaint | Sébastien Gendron | Sylvie Granotier | Pierre Hanot | Nicolas Jaillet | Jean-Paul Jody | Michel Leydier | Karen Maitland | Dominique Manotti | Roger Martin | Peter May | Joe G. Pinelli | Jean-Bernard Pouy | Patrick Raynal | Colin Thibert | Lalie Walker

Pied de page