k-libre - association

L'humanité se présentait sous des formes très différentes. Avec des mouvements de balancier, des revirements. Des variations de cris.
Åke Edwardson - Le Dernier hiver
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 24 août

Contenu

logo de l'association L'Instant polar

L'Instant polar

MAJ lundi 10 janvier 2011

Historique

Pays de l'association: France

Lorsque l'on nourrit une grande passion pour tel ou tel domaine, on supporte mal de rester isolé dans son coin. C'est ainsi que naissent les associations. Non loin de Poitiers des amateurs-mordus de polar en ont créé une le 27 mai 2010, histoire de donner une structure officielle aux nombreux projets qu'ils souhaitent initier en faveur des littératures policières. Sous la conduite de Patrick Amand, auteur de polars, ils sont une vingtaine de "polardeux" - auteurs, lecteurs, bibliothécaires, critiques... - à avoir uni leurs forces vives pour fonder L'Instant polar. Les buts de l'association : organiser toutes sortes de manifestations susceptibles de valoriser les littératures policières et de favoriser leur diffusion. Les voies envisagées pour cela : des animations-rencontres en bibliothèque, des "journées d'étude", des expositions, peut-être une activité éditoriale... et, en guise de ligne d'horizon, l'instauration d'un festival.
En termes de projets et d'ambitions, il n'y a donc, en cet "instant polar", pas grand-chose de nouveau sous le noir firmament : on retrouve dans les déclarations d'intention de ces passionnés à peu près tout ce qu'annoncent les autres passionnés de polar qui se constituent en association de par l'Hexagone. Et comme la quasi-totalité de leurs frères en passion noire, les associatifs poitevins ont dans le collimateur l'organisation du sacro-saint "festival" - ou "salon" - policier.
"Un de plus", diront les blasés, qui se propose de réunir-des-auteurs-en-signature, de mêler romans-ciné-et-bande-dessinée (voire d'autres disciplines si affinités) et d'inviter-les visiteurs-à-des-expositions-et-tables-rondes... Certes. Mais, outre que l'association nouvelle-née a le mérite d'enrichir le paysage culturel local, il ne faut pas oublier qu'en matière de culture ce ne sont ni l'innovation, ni une prétendue "originalité" - d'ailleurs, eu égard à la formidable multiplication des salons, festivals, "journées"... et autres événements dédiés au polar, on se demande s'il y a encore quoi que ce soit de surprenant à imaginer - qui fondent l'intérêt et déterminent la réussite d'un projet ; pour qu'apparaissent d'attrayants événements, seules comptent la passion, la rigueur et la créativité des organisateurs, lesquelles sont en général inversement proportionnelles aux moyens financiers mis à disposition et finissent malgré tout par faire miracle.
Eu égard au beau démarrage de l'association - créée avec vingt membres elle en comptait déjà plus de trente en quelques mois, dont Didier Daeninckx - on peut être sûr que le festival noir de Poitiers ne restera pas un vain rêve, et qu'il sera des plus attractifs, dût-il ressembler un peu trop furieusement à ses pairs.
Pour achever cette présentation, un petit mot concernant le site Internet de l'association - sobre et facile à visiter, il procure à l'internaute un réel plaisir de navigation. Détail amusant : des livres y sont chroniqués qui sont notés à coups de "tirs". Mais là où vous pensiez que les critiques allaient vider leur chargeur sur les ouvrages les moins estimés, ils accordent en fait cinq balles à leurs romans préférés, et se content d'un seul coup pour les plus médiocres. Ils "font mouche" quand le romancier a manifestement raté sa cible !

Informations

adhésion : 10 euros
adresse : 12, rue de Vilaine, 86130 Poitiers, France
courriel : instant.polar@gmail.com
tél. : 06.03.78.38.01
site : http://instant-polar.sitego.fr




publicité

Pied de page