k-libre - auteur - Ernesto Mallo

Le docteur lui dit : - J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle… La mauvaise, c'est que vous avez 24 heures à vivre. - Euh… Et la bonne ? - Vous voyez la belle fille à l'accueil ? - Oui. - Eh bien, je me la tape.
Nash Edgerton - The square
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 02 juin

Contenu

Ernesto Mallo

MAJ mercredi 16 décembre 2009

Biographie Ernesto Mallo


Naissance à La Plata le 16 août 1948.
Ernesto Mallo n'est pas né armé pour être confronté à ce monde. À l'âge de six ans, il est obligé d'abandonner son auto-éducation pour aller sur les bancs de l'école. Cette expérience ne met que plus en valeur les mérites de l'autodidaxie ; la vie lui apprend la douleur.
Ernesto Mallo n'appartient à aucune association, aucun parti politique, aucune religion, aucun club ou aucune entrée quelle qu'elle soit puisque comme le soulignait Groucho Marx "Je n'accepterai pas l'adhésion d'un club qui m'accepterait comme membre !". À vingt ans, Ernesto Mallo pensait qu'il était de son devoir de changer le monde, depuis il a changé d'avis et en est sincèrement désolé.
Il a six enfants qui sont ce qui représente son plus grand accomplissement. Son talent dans l'écriture, éveillé très tôt, provoque régulièrement de longues insomnies. Sa nécessité compulsive de remplir des pages blanches a été diagnostiquée par un psychanalyste comme le meilleur remède au fait de vivre.
Arrivé à un âge canonique, Ernesto Mallo peut s'enorgueillir d'avoir survécu à ses parents, à l'absurdité du monde, aux substances interdites, à sa propre bêtise, aux états-majors militaires du monde entier, aux dirigeants politiques du monde toujours entier et, jusqu'à présent, à la mondialisation. Mais pour combien de temps encore ?
La paresse est peut-être bien sa plus grande faiblesse mais il la compense avec le manque d'envie pour rien ni personne. Joie et malheur frappent à sa porte avec une égale insouciance, lui rappelant que tout est éphémère excepté l'amour.



Présence à un festival :

2015 : Festival du polar de Villeneuve lez Avignon | Quais du Polar | Toulouse, polars du Sud

2012 : Toulouse, polars du Sud


site : http://www.ernestomallo.com.ar/marcos.html

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 10/07 Prix littéraire: Sélections GPLP 2012
  • 16/03 Édition: Parutions de la semaine - 16 mars
    Une semaine placée sous le signe de la seconde chance avec les publications au format poche des romans en "Folio policier" de D.O.A. (Le Serpent aux mille coupures et surtout du nouvellement regretté William Gay (La Mort au crépuscule). Toujours en poche, à signaler, le dernier roman de l'Argentin Ernesto Mallo, Voyou argentin, où le retour de Lascalo. Stéfan Máni revient avec Noir karma à la "Série noire" pour un roman que l'on espère plus abouti que le précédent (qui ressort en poche, et qui avait ouvert quelques voies sans prendre la peine de les refermer). Le livre de la semaine, à notre humble avis subjectif (vu que nous n'avons pas lu tous les ouvrages listés), est à piocher du côté de chez Viviane Hamy, avec Karim Miské, un nouveau venu, qui signe un prometteur Arab jazz. Aurélien Molas signe peut-être le roman de la confirmation, du moins celui que l'on attend au tournant. Marie Vindy débarque dans la collection "Fayard noir". Et les éditions de Minuit nous proposent une œuvre commise par... Alain Robbe-Grillet !
    Pour le reste, faites votre choix :

    Grand format :
    Qui veut encore tuer le Christ ?, de Gilbert Abas (Tatamis)
    Le Sang de la vigne. On achève bien les tonneaux, de Jean-Pierre Alaux & Noël Balen (Fayard)
    Départ de feu, de Alex Berenson (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    Meurtre sur la côte ouest, de Sandy Cook (ESI)
    Et pourtant j'étais mort, de Xavier Couture (Le Masque, "Grands formats")
    Le Saboteur, de Clive Cussler & Justin Scott (Grasset)
    Joyeux Noël Constantin !, de Gilles Del Pappas (Après la lune)
    L'Enfer commence maintenant, de Karin Fossum (Le Seuil, "Policiers")
    La Mort au crépuscule, de William Gay (Folio, "Policier")
    Arab jazz, de Karim Miské (Viviane Hamy, "Chemins nocturnes")
    Double meurtre à Borodi Lane, de Jonathan Kellerman (Le Seuil, "Policiers")
    Un thé chez Confucius, de Frédéric Lenormand (Philippe Picquier)
    L'Intrus, de David L. Lindsey (Gallimard, "Série noire")
    Noir karma, de Stefan Mani (Gallimard, "Série noire")
    Ordures connection, de P. J. Martin (L'Écailler, "Pulp")
    Les Fantômes du delta, d'Aurélien Molas (Albin Michel, "Romans français")
    Givre noir, de Pierre Pelot (La Branche, "Vendredi 13")
    Movida kamikaze, d'Adrien Petrache (LC éditions du Nouveau livre, "Collection suspense noir")
    Wonderland, de Gilda Piersanti (Le Passage, "Ligne noire")
    Le Roi lézard, de Dominique Sylvain (Viviane Hamy, "Chemins nocturnes")
    The Doors : 21 nouvelles aux portes du noir, sous la dir. de Jean-Noël Levavasseur (Buchet Chastel, "Littérature française")
    Une femme seule, de Marie Vindy (Fayard, "Noir")

    Poche :
    Demasiado corazon, de Pino Cacucci (Bourgois)
    Jeux de pouvoir, de John Connor (Le Masque, "Masque jaune")
    Le Serpent aux mille coupures, de D.O.A. (Folio, "Policier")
    Le Cercle Octobre, de Robert Littell (Pointdeux)
    Voyou argentin, de Ernesto Mallo (Rivages, "Noir")
    Noir océan, de Stefan Mani (Folio, "Policier")
    Les Gommes, d'Alain Robbe-Grillet (Minuit, "Double")
    Les Anges s'habillent en caillera, de Rachid Santaki (Points, "Roman noir")
    Mesquite Road, de Gabriel Trujillo Muñoz (Folio, "Policier")
    Le Huitième péché, de Philipp Vandenberg (City, "Poche thriller")

    Grands caractères :
    Les Neuf dragons. 1, de Michael Connelly (La Loupe)
    Les Neuf dragons. 2, de Michael Connelly (La Loupe)
    Un safari tout confort, d'Alexander McCall Smith (La Loupe, "Détective")
    Samedi 14, de Jean-Bernard Pouy (La Loupe, "Roman")
    Liens : Les Neuf dragons |Le Serpent aux mille coupures |La Mort au crépuscule |Noir Océan |Arab jazz |Double meurtre à Borodi Lane |On achève bien les tonneaux |Jeux de pouvoir |Jean-Pierre Alaux |Noël Balen |Alex Berenson |Michael Connelly |John Connor |Clive Cussler |Gilles Del Pappas | D.O.A. |William Gay |Jonathan Kellerman |Frédéric Lenormand |Robert Littell |Stefán Máni |Alexander McCall Smith |Aurélien Molas |Pierre Pelot |Gilda Piersanti |Jean-Bernard Pouy |Dominique Sylvain |Jean-Noël Levavasseur |Gabriel Trujillo Muñoz |Marie Vindy |Karim Miské |Rachid Santaki

  • 19/10 Librairie: Lettres et peinture argentines à Paris
  • 17/12 Radio: Vache qui rôde sur les ondes...
* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Avec L'Aiguille dans la botte de foin, Ernesto Mallo a écrit un roman noir, à la violence omniprésente, qui plante son décor dans l'Argentine de la dictature. Pour lui, la violence est une composante ...

Pied de page