k-libre - festival

Dans un jeu de console, on suit un personnage et bientôt on connait les limites de l'univers, les paliers, les ouvertures, on maîtrise les effets des actions jusqu'à la montée crescendo et soudain on a fait le tour du jeu. Au bout d'une trentaine d'heures, le jeu redevient un objet, un boitier en plastique un peu ennuyeux.
Sylvie Deshors - Douce nuit, minus !
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 26 mai

Contenu

MAJ jeudi 01 janvier 1970
Affiche
Pays :



Adresse :
E-mail :
Téléphone :
Site :

Le festival

Cette édition

Pied de page