k-libre - auteur - Matz

- En effet, agent Valenzano. Et pourtant, dans un instant s'ils manquaient d'adhérer à nos sagaces admonitions, les graves et funestes répercussions qui en découleraient seraient plus qu'évidentes. - En français, bordel, en français. - Wham, bam, splat, Caesar. Dans la langue vulgaire. - Oh, diable, ouais.
John Layman & Rob Guillory - Tony Chu, détective cannibale - 3. Croque-Mort
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 10 décembre

Contenu

Matz

MAJ jeudi 24 janvier 2013
© D. R.

Biographie Matz


Naissance à Rouen .
Matz a grandi sous le soleil des Antilles à la Martinique. Amateur de bande dessinée depuis tout petit, il craque pour Franquin (Lagaffe, Spirou et Fantasio), Lucky Luke, Blueberry ou Gotlib. Après une licence de droit, il délaisse les amphithéâtres de l'université de Droit et les conférences de Sciences Po pour se lancer dans l'écriture et les petits boulots. Grâce à ses rencontres déterminantes avec Jean-Christophe Chauzy, Étienne Robial et Jean-Pierre Mougin, il commence sa carrière. Matz revendique des influences multiples et très différentes qu'il tire aussi bien de la littérature (de Kafka et Cervantès à Raymond Chandler et James Lee Burke) que du cinéma (John Ford et Sergio Leone) ou même la musique, aussi bien de personnages fictifs que réels. Il a notamment deux albums puisés aux sources du blues (dont Peines perdues) nommé à Angoulême en 1993 dans les catégories Meilleur Album et Prix du Public. Ce qu'il attend d'une bande dessinée, c'est qu'elle ait une histoire bien ficelée, originale et divertissante, qu'elle propose un certain regard, souligné par des dessins personnels et de bonne qualité. Il estime que si on réunit ces éléments, on peut faire de la bande dessinée un médium à part entière, qui peut apporter à ses lecteurs une expérience comparable à celle qu'offre un bon roman, un bon film ou un bon jeu vidéo. Son premier scénario, Bayou Joey, réalisé avec Jean-Christophe Chauzy, est publié en 1990 aux éditions Futuropolis. Il a déjà deux séries très connues à son actif que sont Le Tueur en collaboration avec Jacamon et Du plomb dans la tête en collaboration avec Wilson aux éditions Casterman. Sous le nom d'Alexis J. Nolent, il signe deux romans et trois traductions. Ce sont peut-être ces mêmes traductions qui l'amènent a traduire l'un des volets du Parker de Darwyn Cooke. Par ailleurs, Matz codirige la collection "Rivages/Casterman/Noir", qui propose des adaptations en bande dessinée de romans ou nouvelles du fonds Rivages.


Auteurs liés : Alexis G. Nolent



Présence à un festival :

2015 : Coup de polar(s)

2013 : Coup de polar(s) | Les Pontons flingueurs

2012 : Festival du polar de Villeneuve lez Avignon

Bibliographie*

Scénariste :

Préfacier :

Traducteur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Depuis quinze ans, Matz et Jacamon nous narrent les aventures de Tueur, un individu sans nom, qui erre d'album en album au gré des cycles. Le onzième album, La Suite dans les idées, marque peut-être u...

Pied de page