k-libre - auteur - Abdel-Hafed Benotman

Il y eut un blanc, un blanc cassé parcouru d'anges infirmes traînant les ailes. Madeleine l'avait appelé par son nom et souriait.
Pascal Garnier - Les Insulaires et autres romans (noirs)
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 18 septembre

Contenu

Abdel-Hafed Benotman

MAJ samedi 04 avril 2015

Biographie Abdel-Hafed Benotman


Naissance le 03 septembre 1960.
Mort le 20 février 2015.
Dernier rejeton d'une famille nombreuse débarquée d'Algérie dans les années 50, Abdel-Hafed Benotman est un personnage dans le sens noble du terme malgré des actions que l'on ne peut cautionner. Certains sont kleptomanes, lui est braqueur. Tendance Dortmunder (personnage créé par Donald Westlake) car, comme le souligne Jean-Bernard Pouy, il choisit les lieux de ses forfaits en fonction de la centrale d'incarcération où il risque d'atterrir. Ça lui a jusqu'à présent valu de passer la moitié de sa vie entre quatre murs. Le temps d'entretenir une correspondance soutenue, de découvrir la littérature... et d'entamer l'écriture de nouvelles publiées à l'époque par Claude Franquerville aux éditions Clô (Les Forcenés, 1993), maison reprise depuis par Rivages.
En 1999, libéré, il poursuit son action militante anti-carcérale et lance L'Envolée, un journal qu'il tente par tous les moyens de faire parvenir aux prisonniers de toute la France. Parallèlement, Abdel-Hafed Benotman anime une émission sur les ondes d'une radio locale parisienne, est épisodiquement acteur (Carrément à l'ouest, de Jacques Doillon au cinéma, "Central nuit", série policière à la télévision).
En 2001, Benotman s'essaie au théâtre chez L'Insomniaque (La Joue du roi suivi de Vomitif). En 2003, il publie un premier récit autobiographique (Éboueur sur échafaud) dans lequel il revient et appuie sur ses origines socioculturelles et l'incidence qu'elles ont eu sur sa vie chaotique.
On a des chances de croiser Abdel-Hafed Benotman au restaurant associatif Diet éthique, 27, rue de Chambéry dans le XVe arrondissement de Paris. C'est sa compagne qui le dirige !


Comité de rédaction : 813105

On en parle : Alibi1 (Article) | Alibis35 (Portrait)


Présence à un festival :

2014 : Cité Polar | Coup de polar(s) | Polar à la Plage | Rencontre autour du polar d'Eaubonne

2013 : Festival du polar en Berry | Mauves en noir | Nuits noires à Aubusson | Polar à la Plage | Salon du roman policier de Penmarc'h

2012 : En première ligne | Festival du polar de Villeneuve lez Avignon | La Canourgue Noire | Mauves en noir | Noir sur la ville | Nuits noires à Aubusson | Paris Polar | Polar à Drap | Salon du roman policier de Penmarc'h | Toulouse, polars du Sud

2011 : Mauves en noir | Noir sur la ville | Nuits noires à Aubusson | Paris Polar | Salon du roman policier de Penmarc'h

2010 : Festival du polar de Villeneuve lez Avignon | Mauves en noir | Noir sur la ville | Paris noir | Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale | Salon du roman policier de Penmarc'h

2009 : FIRN | Festival des littératures policières, noires et sociales | Lire en Poche | Noir sur la ville

Bibliographie*

Romancier :

Nouvelliste :

Préfacier :

Postfacier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site
le 07 décembre 2008

Dos

Le 7 décembre 2008, à l'occasion du salon du polar de Montigny-lès-Cormeilles, Michèle Schembri s'est longuement attardée sur le dos de certains des auteurs invités. Le temps de découvrir postures et ...

le 07 décembre 2008

Fermés-ouverts

Montigny-lès-Cormeilles. Salon du polar. Michèle Schembri poursuit ses travaux sur les yeux ouverts et fermés, cette fois avec des auteurs de romans noirs et policiers.

Pied de page