k-libre - événement

Ce salopard dégénéré avait aussi un penchant pour les Stetson - détail qui le classait définitivement, à mes yeux, parmi les connards.
Craig McDonald - La Tête de Pancho Villa
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 05 juin

Contenu

Ma vie des autres (275)

Ma vie des autres (275) Courts récits de 1000 signes. 275 : un monde vert. Je tiens à peine debout. Elle m'envoie tout de même à la jardinerie. Elle veut des géraniums pour remplacer ceux qui sont cuits. Pour elle, c'est une barrière naturelle contre les moustiques. Diane ne veut rien se mettre sur la peau, tout l'irrite. Moi, en premier. Je suis fautif de ne pas avoir arrosé les plantes sur le rebord des fenêtres en son absence. Elle n'avait qu'à pas partir si longtemps. Elle dit qu'elle a été chez sa sœur. Qu'est-ce que j'en sais ? Elle a peut-être un autre homme dans sa vie. J'espère qu'elle l'a choisi avec la main verte. Je prends mon temps, je me promène dans le labyrinthe de verdure en pots par la force des choses, mais j'ai des vertiges et je n'y vois pas très clair. Je bois trop en ce moment. C'est venu sans prévenir, j'y ai pris goût. Diane me fait la tête quand je picole, mais elle n'a rien à dire, elle s'empiffre bien, elle, de pilules en tous genres. J'ai le tort de fermer les yeux pour chasser un gros moustique noir dans ma tête, car je trébuche et tombe du mauvais côté. Mes mains, mes bras nus et ma figure glissent dans des cactées aux épines bien acérées. Je constate que l'alcool n'empêche pas de souffrir. Diane va avoir beau jeu de dire que je n'y connais rien aux plantes, et que je ne suis même pas capable de distinguer les cactus des géraniums.

Mille signes. Autant de preuves de vie adressées à autrui que de caractères dans chaque fiction. Chacun à mille existences et chacun est en miettes. "Ma vie des autres" collecte ces miettes et en fait un chemin de cailloux blancs ou noirs qui mène forcément quelque part.

Jan Thirion
Blog de Jan Thirion
Liens : Jan Thirion
Par La Rédaction



publicité

Pied de page