k-libre - événement

Quand elle ouvrit le tiroir du bas de son bureau, il eut un pincement au cœur. Isabelle était une alcoolique, et elle savait qu'il le savait.
Elizabeth George - Juste une mauvaise action
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 02 juin

Contenu

Ma vie des autres (273)

Ma vie des autres (273) Courts récits de 1000 signes. 273 : visite dominicale. Je me suis réconciliée avec mes deux filles et leurs familles. À présent, j'ai plaisir à les recevoir chez moi. Elles ne m'ennuient plus à vouloir me pousser dans une maison de retraite. Les maris prétentieux avec leur ivrognerie et leur poil dans la main quand il s'agit de me rendre le moindre service, c'est fini, je ne peste plus contre eux derrière mes mains ridées. Quant aux gosses qui cassent tout ce qu'ils touchent, ils sont devenus à mes yeux des petits anges dignes d'être accueillis à bras ouverts par leur mamie gâteau. À leur arrivée, tous se jettent sur le buffet copieux que je leur prépare, sans oublier la confiserie que je ne manque pas de mettre à disposition des petits monstres. Les hommes carburent au whisky, mes filles adorent le riesling vendanges tardives que me vend mon aide à domicile d'origine alsacienne. Ils trinquent à ma disparition qu'ils voudraient le plus tôt possible afin de se partager le domaine, les salauds ! Ils devraient savoir que la vieille est immortelle ! Pour ne pas gâcher ces visites qui me rendaient malades avant, je mets de fortes doses de somnifère dans leurs consommations. Ils dorment toute la journée et j'ai le bonheur d'apprécier leur présence, l'âme en paix. J'ai de la chance d'avoir une si gentille famille.

Mille signes. Autant de preuves de vie adressées à autrui que de caractères dans chaque fiction. Chacun à mille existences et chacun est en miettes. "Ma vie des autres" collecte ces miettes et en fait un chemin de cailloux blancs ou noirs qui mène forcément quelque part.

Jan Thirion
Blog de Jan Thirion
Liens : Jan Thirion
Par La Rédaction



publicité

Pied de page