k-libre - l'équipe

Apparemment la seule façon pour lui de comprendre l'existence, c'était de plonger le regard dans l'abîme qu'il longeait constamment. Il était trois heures moins le quart en ce matin du 10 octobre, le jour de son anniversaire. Il allait rentrer chez lui retrouver enfin sa femme... Et tourner le dos à ces trois morts qu'il laissait derrière lui.
David Sala - Cauchemar dans la rue
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Vestibule des lâches
Dans le final du Vestibule des lâches, on apprend que l'un des personnages a découvert une fresque pr...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 26 mai

Contenu

l'équipe de k-libre

Pied de page