k-libre - l'équipe

Je suis bien incapable de donner une explication. Je sais seulement que nous sommes des quantités de réfractaires, partout, et à toutes les époques. Des emmerdeurs, en somme. Ou bien des bêtes, oui, comme le saumon qui se crève à remonter la rivière pour aller pondre en eau pure. On est faits comme ça, c'est tout. Et il n'y aucune raison de nous classer chez les dingues parce qu'on est faits pour nager à contre-courant. Il ne s'agit pas tellement d'illumination ou de message. Au fond, on n'a presque rien à dire. Dès qu'on se met à 'vouloir ' dire quelque chose, c'est qu'on se laisse emporter par le courant. Alors on devient feignasse, on fait la bonne glisse sur les mots, ça n'a plus aucune importance. Je me fais comprendre ?
Jean Meckert - Comme un écho errant
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Palanquin des caïds
Quand on a, selon l'expression consacrée, touché le fond du fond parce que l'on a trop cru à LA c...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 05 août

Contenu

l'équipe de k-libre

Benjamin Fricard

description

  • métier : Futur libraire
  • âge : 37 ans
  • taille : 1 m 72
  • cheveux : Un truc trop proche du roux
  • yeux : Ils compensent les cheveux

Lecteur de littérature blanche et étudiant en librairie en quête d'un stage, il tombe un peu par hasard sur une librairie langonnaise étiquetée généraliste à forte spécialisation roman noir.
Le patron, pas très avenant, il faut bien le dire, accepte sa demande de stage. Il lui parle de politique, de rock et de polar. Sur les deux premiers points ils semblent avoir quelques affinités communes. Sur le troisième il n'y connait rien. Bref, le libraire lui met un Tim Dorsey entre les mains, "Lis ça !". Et lui de lui passer les Black Angels dans les oreilles, "Écoute ça !".
Voila comment débute une amitié avec Christophe Dupuis, et peu à peu une passion pour le roman noir.

ses réalisations

Pied de page