k-libre - auteur - Arnaldur Indridason

Ouais. J'étais beaucoup de choses que je ne suis plus. Et je vais te dire : vouloir être un gros dur, ça sert à rien. Pour lui, c'est parfait. Mais ça sert à rien. Les gens essaient de jouer les gros durs pour montrer qu'ils ont des tripes. Ils n'ont plus que ça à la fin. Tu laisses un taureau te piétiner. Tu laisses un cheval t'envoyer valser à quinze mètres du sol. Quel idiot. Faut être idiot pour faire un métier pareil. C'est comme toute la vie. On croit tout savoir et en vieillissant on s'aperçoit qu'on sait rien. Quand on s'en rend compte, il est trop tard.
Clint Eastwood - Cry Macho
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Vestibule des lâches
Dans le final du Vestibule des lâches, on apprend que l'un des personnages a découvert une fresque pr...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 26 mai

Contenu

Arnaldur Indridason

MAJ mercredi 28 janvier 2009
© Olivier Roller

Biographie Arnaldur Indridason


Naissance à Reykjavik le 28 janvier 1961.
Né à Reykjavik en 1961, chef de file du roman noir islandais, Arnaldur Indridason a conquis le monde avec son commissaire bourru mais humaniste Erlendur, Maigret insulaire en puissance. Journaliste et critique de cinéma, à l'instar de son ami Árni Thórarinsson, Indridason dépeint une Islande différente de celle que l'on connaît. Bien moins touristique, plus tourmentée par un passé et une recherche identitaire. Révélé en France avec La Cité des Jarres, il est maintenant plus qu'attendu. En septembre 2008 est sorti au cinéma Jar City, réalisé par l'Islandais  Baltasar Kormakur d'après son premier roman.


On en parle : 813103 (Interview) | L'Ours polar47-48 (Interview) | Le Magazine littéraire - Hors-série17 (Portrait)


Présence à un festival :

2012 : Quais du Polar

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page