k-libre - auteur - Raúl Argemí

Sa réputation était celle d'une jeune femme près du bonnet, proche de prêcheurs charismatiques implantés dans Harlem et engagés dans la lutte en faveur de l'égalité des droits, intransigeante en affaires, détestant les maquereaux et prête, par les armes, à éliminer ceux qui s'opposeraient à sa quête de pouvoir dans le milieu des loteries clandestines, car Stéphanie avait choisi sa voie.
Éric Yung - Five points
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Nuit tombée sur nos âmes
Wag est un militant de gauche qui participe aux manifs. Mais il a commis un acte délictueux, ce qui le re...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 25 septembre

Contenu

Raúl Argemí

MAJ mercredi 01 décembre 2010
© D. R.

Biographie Raúl Argemí


Naissance à La Plata le 21 février 1946.
Acteur, dramaturge et directeur de théâtre, Raúl Argemí entre en 1969 dans la lutte armée clandestine contre la dictature de son pays. Arrêté en 1974, il passe dix années en prison pendant lesquelles il retourne à l'écriture. Libéré, il collabore à divers journaux avant de s'installer en Patagonie.
Ses romans satiriques le contraignent à s'exiler en Espagne - à Barcelone. Là, ses publications sont couronnées de succès. Les Morts perdent toujours leurs chaussures obtient le prix Felipe Trigo, en 2002. Penúltimo nombre de guerra est doublement récompensé (prix Luis Berenguer et prix Dashiell Hammett). En France, Raúl Argemí est édité par Rivages.



Présence à un festival :

2013 : Salon du roman policier de Penmarc'h

2012 : Le Polar se met au vert

2011 : Toulouse, polars du Sud

2009 : Toulouse, polars du Sud

Bibliographie*

Romancier :

Nouvelle :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page