Qu'avez-vous fait de moi ?

Moi j'ai toujours connu des personnes qui craignaient le complot de quelque ennemi occulte, les Juifs pour mon grand-père, les maçons pour les jésuites, les jésuites pour mon père garibaldien, les carbonari pour les rois de la moitié de l'Europe, le roi, manipulé par les prêtres, pour mes camarades mazziniens, les Illuminés de Bavière pour les polices d'une moitié du monde, et ainsi de suite...
Umberto Eco - Le Cimetière de Prague
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 25 juin

Contenu

Roman - Thriller

Qu'avez-vous fait de moi ?

Psychologique MAJ mardi 07 septembre 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Erwan Larher
Paris : Michalon, août 2010
288 p. ; 20 x 13 cm
ISBN 978-2-84186-536-9

Du côté obscur des paillettes

Léopold est un jeune écrivain coincé entre ses fantasmes et la réalité. Il vivote jusqu'au jour où il est contacté par un ancien camarade du lycée. Avant de pouvoir le rencontrer, ce dernier manque d'être assassiné sous ses yeux. Plus l'affaire avance, plus les choses se compliquent, d'autant plus que Léopold confond facilement ce qu'il vit et ce qu'il rêve.
Voilà un roman étrange : le personnage central est un velléitaire, qui passe son temps à rêver, se frotte à la réalité forcément décevante et du coup s'invente des journées plus spectaculaires. Cela crée des situations du plus haut comique lorsqu'il commence à fantasmer tellement sur la jeune femme qui est en face de lui qu'il ne se rend même plus compte qu'en fait, elle serait prête à faire un bout de chemin avec lui.
Constamment le roman oscille entre cette dérision qui consiste à montrer le jeune puceau et ses rêves et la réalité du monde. Mais sommes-nous dans la réalité de ce complot ou n'est-ce qu'un fantasme supplémentaire du personnage central ? Car le complot se cache derrière le monde-même des paillettes et de la jet-set qui nous attire tous. Le point de départ Qu'avez-vous fait de moi ? se base d'ailleurs sur cette imposture, puisque le seul titre de gloire dont se pare Léopold est d'avoir été mannequin, d'avoir rencontré une splendide créature qui aurait été sa maitresse.
L'arrière-plan du complot est mené intelligemment, décrit de façon crédible à travers l'ami de Léopold, et l'intrigue policière se mixe avec celle plus intime de belle façon. Contrairement aux thrillers américains où ce mélange permet de montrer et de faire avancer l'intrigue, avec Erwan Larher elle dilue la différence entre ce qui est réellement vécu par les protagonistes et ce qu'ils rêvent. Le roman atteint ainsi ce qui assurait le succès et la fascination d'une série comme "Le Prisonnier" : le sens aigu du détail pour décrire la paranoïa (mais un paranoïaque est peut-être aussi un homme pourchassé), mais une folie d'aujourd'hui qui doit vivre avec la télé-réalité, la multiplication des scandales.
Le titre ramène aussi à cette dure réalité : si le personnage reste aussi immature, prenant ses rêves pour la réalité et déniant toute valeur à la réalité, c'est aussi parce qu'il est d'une génération où ce comportement est quasiment la norme, où l'on devient chanteur à succès ou gladiateur de Fort Boyard ou cuisinier de génie en quelques minutes de prime-time, où la seule règle est de réussir dans la jungle libérale. Sous les apparences d'un roman intimiste, à la structure policière, Qu'avez-vous fait de moi ? est un récit limpide et satirique sur notre présent.

Citation

Je me masturbe beaucoup. Ma libido ne me laisse pas de répit. Je vais éviter de le mentionner dans mon C.V.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 26 août 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page