La Poursuite

J'ai tué pour vous et vous avez mis ma tête à prix.
Kurt Neumann - Le Kid du Texas
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 18 novembre

Contenu

Roman - Policier

La Poursuite

Historique - Braquage/Cambriolage MAJ dimanche 16 mai 2010

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,9 €

Clive Cussler
The Chase - 2007
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Luc de Rancourt
Paris : Grasset, janvier 2010
384 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-246-73291-4

Quand la poursuite change de cible...

En avril 1950, sur un lac du Montana, une barge remonte une locomotive. Dans la cabine, un homme élégant et âgé, retrouve les corps de trois personnes dont il connaît les identités. L'action se transporte en janvier 1906, en Arizona. Un individu pille la banque de Bisbee, assassine les deux employés et une cliente. Pour les enquêteurs, il disparaît sans laisser de traces. Il utilise, pour se déplacer dans le plus grand secret, un wagon maquillé en une voiture de marchandises usagée. L'agence de détectives Van Dorn est chargée de mettre fin à cette série de vols et de meurtres qui ensanglante l'ouest des És;tats-Unis depuis deux ans. Joseph Van Dorn décide de mettre son meilleur agent sur l'affaire, Isaac Bell qui, jusqu'à maintenant n'a jamais laissé une enquête irrésolue. Celui-ci s'installe à Denver, point central de la zone des crimes et retrouve avec plaisir deux enquêteurs avec qui il a déjà travaillé. Mais son arrivée, son installation, ne sont pas du goût d'Alexander, le chef du bureau local, qui se sent dépossédé de son pouvoir. À l'hôtel, Bell rencontre une jeune femme qui semble tout connaître de lui. Intrigué, il demande au siège confirmation du peu qu'elle a livré sur elle. Quelques jours plus tard, sachant que les renseignements sont faux, il la retrouve au Country Club, dansant avec Alexander.
Parallèlement, Le Boucher, nom donné par un journaliste et repris unanimement, monte une nouvelle affaire à Rhyolite où il laisse deux morts. À Salt Lake City, il cambriole une banque après y avoir fait un dépôt, la veille, de cinq cent mille dollars contre reçu. Puis le Boucher revient à San Francisco où il est connu comme un honorable banquier vivant avec sa sœur. Malgré le temps écoulé depuis les vols, Bell et ses enquêteurs traquent les indices et... en trouvent ! L'étau se resserre. Le Boucher décide de se débarrasser du détective. Il lance un contrat sur sa tête...
Avec La Poursuite, Clive Cussler fait des infidélités à l'univers marin qui a servi de base d'intrigues et de décors pour tous ses romans. Il retient, cette fois, l'univers terrestre et les déplacements ferroviaires. Il s'inspire de la célèbre agence de détectives privés Pinkerton. Les deux personnages principaux, Bell et Le Boucher, ont le goût de la chasse, du défi et, pour le premier, du sens de la justice. Celui-ci est toujours présent dans les livres de Cussler, qu'il fasse partie intégrante du profil du héros comme Dirk Pitt ou qu'il soit en toile de fond comme dans des aventures "dérivées". Bell, plutôt que d'être banquier a choisi d'être détective pour satisfaire son appétit de la traque. Il utilise sa fortune personnelle pour s'offrir des suites dans les meilleurs hôtels alors que l'agence ne paye que des chambres plus modestes. Chez son alter ego maléfique, Le Boucher, c'est, après un besoin financier, celui de prouver qu'il est le meilleur, le plus habile qui tient en échec tous ceux qui peuvent le poursuivre.
Clive Cussler retient, pour son intrigue, une forme narrative peu commune en donnant au lecteur une large avance sur l'enquête du détective. On suit, ainsi, le parcours du Boucher, la façon dont il conçoit et réalise ses forfaits, puis on retrouve Isaac Bell qui peine à réunir des indices. Cependant, ce mode inversé est très attrayant car il offre un angle nouveau à la traque d'un criminel. Par rapport à ses autres livres, Clive Cussler change également l'ordre chronologique du récit. Traditionnellement, les quelques pages d'introduction sont consacrées à un événement du passé qui aura des liens, des incidences avec l'histoire contemporaine qui est la base du livre. Dans La Poursuite, c'est un retour dans le passé, après avoir esquissé un bref éclairage par la découverte de trois cadavres.
On retrouve, par contre, quelques constantes "cussleriennes" comme l'auto-mise en scène de l'auteur, dans des rôles très secondaires. Ici, c'est sous le nom d'un criminel, qu'il s'identifie le temps d'un paragraphe. Il fait de ses héros des amateurs, des collectionneurs de belles automobiles, d'avions, de motos. Bell et Le Boucher sont attirés par les belles mécaniques.
Avec Isaac Bell, Clive Cussler renouvelle agréablement sa veine d'inspiration. Le résultat est à la hauteur des attentes, à savoir une histoire solide, une traque menée de manière efficace avec des personnages bien construits. La Poursuite est une agréable surprise qui se lit avec délectation.

Citation

Jacob Cromwell n'avait plus du tout besoin des rentrées d'argent qu'il dérobait au profit de sa banque. Mais il était totalement accro au défi que ces activités représentaient désormais pour lui. Il se sentait invincible. Il était capable de se mesurer à tous les enquêteurs de la police, sans parler des détectives de l'agence Van Dorn, et il mourrait de sa belle mort.

Rédacteur: Serge Perraud mardi 20 avril 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page