Le Secret Atlas

Franck ne gardait en mémoire que des fragments du combat qui avait changé le cours de sa vie. Il ne saurait jamais si cet événement-là lui avait forgé un meilleur avenir, mais il y avait incontestablement un avant et un après.
Michael Engaard - Le Blues du boxeur
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 16 juin

Contenu

Roman - Thriller

Le Secret Atlas

Finance - Complot - Trahison MAJ mercredi 05 juin 2024

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 23,5 €

Steve Berry
The Atlas Manewer - 2024
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Nicolas Paul
Paris : Le Cherche midi, juin 2024
570 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-7491-8026-7

Vaste complot financier

Pour les Européens, la Seconde Guerre mondiale est surtout liée aux nazis et à leurs exactions. Mais il faut bien reconnaître que le Japon a essayé de rivaliser avec les Allemands pour diminuer la confiance en l'Humanité, et cette intrigue de Steve Berry s'appuie sur un postulat de départ identique à celui des trésors nazis pour nous le prouver. En effet, un des frères de l'Empereur a profité de la guerre pour accroître la puissance financière de sa famille en faisant piller l'or des territoires conquis et en les convoyant au Japon. Vers la fin de la guerre, une masse colossale de lingots, ne pouvant plus être emmenée, a été planquée dans différents bunkers et caches secrètes, le frère susdit se chargeant de faire abattre les soldats et ingénieurs japonais, et les "travailleurs" locaux qui avaient participé aux opérations. Mais les Américains ont pu mettre la main sur le chauffeur du chef des opérations et obtenir ainsi des détails sur certaines caches. L'or ainsi récupéré a été rapatrié en Europe, dans des banques, et notamment une discrète banque luxembourgeoise. Ce trésor sert maintenant à financer les opérations de la CIA. S'appuyant sur ce trésor, la banque a cependant décidé de devenir une puissance financière à part entière et elle a financé Kelly Austin, une femme, un véritable cerveau, afin de créer une monnaie informatique. C'est cette même Kelly Austin qui a lancé le bitcoin sous un pseudo japonais. En jouant sur le cours du bitcoin et en envoyant son tueur pour liquider des gens qui en possèdent trop afin de récupérer leur part, la banque garde l'or pour elle et choisit de laisser tomber la CIA. Il est temps de passer à un machiavélique plan secret : utiliser le bitcoin pour chasser le dollar et devenir maître du monde. Mais alors que Cotton Malone a pour mission de trouver et protéger Kelly Austin, également ancienne espionne de la CIA, et que Cassiopée, son amie, est chargée de vérifier si l'or est toujours disponible et de contrer les plans de la banque, une partie des services secrets japonais travaille à retrouver l'or pour le rendre à l'Empereur. Quant à la CIA, elle a mis un plan de liquidation des acteurs en route...

Nouveau volet de la série autour de l'agent Cotton Malone, Le Secret Atlas reprend les personnages, un argument "historique" de départ et une suite d'aventures échevelées. Ici, différents groupes de "méchants" se retrouvent à s'opposer avec, au centre de leur lutte, Malone et son amie qui auront fort à faire pour se débrouiller. En effet, à peine ont-ils réglé un problème qu'un deuxième arrive et ainsi de suite tout au long de ces cinq cents pages trépidantes multipliant sans arrêt les rebondissements. On a l'impression d'un concert hard rock ou punk avec un groupe qui ne s'arrêterait jamais de monter le son. Mais les amateurs retrouveront au meilleur de sa forme Steve Berry, et ceux qui ne le connaissent pas découvriront un volume de bonne tenue de la série.

Citation

La maison sens dessus dessous indiquait à coup sûr qu'il se passait quelque chose. Le fait que Citrone se soit fait enlever en bateau sur le lac ? Inquiétant aussi. Par des Japonais ? Une autre raison de se faire du souci. Mais que voulait dire tout cela ? Encore trop tôt pour le savoir.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 05 juin 2024
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page