Kepone

S'il n'y avait pas ces deux balles, l'une en dessous du cœur et l'autre sur la tempe gauche, on pourrait presque croire qu'il fait la sieste.
Luca Blengino, David Goy & Antoine Giner-Belmonte - Little Big Horn
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 16 juin

Contenu

Roman - Thriller

Kepone

Scientifique - Insulaire - Presse MAJ mardi 04 juin 2024

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 9,9 €

Philippe Godoc
Paris : Folio, juin 2024
470 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-07-303570-7
Coll. "Policier", 1023

Scandale sanitaire

Marc Montoy est né d'un couple mixte - métropolitain et guadeloupéen. Il oscille entre deux cultures même si ses traits physiques le placent plus dans la seconde catégorie. Il a quitté la Guadeloupe et sa petite amie pour devenir journaliste en Métropole. Et c'est là qu'il se retrouve chargé d'écrire un article de fond autour du chlordécone, un pesticide puissant utilisé dans les bananeraies pour éliminer les parasites. Mais il y aurait des effets secondaires, et notamment une pollution des sols qui contaminerait non seulement la faune et la flore, mais également les humains de l'île. C'est l'objet de vives tensions entres les Blancs aux ancêtres colons, d'autres Français venus s'installer dans l'île et des Noirs descendants des esclaves et indépendantistes. Le père de Marc Montoy est un officier des douanes qui, l'air de rien, enquête pour comprendre la vérité et y découvrira facilement la mort. Marc Montoy commence alors son enquête journalistique dans le sud des États-Unis où a été élaboré le produit chimique. Il y rencontre un professeur qui lui explique alors l'historique du chlordécone et les raisons contemporaines de son exploitation controversée. Mais à peine est-il retourné en Guadeloupe pour la suite de son enquête qu'il apprend que le professeur a été tué. Il va alors se trouver entre les indépendantistes, qu'il connait depuis l'enfance, et des propriétaires blancs pour essayer de découvrir la vérité. En parallèle, Erwan Floch, un marin qui s'est posé en Guadeloupe, vivote de petits travaux. Lorsqu'on lui propose un aller-retour, en catamaran, à Haïti pour récupérer quelques personnes, il accepte. Mais il va découvrir qu'il est devenu le maillon d'un trafic d'êtres humains et ne peut accepter la situation.

Évidemment, les deux intrigues de ce premier roman de Philippe Godoc vont se croiser, mais l'essentiel de l'histoire est dans la construction rigoureuse de ce thriller où l'on accumule ce qu'il faut pour partir dans la direction d'un important scandale sanitaire avant de bifurquer vers d'autres pistes qui, même si l'argent dirige le monde, montrent que tous ne sont pas aussi pourris que cela, ou plutôt que même les "gentils" sont parfois prêts à déformer la vérité pour qu'elle corresponde à leur vision du monde. Les arguments et contre-arguments sont ici restitués dans une situation complexe, mais au milieu d'une intrigue serrée et qui sait rebondir pour maintenir l'attention du lecteur. Cela évite au roman d'être un brûlot écologiste de bonne conscience et en fait un thriller qui présente de façon convaincante une situation souvent maltraitée par l'actualité, dans un sens ou l'autre. Cette présentation honnête et un sens aiguisé de la construction, de la description des personnages (surtout pour un premier roman) constituent une excellente surprise et un livre plus qu'intéressant.

Citation

Erwan s'imagina le jeter par-dessus bord. Il se voyait descendre du poste de barre, avancer dans son dos et pousser Paco à la mer. La manœuvre paraissait jouable.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 04 juin 2024
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page