Un moment de doute

Ma vie bordélique est en ordre.
Iain Levison - Trois hommes, deux chiens et une langouste
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 25 juin

Contenu

Roman - Noir

Un moment de doute

Enquête littéraire - Urbain - Artistique MAJ mercredi 15 mai 2024

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,99 €

Jim Nisbet
A Moment of Doubt - 2010
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean-Yves Cotté
Rixheim : Abstractions, mars 2024
186 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-492867-14-9

Un pas de côté

L'écrivain américain Jim Nisbet a su créer une œuvre étrange mais finalement assez cohérente dans sa bizarrerie. C'est tout d'abord un auteur de polars déjanté, décalé, toujours aux bords du genre, un peu comme James Sallis ou Russell H. Greenan ou Marc Behm. Un moment de doute est un ouvrage qui n'avait pas encore été édité en France. Il correspond bien à cette idée et est peut-être même plus abouti dans le sens loufoquerie qu'il a eu du mal à être accepté par des éditeurs ou traducteurs plus traditionnels. De quoi parle le livre ? D'un auteur de polars en panne d'inspiration et qui commence à devoir des loyers à sa propriétaire. Certes, il couche avec elle pour obtenir des reports de loyer mais tout ça risque deà coincer. Cet auteur est un écrivain qui fournit des polars mais là rien ne va plus. Il est même embêté car il y a des règles dans le roman et il ne sait comment les décaler. Notamment, il se trouve perdu dans une scène particulièrement difficile : son héros vient d'être coincé par des truands qui veulent savoir des choses et qui le menacent de le sodomiser pour obtenir ces mêmes informations. L'auteur est ennuyé car d'une part la scène pourrait choquer et d'autre part il ne sait pas trop comment raconter car ce n'est pas forcément une donnée qu'il aurait lui-même vécue (il trouvera une solution). Pour essayer de s'en sortir, il se promène dans le Los Angeles des années 1980, discute, développe une théorie autour des films pornographiques qu'il va voir dans un cinéma spécialisé. Et puis, il s'intéresse à l'informatique et a découvert un moyen de pirater les logiciels de son éditeur, ce qui lui permet de publier des ouvrages (et de récupérer l'argent) sans même son accord. Il faut apprécier le côté décalé, l'humour toujours à fleur de peau, le sens de raconter un peu n'importe quoi en intéressant toujours le lecteur, pour trouver de l'intérêt à ce roman qui, bien évidemment, même s'il a un début et une fin, est quand même en roue libre, part dans tous les sens, et ne correspond pas à ce que l'on peut attendre d'un roman classique. Mais parfois, il est captivant de faire un pas de côté et de se laisser aller au simple plaisir de la lecture, du rythme, de la vitalité. Jim Nisbet était un grand auteur, ses ouvrages lui survivront.

Citation

J'ai hissé le drapeau pédé dans les statuts du hard-boiled. J'ai oublié ou j'ai dépassé les bornes, ou je m'en fichais...

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 15 mai 2024
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page