Le Mal que font les hommes

Il en a les yeux qui pétillent. Ce serait inconvenant de sourire, mais personne ne l'empêchera de goûter chaque seconde de cette expérience unique. Qui peut se targuer d'être passé derrière un miroir sans tain !? En tant que criminel, en plus ! Le pied, Victor, c'est le pied !
Laurent Malot - L'Homme qui voulait devenir psychopathe
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 01 mars

Contenu

Roman - Thriller

Le Mal que font les hommes

Tueur en série - Enlèvement - Prétoire MAJ samedi 09 décembre 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,5 €

Sandrone Dazieri
Il male che gli uomini fanno - 2022
Traduit de l'italien par Delphine Gachet
Paris : Robert Laffont, octobre 2023
582 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-221-26878-0
Coll. "La Bête noire"

Le retour du tueur

Il y a une trentaine d'années, un tueur en série, violeur de jeunes filles, a commis une série de crimes en Italie. Un suspect a été arrêté avec suffisamment d'indices prouvant sa culpabilité. Mais à peine a-t-il été mis en prison qu'il a été assassiné par d'autres détenus révoltés par ses crimes. Son avocate, Francesca, a été déçue, d'autant plus qu'elle a toujours pensé que certaines preuves avaient été trouvées de manière un peu étrange par la police. Mais, après le meurtre du suspect, plus aucune trace du violeur tueur en série ne s'est manifestée. Trente années ont donc passé lorsque cette même Francesca reçoit un message angoissé de sa sœur : sa fille, Amala Cavalcante a été enlevée. Tout semble annoncer qu'il s'agirait du retour du tueur ou d'un imitateur. Elle commence donc à enquêter afin d'en savoir plus. Arrive alors dans les parages Gershom Peretz, homme étrange, agent des services secrets israéliens, homme particulièrement doué pour la violence et les enquêtes parallèles et qui semble, lui aussi, penser que c'est l'ancien tueur qui reviendrait en activité. Malgré sa réticence, Francesca accepte de collaborer avec lui car il possède sans doute la clé pour sauver sa nièce. En chapitres alternés nous allons suivre l'enquête, et ses déviations, telle qu'elle s'était déroulée trente ans plus tôt.

Le roman de Sandrone Dazieri est construit avec soin sur les deux trames narratives à la chronologie distante, l'une éclairant l'autre, à travers ce que voient les différents protagonistes, les anciens comme les contemporains. Les deux parties se répondent et s'éclairent avec soin, décrivant une situation complexe mais réaliste, avec des rebondissements jusque dans les derniers chapitres. Tout ça permet de créer du suspense, d'autant plus que l'auteur va également consacrer des chapitres alternés autour de la victime et de la situation effroyable dans laquelle elle se trouve. Le récit est bâti de manière classique et extrêmement efficace, et il maintient avec vigueur la tension, ce qui rend l'ouvrage éminemment lisible et offre, grâce à sa structure, un côté intelligent pour décrire un violeur/tueur en série. Le Mal que font les hommes est un bon roman du genre pour cette fin d'année

Citation

Même la chambre était trop petite, à peine plus grande qu'un cagibi, et la lampe suspendue au-dessus d'elle était un projecteur scotché au plafond. Amala essaya encore de bouger et cette fois-ci, elle comprit que ce n'étaient pas les draps qui l'immobilisaient, mais quelque chose qui lui enserrait les poignets et les chevilles.

Rédacteur: Laurent Greusard samedi 09 décembre 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page