Bien connu des services de police

... elle m'explique qu'elle a servi de paratonnerre à épuration avec la femme Le Corre. Les tondre toutes les deux a évité de se poser des questions sur les autres. Leur cas était clair. L'une parce qu'elle servait des coups à boire aux allemands, l'autre parce qu'elle ne s'était pas cachée pour coucher avec l'un d'entre eux. Tous les braillards qui les avaient poussées jusqu'à la chaise du tondeur...
Jean-Claude Hazera - L'Allemand perdu
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 14 novembre

Contenu

Roman -

Bien connu des services de police

MAJ lundi 01 février 2010

Destins croisés

Avouez que c'est toujours intéressant de se faire "mystifier" par un auteur et c'est ce que fait très habilement Dominique Manotti en ouverture de son dernier polar. Un polar qui se situe à Panteuil, banlieue parisienne où Sébastien Doche, arrivé de sa province, débarque pour sa première affectation : gardien de la paix stagiaire. Doche va découvrir le métier, le terrain et mesurer la différence entre ses idéaux et la réalité. Ses idéaux vont le pousser à mener une petite enquête personnelle, mais la réalité va le plonger dans un grand maelström de corruption, d'enjeux de carrière et de politique : le monde est sombre et complexe, à l'image des livres de Dominique Manotti. Doche va apprendre la base du métier avec différents collègues, chacun œuvrant suivant sa vision du monde et sa vision du métier. Il va croiser trois cow-boys de la Brigade Anti-Criminalité, la BAC, flics de jours, voyous de nuit (pour faire simple, mais Dominique Manotti peint tout ceci d'une façon bien plus subtile et recherchée), qui suivent chacun un but bien particulier. Et il sera sous les ordres indirects – elle ne remarque même pas les petits comme lui – du commissaire Le Muir, "l'étoile montante des copains du ministre […] convoquée à la demande du ministre lui-même à la prochaine réunion du groupe informel de réflexion qui élabore la politique sécuritaire du ministre de l'intérieur"… Manière habile pour Dominique Manotti de mêler ce microcosme de banlieue aux hautes ambitions politiques nationales. Cette plongée dans le quotidien de la vie de commissariat est habilement menée. D'un côté, la procédure basique, carrée, de l'autre le "facteur humain" qui brouille habilement les cartes : les repère s'effacent, les certitudes s'écroulent, le monde n'est pas binaire et le roman loin d'être manichéen. Porté par une écriture précise, une complexité dans les relations entre les différents protagonistes, ce roman revisite le genre de façon magistrale.


On en parle : 813 n°107 |L'Indic n°5 |La Tête en noir n°143

Récompenses :
Trophée 813 du roman francophone 2010

Nominations :
Prix Raisin Noir du polar 2010
Prix Raisin Noir des lycéens 2010
Prix des lecteurs de Villeneuve lez Avignon 2010
Prix du Meilleur polar francophone 2010
Prix Polar 2011
Prix Polar Michel Lebrun 2010
Calibre 47 2011
Grand prix de la littérature policière - roman français 2010

Citation

Ce silence, personne dans les allées, pas de curieux, pas d'injures, pas de caillasses, ça doit être très grave, soyez très, très prudents.

Rédacteur: Christophe Dupuis vendredi 22 janvier 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page