Une, deux, trois...

Nous allons devoir faire avec tes singuliers talents. Tu sais, comme on fait en première année de médecine : coupe coupe coupe. Ou tu fais ce que je te dis ou tu ne sors pas vivante d'ici.
David Anspaugh - Wisegirls
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 15 août

Contenu

Roman - Thriller

Une, deux, trois...

Ethnologique - Psychologique - Domestique MAJ dimanche 05 juillet 2020

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Dror Mishani
Shalosh - 2018
Traduit du hébreu par Laurence Sendrowicz
Paris : Gallimard, mars 2020
336 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-07-282027-4
Coll. "Série noire"

Meurtrières rencontres

Tel Aviv, aujourd'hui. Trois femmes qui ne se connaissent pas, aux vies très différentes : Orna, enseignante divorcée vivant une histoire exclusive avec son fragile fils de neuf ans mais qui tente de se remettre en selle à travers un site de rencontres ; Emilia, réfugiée lettone un peu larguée officiant comme garde malade dans un pays dont elle ne parle pas la langue et qui vient de perdre la personne dont elle s'occupait ; Ella, mariée et mère de famille, qui essaie de rédiger sa thèse pour s'évader de sa vie quotidienne. Toutes trois vont rencontrer un avocat, pas spécialement séduisant, mais qui leur fait rêver à une vie différente... et l'histoire d'amour dont elles rêvaient ne va pas se terminer comme elles espéraient.
Avec ce roman, Dror Mishani, écrivain israélien connu en France pour sa trilogie consacrée à l'inspecteur Avraham Avraham, change son point de vue, et se penche sur le quotidien des femmes en Israël. Autour de ces trois portraits de femmes, brisées, naïves ou indépendantes, finement décrites, il aborde quantité de thématiques liées au déracinement, à l'immigration, au sentiment d'appartenance, à la quête, à la solitude. Ses héroïnes et victimes sont bloquées dans leur dévotion, à un proche ou un dieu, qui les pousse à se dépasser et à s'oublier, jusqu'à voir dans un prince charmant des plus faillibles une éventuelle porte de sortie. En présentant ces trois destins comme des épisodes distincts qui se répondent et s'imbriquent peu à peu, Dror Mishani flirte dangereusement avec la romance, mais une romance qui se déglingue à mesure qu'elle se confronte au réel. Un thriller tout en finesse, à la violence feutrée, qui révèle peu à peu ses richesses et la justesse de ses analyses de caractères.

Citation

Ils firent connaissance sur un site de rencontres pour divorcés. Il y affichait un profil plutôt banal - quarante-deux ans, divorcé, deux enfants, habite à Guivataïm -, et c'est ce qui la poussa à lui envoyer un message. Il avait évité les 'prêt à dévorer la vie' ou 'en pleine recherche intérieure, je compte sur toi pour me révéler à moi-même'. 1 m 77, profession libérale, bonne situation, ashkénaze. Opinions politiques néant, tout comme la plupart des autres rubriques.

Rédacteur: Jean-François Micard dimanche 05 juillet 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page