One 1 - Rien qu'un souffle

Claire m'avait expliqué qu'une 'vieille primigeste' était une femme de plus de trente-cinq ans qui se retrouvait enceinte pour la première fois, un terme désuet et peu flatteur que je trouvais pour ma part plutôt hilarant.
James Patterson & Maxine Paetro - La 11e et dernière heure
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 16 juin

Contenu

Bande dessinée - Thriller

One 1 - Rien qu'un souffle

Fantastique MAJ jeudi 10 juin 2010

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 10,4 €

Sylvain Cordurié (scénario), Zivorad Radivojevic (dessin)
Alex Gonzalbo (coloriste)
Bruxelles : Le Lombard, septembre 2009
48 p. ; illustrations en couleur ; 30 x 22 cm
ISBN 978-2-8036-2573-4
One, 1

Ce qu'il faut savoir sur la série

Ils sont cinq. Quatre hommes et une femme, capables de lire les pensées de n'importe qui. Conséquences d'un projet militaire qui a mal tourné, les pensanguins sont une arme redoutable... que beaucoup souhaitent voir disparaître. Un thriller politique aux allures franchement paranormales.

Les Pensanguins sont parmi nous

Dans les années 1980, la société Pershing a mené le projet expérimental "poche" consistant à transformer des soldats en donneurs de sang à la capacité quasi inépuisable, prêts à être utilisés par les chirurgiens sur le terrain en cas de conflit militaire. Le premier test est réalisé pendant la guerre d'Irak, et très vite des effets secondaires terribles apparaissent sur les premiers transfusés : des troubles mentaux aigus qui poussent à l'arrêt du projet en 1991. Mais d'autres conséquences inattendues mènent les autorités militaires à créer des agents aux capacités hors du commun : les Pensanguins, être doués de télépathie. Julian Lethercore est de ceux-là. Mais il semblerait bien que Collin Harmond, nouveau président des États-Unis, ait donné l'ordre d'éliminer tous ceux qui ont approché ce projet de près ou de loin. Conrad Pershing, grand patron du projet, décide d'envoyer Lethercore au cœur de l'ennemi interne, en lui assurant une protection rapprochée via des fidèles soutiens haut placés. La lutte ne fait que commencer...

"One" fait partie de ces thrillers fantastiques basés sur des expérimentations scientifiques secrètes qui tournent mal. Bon, Mary Shelley avait en quelque sorte lancé le genre, avec son Frankenstein, mais à l'époque, il était plus question de terreur villageoise que de terrorisme international... Cordurié a écrit un scénario en prise directe avec notre époque, où les États-Unis continuent d'exprimer leur toute-puissance et leur mainmise sur la planète : le monde est à nouveau en paix, grâce aux Américains, mais à quel prix ? Intéressante question, que Radivojevic met en images de manière dynamique, dans un style réaliste assez classique. Ce premier tome a du rythme, et la série s'inscrit dans celles que l'amateur du genre peut suivre avec plaisir.

Citation

Contrairement aux avions, j'apprécie les taxis. Le nombre de passagers est limité... et la lecture d'un chauffeur dispense plus d'informations qu'un guide touristique. Il n'y pas mieux pour découvrir une ville en un éclair.

Rédacteur: Frédéric Prilleux dimanche 13 décembre 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page