Breaking News

En matière de faits divers plus qu'en tout autre sujet, l'historien se méfie. Plus le fait divers est époustouflant, plus il y a de sang, de stupre, de rugissement, de volupté et de mort, plus ces détails, avec les années, avec les répétitions, avec les rééditions, avec les besoins de la société de consommation et la crise de l'édition, prennent de dimension, plus l'historien garde la tête froide...
Louis Chevalier - Splendeurs et misères du fait divers
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 14 décembre

Contenu

DVD - Policier

Breaking News

Braquage/Cambriolage - Gang - Urbain MAJ mardi 20 août 2019

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 10 €

Johnnie To
Dai si gin - 2004
Jean-Pierre Dionnet (présentation)
Paris : Pathé, avril 2019
Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm
Coll. "Asian star"

Trop d'infos tue le malfrat

Il y a d'abord ce plan séquence incroyable. Plus de huit minutes pour lancer le film avec des flics en planque, des gangsters en fuite et une première fusillade. Une vraie leçon de cinéma qui se poursuit par un excellent polar au pitch assez simple : incapable d'empêcher des bandits de filer et de tuer les siens devant une caméra de télévision, la police hong-kongaise met tout en œuvre pour que leur arrestation soit relayée, en direct, sur tous les médias. Rapidement, la bande recherchée est localisée. Encore faut-il arriver à la déloger car chaque immeuble est quasiment un quartier, avec des couloirs, des ascenseurs, des escaliers... Pour nos yeux d'Européens, c'est une ville-labyrinthe dans un building ! Pour les flics, c'est une poursuite infernale car "la presse s'impatiente", comme le rappelle l'un d'eux, et car ils se heurtent à des bandits malins qui savent utiliser Internet et donc, les journalistes pour envoyer d'autres messages que ceux de la propagande policière. À cette guerre d'influence (qui sonne étrangement à nos oreilles en cette période d'insurrection hong-kongaise, surtout que le film s'achève par un "Hong-Kong est une ville sûre" assez glaçant) s'ajoutent des fusillades très réalistes, un décor urbain aussi gris qu'oppressant, et des personnages bien campés : une jeune capitaine avide de revanche et de réussite, un officier de la crim' opiniâtre et accrocheur, son adjoint aux petits soins bien qu'à la veille de la retraite, et des bandits, dont on ne connaît pas le passif, mais qui apparaissent comme des gens humains et plutôt sympathiques (la scène de la prière et celle de la cuisine offrent d'intéressantes respirations et permettent de fouiller leur profil). Ils ont juste choisi le mauvais côté de la force (de l'ordre). Mais, à chaque instant, ils donnent l'impression de tout contrôler en vrais pros qu'ils sont. D'ailleurs, sur la jaquette française, c'est eux qui sont en haut et la police qui a la tête à l'envers. Tout est dit !

Breaking News (90 minutes) : réalisé par Johnnie To sur un scénario de Chan Hing Kai et Ip Tin Shing. Avec : Richie Jen, Kelly Chen, Nick Cheung...
Bonus. Présentation de Jean-Pierre Dionnet. Interviews. Making of. Documentaire. Festival de Cannes 2004. Film annonce. Galerie photos. Filmographies.

Citation

En plus des truands, nous devons faire face à six millions de téléspectateurs.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur mardi 20 août 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page