Sadorski et l'ange du péché

Le policier Tom Stilton, rejeton d'un violeur et d'une criminelle. Psychotique jusqu'à la moelle et dans un état de burn-out total.
Cilla Börjlind & Rolf Börjlind - Cinq lames d'acier
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 16 septembre

Contenu

Roman - Policier

Sadorski et l'ange du péché

Historique - Social - Guerre MAJ mardi 16 octobre 2018

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 23 €

Romain Slocombe
Paris : Robert Laffont, août 2018
704 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-221-19901-5
Coll. "La Bête noire"

La Bête humaine

Pour la troisième fois après L'Affaire Léon Sadorski et L'Étoile jaune de l'inspecteur Sadorski, Romain Slocombe, auteur entêté et entêtant dans sa quête acharnée de la vérité et du réalisme, nous entraîne dans la spirale infernale qu'est la vie de l'inspecteur principal adjoint Léon Sadorski. Nous sommes maintenant au début de l'année 1943, et la répression exercée par la Gestapo et les autorités françaises à l'encontre de la communauté juive est de plus en plus insoutenable. Le terrible inspecteur continue son bonhomme de chemin, si l'on peut dire, entre ses obligations professionnelles – arrestations au faciès, interrogatoires, torture –, et ses activités parallèles menées pour son simple plaisir : harcèlement, chantage, meurtre, etc. Mais l'étau se resserre... Dans l'ouvrage précédent, Sadorski fait interner à Drancy la mère de Julie Odwak, une adolescente juive qui habite dans l'entresol de son immeuble, et sur laquelle il a des vues, afin de l'héberger chez lui et son épouse, et ainsi assouvir ses fantasmes lubriques. Un officier de la Gestapo qui s'intéresse un peu trop à la disparition de Julie et tourne dangereusement autour du policier, un collègue qui aimerait bien trouver "une petite juive" à cacher pour assurer son salut auprès de la résistance après la guerre, ou bien l'épouse de l'ancien administrateur du commerce de la famille Odwak qui est au courant et lui fait du chantage, sont autant de menaces à la sécurité de Sadorski. La seule solution pour s'en sortir est de tomber encore plus dans la violence et la sauvagerie.
Romain Slocombe ne nous épargne rien de la barbarie perpétrée lors du conflit : celle de personnages isolés comme Sadorski, mais aussi celle des armées de l'Axe menées par l'Allemagne, et la complicité des forces françaises occupées. Les descriptions exactes et sans concession des conditions de détention à Drancy, le mode opératoire des préparations à la déportation, l'exécution d'un village entier de juifs en Pologne, le sort ignoble réservé aux détenus arrivant dans les camps de concentration. Nous sommes les témoins directs de la déshumanisation des peuples. Déshumanisation des victimes du nazisme qui perdent toute dignité, déshumanisation des militaires qui agissent comme des robots, déshumanisation de l'individu qui n'est plus mu que par son instinct de survie. Pour preuve, le champ lexical de la bête, du monstre, utilisé par l'auteur pour décrire son personnage principal : il n'a "pas vraiment de cou", il a "une tête épaisse", des "mains couvertes de poils" et "une grosse tignasse blanche". Au fur et à mesure de la lecture, Léon Sadorski nous apparaît moins comme un homme qu'une créature maléfique au "regard féroce" qui vitupère contre l'employée de téléphone, qui grogne à part lui-même, qui s'empourpre et qui sue...
Sadorski et l'ange du péché est un nouveau tour de force, un coup de poignard dans les entrailles.

Citation

Car le crime, la violence le fascinent également. Si en tant que flic, et fonctionnaire épris de justice, les meurtriers de femmes son seul désir est de leur démonter en personne le portrait à coup de marteau, Sadorski aimerait également assister aux meurtres.

Rédacteur: La Rédaction lundi 15 octobre 2018
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page