Ragdoll

Calme-toi. Je ne t'aurais pas amené jusqu'ici si je pensais que tu courais un danger. J'ai grandi avec ces gens. S'il doit arriver quelque chose, c'est sur moi que ça tombera.
Brian Panowich - Bull Mountain
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 16 août

Contenu

Roman - Thriller

Ragdoll

Tueur en série - Procédure MAJ mercredi 12 avril 2017

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

Daniel Cole
Ragdoll - 2017
Traduit de l'anglais par Natalie Beunat
Paris : Robert Laffont, mars 2017
460 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-221-19772-1
Coll. "La Bête noire"

Quand Hannibal rencontre Seven

Depuis quelques années, les livres sur les tueurs en série font quasiment office de nouvel eldorado pour les auteurs de thrillers, à quasi égalité avec les thématiques complotistes et théologico-ésotériques sur fond d'interprétations étranges. Daniel Cole se distingue de ses prédécesseurs en développant une histoire qui sort de l'ordinaire, du banal, du quotidien. Et il tire parfaitement son épingle du jeu avec Ragdoll, son premier roman. Tout d'abord, l'intrigue est ciselée à l'extrême, bondissant d'une péripétie à l'autre, de manière très logique, chacun pouvant devenir suspect puis être innocenté en quelques chapitres.
Tout commence avec la découverte d'un cadavre. À peine arrivés, les policiers constatent qu'il ne s'agit pas d'un cadavre mais d'une composition humaine à partir de six corps dont on a prélevé des parties. De plus, le tueur a laissé un message annonçant ses six prochaines victimes. Parmi elles, l'inspecteur "Wolf" Fawkes de la Metropolitan Police de Londres qui, justement, a été chargé de l'enquête... Les pistes s'avèrent donc être doubles : d'un côté, il faut comprendre qui sont les six victimes du puzzle humain qui ouvre l'histoire, car nul doute que connaître les victimes aidera à savoir qui est le tueur, et de l'autre, il faut protéger les différentes victimes annoncées. Tout devient de plus en plus compliqué lorsque les premiers indices laissent envisager que cette histoire est liée à l'affaire du Tueur Crématiste, un tueur en série que l'inspecteur Fawkes a coincé plusieurs mois auparavant. En même temps, malgré toutes les précautions, les premiers noms de la liste se trouvent assassinés.
Nous ne sommes pourtant qu'au tout début d'un roman qui va jouer sur la culpabilité de chacun, car beaucoup des protagonistes ont des choses à se reprocher - une journaliste ex-femme de Wolf, qui veut profiter de l'affaire en cours pour obtenir le statut de présentatrice vedette ; Wolf qui a le sentiment que tout découle de sa folie à vouloir arrêter des coupables ; son adjointe vaine amoureuse de ce dernier ; un policier qui a par le passé dénoncé les violences policières, etc. Derrière toute l'intrigue, le tueur en série, véritable légende urbaine à laquelle personne ne croit, apparaît comme un dieu omnipotent, capable de gérer de loin toutes les histoires, de prévoir, comme un ordinateur et son logiciel d'échecs, les coups de ses adversaires à des jours d'avance. Véritable Fantômas, celui qui a été baptisé Ragdoll ("poupée de chiffon") par la presse, est capable de changer sans cesse de visage ce qui est on ne peut compréhensible lorsque arrivent les dernières pages du livre. Rarement un roman parvient, avec autant de brio, à maintenir une tension forte et constante, avec intelligence et sans rien lâcher, en changeant sans arrêt de piste, en ne jouant aucunes des pistes avec force pathos qu'empruntent souvent d'autres auteurs. Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître !

Citation

Merde, j'allais oublier, dit-elle. Quand Khalid a quitté la prison, vous êtes absolument sûr et certain qu'il avait encore la tête bien en place ?

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 12 avril 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page