La Conspiration Kolarich

Pendergast se glissa sous la bande jaune et s'approcha du corps, Constance sur les talons. Gavin aurait donné cher pour savoir ce qu'elle pensait à la vue du cadavre.
Douglas Preston & Lincoln Child - Mortel sabbat
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 septembre

Contenu

Roman - Policier

La Conspiration Kolarich

Assassinat - Complot MAJ lundi 12 décembre 2016

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

David Ellis
The Wrong Man - 2012
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Diniz Galhos
Paris : Le Cherche midi, avril 2016
574 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-7491-3244-0

Un innocent que tout accuse

Lorsqu Kathy Rubinkowski, une jeune femme, est retrouvée assassinée, qu'à ses côtés Tom Stoller, un SDF, vétéran de la guerre d'Irak, est assis hagard, en possession de l'arme du crime et des objets de la victime, et qu'il avoue spontanément être l'auteur du crime, la police se frotte les mains car l'enquête s'annonce des plus faciles. Mais la tante du soldat ne l'entend pas de cette oreille et parvient à convaincre Kolarich, un avocat de renom de s'intéresser au cas de son neveu. Celui-ci décide de faire jouer les syndromes de stress post-traumatiques de l'assassin pour lui éviter la prison, mais le procureur entend faire un exemple et bloque tous les possibilités pour qu'un arrangement intervienne. Kolarich n'a donc plus qu'une solution : innocenter son client du crime qui l'accuse. Cependant, ce dernier est si perturbé psychiquement qu'il ne peut les aider en rien. Kolarich va donc enquêter sur la victime en prenant le risque de remuer des choses dangereuses pour lui.
La Conspiration Kolarich ne révolutionnera pas le genre. En effet, nous sommes dans la littérature policière classique avec un avocat qui, pour sauver son client, met à jour un complot politique angoissant. Arrivera-t-il à sauver son client et d'autres innocentes victimes tout en se préservant lui-même ? Voilà la question ! Les personnages de David Ellis sont bien dessinés (car outre l'avocat, l'auteur détaille quelques acteurs secondaires intéressants), le décor est crédible et le complot assez logique (avec des relents d'histoires vécues lors des attentats d'extrême-droite). Le récit est monté avec soin et le suspense construit de manière sérieuse. L'auteur fait alterner les scènes classiques du roman de prétoire (rencontre entre les différentes, rôles des juges, choix des jurés, etc...) et des scènes d'action, parfois traitées de manière humoristique, rappelant le meilleur des premiers romans de John Grisham. Variation sur un genre balisé, La Conspiration Kolarich est un roman nerveux, rapide, à même d'emporter le lecteur dans sa lecture trépidante jusqu'à un final prévisible pour les plus perspicaces.

Citation

Le jargon légal, la jurisprudence, tout cela est également important, mais si les faits appuient votre opinion, alors les juges seront enclins à se ranger à votre opinion. Ils voudront considérer que vous avez raison. Ils tenteront de trouver un moyen de se prononcer en votre faveur, sans même forcément s'en rendre compte.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 12 décembre 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page