Qui t'a tuée ?

Il régnait partout un grand remue-ménage. Les techniciens ne savaient plus où se mettre car le metteur en scène, faute de mieux, passait ses nerfs sur eux.
Danielle Thiéry - Les Trois coups de minuit
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sous ses yeux
C'est l'histoire d'une femme, Lily Gullick, qui regarde les oiseaux avec des jumelles et qui ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 18 novembre

Contenu

Roman - Policier

Qui t'a tuée ?

Assassinat MAJ jeudi 04 août 2016

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 13 €

Henri Weigel
Suresnes : Les Éditions du Net, avril 2016
172 p. ; 19 x 12 cm
ISBN 978-2-312-04306-7

Juste un homme

Henri Weigel nous avait habitué, à travers des personnages, à tenter de reconstruire une période, à tenter de dresser une nouvelle comédie humaine sur les convulsions du monde depuis 1945. Mais il incombe parfois de changer son fusil d'épaule surtout lorsque comme l'auteur on écrit beaucoup. À présent, le romancier va centrer son intrigue sur un personnage unique, qui vit une situation unique. Robert est un homme marié et il vit tranquillement avec Corinne, son épouse. Alors qu'il se repose dans leur maison de campagne, il découvre au matin sa femme assassinée. Pourquoi ? Comment ?
À partir de ce point de départ somme toute classique, Henri Weigel va effectuer des allers-retours complexes dans la biographie de son personnage. Le décès de son épouse perturbe Robert qui semble perdre la mémoire et ses flashbacks rappellent un passé qui ne permet pas forcément de comprendre si c'est justement dans ce passé que pourrait se cacher les motivations du crime. Peu à peu, Henri Weigel déplace son propos et ce retour du passé est aussi l'occasion pour le personnage de s'oublier dans ce passé beaucoup plus agréable que son présent. Du coup, les passages qui reviennent sur le présent montrent combien Robert est perdu, devenant une ombre dans le labyrinthe de sa vie. De manière désespérée, c'est le portrait d'un homme qui a réussi socialement, qui a essayé d'être conforme à ce que la société attendait de lui (on le voit notamment, et c'est un événement historique qui est quasiment oublié aujourd'hui, lors de l'arrivée de la gauche en 1981 et des inquiétudes que cela a pu susciter) et qui a complètement échoué à être, à se constituer en tant qu'humain.
Très axé sur la psychologie du personnage, Qui t'a tuée ? ne s'appesantit pas sur l'énigme de la mort de l'épouse - même s'il y aura résolution de l'intrigue. Le roman se concentre sur la présentation d'un personnage, englué dans sa vie, et qui à l'occasion d'un événement douloureux dresse un bilan de manière fine et détaillée, sans coups d'éclat mais en appuyant sur la vie "grise" et morose. Cet aspect psychologique fouillé est particulièrement intéressant.

Citation

Personne ne parle de mes résultats. Je continue à être transparent, à ne pas exister pour ceux que j'aime.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 04 août 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page