L.A. nocturne

Il devait ruminer dans sa petite tête de mouton paisible la vieille histoire de la jolie pipe 'faite maison', ou du petit coup vite tiré, et zou ! sous la couette ! Elle en souriait, attendrie et agacée par cette totale prévisibilité de la météo du garçon. Celui-ci comme les autres. Tous.
Pierre D'Ovidio - Le Paradis pour demeure
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 22 juillet

Contenu

Roman - Policier

L.A. nocturne

Mafia - Corruption - Urbain - Procédure MAJ lundi 14 mars 2016

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,5 €

Miles Corwin
L.A. Nocturne - 2015
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Marie-France de Paloméra
Paris : Calmann-Lévy, janvier 2016
352 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-7021-5811-1
Coll. "Robert Pépin présente"

Grosses magouilles à Los Angeles

Jacob Silver, jeune policier d'origine juive, a pu adolescent quitter juste à temps la vieille Europe pour le nouveau continent. Il est revenu de la guerre (nous sommes en 1946) où il a vu des horreurs, mais surtout n'a pas pu trouver la trace de sa famille restée sur place. De retour à Los Angeles, il découvre un monde qui a changé, difficile à concilier avec ce qu'il a vécu durant le conflit. Surtout, ce qu'il a du mal à comprendre, c'est pourquoi cette ville si ensoleillée, si belle qu'il a connu est maintenant régulièrement noyée sous le smog. Mais cette bizarrerie climatique ne lui fait pas oublier son métier : il est simple agent de patrouille. Le roman de Miles Corwin s'ouvre sur une faute de la part de son protagoniste, une faute qui entraîne la mort de son coéquipier. Comme il a cependant bien réagi, un chef le couvre et lui propose une mutation temporaire au Service des homicides. Il commence sa nouvelle carrière mais s'il découvre la vie trépidante, ses fonctions et la manière de mener une enquête, il découvre en même temps les luttes d'influence, les magouilles politiques et surtout la corruption généralisée qui gangrène tout le système politique et administratif de la ville (et même des États-Unis). Tout commence pour lui avec la mort de deux personnages. Creighton Cavanaugh, un simple journaliste qui enquêtait sur des affaires "chaudes" et son garde du corps. C'est d'ailleurs grâce à ce garde du corps que Jacob Silver entre dans le jeu, car dans son enfance juive, le policier a connu le chef de la mafia juive, employeur du garde du corps...
Ce roman, peut-être le premier volet d'une série, est un roman d'initiation de la littérature classique appliquée au roman policier. Même si la guerre a déniaisé le policier, c'est une jeune recrue qui a tout à apprendre et qui va rencontrer les figures paternelles diverses dont il a besoin pour réussir et se construire : différents policiers de base, des chefs de la police, des journalistes pétris de leur métier ou d'autres laissant passer leurs intérêts personnels avant la recherche de l'information, des femmes qui, sans être les femmes fatales des romans traditionnels, peuvent devenir des compagnes. Jacob Silver se construit et, même si, à travers l'histoire, il va se livrer à des actes que la loi, à défaut de la morale, pourrait réprouver, son itinéraire de jeune homme permet de présenter l'intrigue de manière plaisante. La description d'un Los Angeles "étrange" où les tramways parcourent la ville, où les premières voitures font l'admiration et l'envie, le moment où, dans l'après-guerre, la société de consommation américaine prend son essor constitue l'intérêt principal d'une intrigue classique, racontée de manière classique, plaisante et intelligemment menée.

Citation

C'était ma première enquête pour homicide et je ne savais pas grand-chose, mais assez pourtant pour ne pas m'engager dans une histoire avec un témoin.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 14 mars 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page