Sous le choc

Stone n'oubliait jamais rien, n'avait jamais rien oublié. Il était encore capable de réciter par cœur ses manuels du collège, les notices d'utilisation et d'entretien de la mitrailleuse légère M249 SAW et de vingt-sept autres armes portatives ou encore les deux volumes de Mastering the art of french cooking de Julia Chile. Au mot près.
Robert Crais - Coyotes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Sous le choc

Tueur en série - Énigme MAJ lundi 21 septembre 2015

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,9 €

Marc Raabe
Der schock - 2013
Traduit de l'allemand par Georges Sturm
Paris : Le Masque, mai 2015
346 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-7024-4164-0
Coll. "Grands formats"

Famille je vous hais

Après des années d'attente, Jan Floss croit enfin avoir trouvé le bonheur. En vacances avec sa sœur dans une maison de famille de la côte d'Azur, il y retrouve Laura, un amour de jeunesse, qui enfin répond favorablement à ses avances. Un soir d'intempéries, Laura disparait et envoie le lendemain un message signalant qu'elle est rentrée à Berlin. Jan est surpris et décide de la rejoindre mais, non seulement, il ne la retrouve pas, mais il découvre dans son congélateur sa voisine assassinée - ce qui lui vaudra on l'imagine sans mal quelques ennuis avec la police. Il préfère fuir car son seul souci est de rechercher Laura qui est entre les mains d'un mystérieux personnage...
De fait, le roman de Marc Raabe met en scène un tueur en série, qui n'est pas ici utilisé comme tueur en série. Il semble au contraire protéger Laura, y compris de l'amour de Jan. Et ce tueur en série n'est qu'un exemple d'une vision familiale assez sombre. Car l'entourage de Laura est peuplé de personnages qui sortent plus facilement d'un film d'horreur ou d'un polar noir que d'un conte de fées ! Jan, en rencontrant les membres de la famille pour tenter de retrouver son amour perdu, se voit opposé à une vieille femme acariâtre dans un fauteuil roulant, dont la seule envie est de faire passer Laura de pensions strictes à des asiles. Son frère est une brute épaisse qui entend dépenser son héritage en prostituées, voire en en maltraitant quelques unes. Quant au père, richissime agent immobilier constamment en voyage d'affaires, visiblement, il vaut mieux qu'il ne passe pas trop souvent par la maison conjugale. Le récit est découpé de manière intelligente par Marc Raabe, qui fait osciller son intrigue entre Jan et Laura. Pour la jeune femme, les choses sont incompréhensibles car kidnappée, elle est libérée et doit comprendre ce qui lui arrive. Pour Jan, il doit essayer de survivre face à un tueur qui a l'air de savoir beaucoup de choses sur lui beaucoup, et qui n'hésite pas à s'en prendre à sa famille et à la police qui le recherche pour meurtre. S'il n'avait qu'à s'échapper, ce serait encore facile mais, en fait, il se met en lumière car il mène une enquête pour comprendre le mystère de Laura...
Plus que le style de cet honnête thriller, c'est la construction ingénieuse, la description de pathologistes lourdes, des rebondissements crédibles et angoissants, les fausses pistes qui laissent penser que le tueur en série cherche à coincer Laura, alors qu'il a un autre but en tête, qui fait le charme du roman. Ce page-turner d'un auteur allemand qui s'inscrit en force dans la création de romans angoissants joue parfaitement sur et avec nos peurs.

Citation

Si j'étais invisible, je pourrais me glisser dans la chambre à coucher de m'man et p'pa. Je pourrais couper les testicules de p'pa et lui fourrer dans sa grosse gueule toute jaune. Jusqu'à ce qu'il étouffe.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 16 septembre 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page